Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Les flics ne dorment pas la nuit

Catégorie Cinéma
Titre Original The new centurions
Genre Drame
Pays USA
Date de sortie 22/10/2016
Réalisateur Richard Fleischer
Avec George C Scott, Stacy Keach, Jane Alexander, Erik Estrada
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Scénaristes Stirling Silliphant, Joseph Wambaugh

Critique de Simon Volant
Editeur Carlotta
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 105 min
Support
   
   

Résumé

De nouvelles recrues font leur entrée dans un commissariat de Los Angeles, parmi lesquelles Roy Fehler, étudiant en droit entré dans la police pour subvenir aux besoins de sa famille. Il fait équipe avec Andy Kilvinski, vieux briscard engagé dans la police depuis 23 ans, qui lui apprend toutes les ficelles du métier. Roy devient vite accro à la rue et à ses dangers, et délaisse peu à peu ses études et sa famille...

Critique

Voici un drame autour de policiers qui tournent la nuit. Un film qui ne suit pas une enquête, mais plutôt une tranche de vie et surtout la transmission de génération en génération de la passion et du devoir. Le film n'est pas inintéressant et devient, 45 ans après son tournage, une belle reconstitution du Los Angeles des années 70. On apprécie la profondeur des personnages et l'aspect quasiment documentaire du film (tiré d'un livre d'un ancien policier). Le film alterne tranche de vie, quelques poursuites, fusillades et relations avec les familles (forcément difficiles quand on travaille de nuit). Le ton est résolument pessimiste et finit littéralement en drame, mais fournit, pour une fois, une autre vision de la police. C'est son point fort.

Par contre la réalisation est assez brouillonne, voire maladroite. Plusieurs poursuites donnent l'impression que les plans de dos n'ont rien à voir avec les plans de face (usage de rushs d'autres films ?). Pas mal de soucis avec les raccords ne collent pas du tout avec des lumières qui viennent de gauche puis de droite ou de bas puis de haut. Des policiers qui descendent 2 fois de leur voiture. Si les fusillades ne tombent pas dans l'extrême des purs films d'action, elles ont le mérite d'être claires et d'insister sur la stratégie des policiers pour arriver à leur fin comme des chasseurs. Bref, le film réussit mieux dans les scènes intimistes que dans l'action.

Verdict

Une vision originale de la police, terriblement noire, mais qui aurait mérité un peu plus de soin dans la réalisation tant les erreurs de continuité sont flagrantes.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le film étant tourné presque entièrement de nuit, il présente pas mal de bruit de pellicule. Heureusement, définition et colorimétrie sont au rendez-vous ainsi qu'un master nettoyé de toute trace. L'image reste excellente pour un film de cette période.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 2.0 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Son mono HD en VO et son mono classique en français (doublage d'époque de bonne qualité). La dynamique est bonne, mais forcément, on ne profite pas du tout des apports du home cinéma au niveau sonore.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 100 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   film en version Super 8

Bonus 

Produit spécialement pour cette édition :
- Introduction de Nicolas Saada (7min30) illustrée et pleine d'informations, mais aussi des "spoilers" sur le film. A éviter avant le premier visionnage donc.
- "Chronique humaniste" qui est en fait un entretien avec Nicolas Boukhrief (24min50) qui propose une approche intéressante du film avec beaucoup de mise en perspective par rapport au autres productions.
On a aussi un documentaire américain "Cop Stories"  avec Joseph Wambaugh (l'auteur du roman) et des témoignages de Stacy Keach, Richard Kalk (conseiller technique) et Ronald Vidor durant près de 45 minutes, mais laissant la part belle aux extraits du film pour appuyer l'analyse. On apprend pas mal de choses sur le film
à l'heure du home cinéma, un bonus original et très intéressant, la version super8 du film qui condense l'histoire en 17 minutes ! Le transfert est HD !
Enfin la bande-annonce originale complète une section bonus bien remplie.