Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

L'étrangleur de Rillington

Catégorie Cinéma
Titre Original 10 Rillington Place
Genre Thriller
Pays GB
Date de sortie 22/10/2016
Réalisateur Richard Fleischer
Avec Richard Attenborough, Judy Geeson, John Hurt
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Scénaristes Clive Exton

Critique de Simon Volant
Editeur Carlotta
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 111 min
Support
   
   

Résumé

Mise en scène de l'histoire du tueur en série "John Christie" qui sévit à Londres durant les années 1940 et 50.

Critique

Un film assez atypique. Un peu comme "Les flics ne dorment pas la nuit", ce n'est pas vraiment une enquête policière, mais un huis clos dans cet immeuble sordide tenu par le couple Christie. Le film prend le temps de donner de la matière aux différents personnages et n'essaie pas de motiver ou expliquer les actions du tueur en série, car l'histoire est basée sur les comptes rendus d'audition.

Le film ne tombe pas dans le sordide par les images, mais l'ambiance est terriblement glauque et dérangeante. Ce film arrive à instaurer une atmosphère terriblement malsaine de par le sujet évidemment, mais aussi par les décors et les personnages. Il n'y a pas la moindre pointe d'humour noir pour contrebalancer cette noirceur extrême.

On peut saluer la mise en scène de Richard Fleischer convaincante pour exploiter au mieux l'espace dans ces petites pièces sombres. La caméra virevolte entre les personnages et la réalisation fait preuve d'inventivité du début à la fin du film. La direction d'acteurs est bonne avec un Richard Attenborough convainquant et un John Hurt plus vrai que nature dans des rôles particulièrement difficiles.

Verdict

Un film noir, malsain, mais captivant qui bénéficie d'une mise en scène inventive de Richard Fleischer qui n'est pas sans rappeler les meilleurs productions de Hitchcock.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.66:1
   
   

Le film étant beaucoup tourné en intérieur, il présente pas mal de bruit. Heureusement, définition et colorimétrie sont au rendez-vous ainsi qu'un master nettoyé de toute trace. L'image reste excellente pour un film de cette période.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 2.0 Non Non Non Insuffisante Moyenne Insuffisante
Français DTS 2.0 Oui Oui Non Insuffisante Moyenne Insuffisante

Son mono HD en VO et son mono classique en français (doublage d'époque un peu peu mou). La dynamique est bonne mais le film n'offre absolument aucun moment pour l'exprimer donc ce film ne permet pas de profiter des apports du home cinéma au niveau sonore.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 55 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Produits spécialement pour cette édition, tous les bonus sont en HD :
- Introduction par Nicolas Saada (conquis par ce film) illustrée et pleine d'informations. Nous vous conseillons toutefois d'éviter de la voir avant le premier visionnage.
- "Richard Flesicher, un auteur discret" : entretien inédit et très intéressant avec Christophe Gans qui détaille tout ce que l'on peut tirer du film en cinéphile.
- "Dans la peau de Beryl : Judy Geeson" : interview de l'actrice qui ne tient pourtant pas le rôle le plus pérenne de l'histoire. Nous avons trouvé moins d'intérêt à ce bonus.
- Bande-annonce (HD)