Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Le Capitan

Catégorie Cinéma
Genre Aventures
Pays Fr
Date de sortie 22/11/2017
Réalisateur André Hunebelle
Avec Jean Marais, Bourvil, Lise Delamare, Pierrette Bruno, Pierre Piéral, Elsa Martinelli
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Paul Cadéac
Scénaristes André Hunebelle, Pierre Foucaud et Jean Halain
Compositeur Jean Marion

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Fox pathé europa
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 118 min
Support
   
   

1616. Marie de Médicis est régente du royaume de France et nomme Concino Concini Premier ministre. Mais ce dernier conspire pour éliminer le souverain tout juste adolescent. Pour arriver à ses fins, il favorise l'insécurité générale dans le royaume. Refusant ce climat hostile, le Chevalier François de Crémazingues se rend au conseil de la province où les nobles se sont rassemblés pour envisager des actions contre le Premier ministre...

André Hunebelle, pour les plus anciens d’entre nous, représente d’abord les films de cape et d’épée à l’image de « Le Capitan » que Pathé nous propose de redécouvrir dans une version entièrement restaurée. Mais en fait André Hunebelle, c’est avant tout le réalisateur qui a découvert et lancé la carrière d’un acteur de comédie symbolique et reconnu dans la culture française : Louis de Funès. Le réalisateur, d’abord associé, à des comédies populaires, c’est certes surtout illustré dans les films caps était de cape et d’épée, mais s’est également fait une réputation dans le cœur des français grâce à une œuvre populaire qui ne rate jamais d’être vue et revue chaque année par autant de téléspectateur: « Fantomas ».

En ce qui concerne « le Capitant », André Hunebelle a décidé de confier le rôle principal, celui de François de Capestan, à un jeune comédien plutôt habitué aux films d’auteurs de l’époque, notamment à ceux de Jean Cocteau, tels que « la Belle et la bête » ou encore « Orphée » : Jean Marais. L’acteur, apporte une plastique différente, et une approche de son personnage beaucoup plus rigoureuse que ce qu’avait fait les acteurs précédents dans ce type de film. C’est ce qui différencie « Les trois mousquetaires » du même réalisateur sorti en 1953, et qui ressort en version restaurée également, du « Capitan ». Nous avons d’ailleurs l’impression que les combats d’épées, sont beaucoup mieux réglés, et du coup qu’ils gagnent en crédibilité, pourtant seulement 7 années séparent les deux films. De la même manière et tel qu’il le dira Jean Marais, dans l’interview que l’on retrouvera dans les bonus, l’acteur principal a à cœur d’opérer ses cascades lui-même. Il l’explique très bien en disant que cela donne plus de crédibilité à son jeu d’acteur, et cela se ressent notamment lorsque le comédien amorce l’escalade d’une tour pour aller délivrer sa belle. 

Une fois encore on retrouvera en partenaire de jeu, le comédien Bourvil qui cette fois-ci se voit confier un rôle un peu plus pivot dans l’histoire, puisqu’il n’est pas simplement le serviteur, il est un personnage à part entière qui a son rôle à jouer dans l’intrigue qui tourne autour du roi Louis XIII. Bourvil y apparaît à la fois tendre, mais surtout met en valeur ses dons d’artistes de cabaret en interprétant de chansons, avec un naturel des arbres. Comme à chaque fois, il ne cherche pas à voler la vedette, mais chacune de ses apparitions est une bouffée de fraîcheur supplémentaire dans un film qui n’en manque pas.

En conclusion, pour les amateurs de films de cape et d’épée, « Le Capitan » réalisé par André Hunebelle, est une plaisir référence évidente, qui ira bien évidemment à destination des grands-parents qui auront à cœur de faire découvrir à leurs petits-enfants des films qui les ont fait rêver, et qui en ont inspiré temps ensuite.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.78:1
   
   

Malgré son âge (1960) et grâce à une restauration minutieuse et efficace, « Le Capitan », bénéficie d’un excellent rendu. L’image est nettoyée de ses imperfections, et le film retrouve une nouvelle jeunesse qui permettra ainsi à la jeune génération de redécouvrir le film comme s’il venait de sortir sur les écrans. Le revers de la médaille d’une remasterisation, et d’un support aussi précis que le Blu-Ray, c’est qu’évidemment certaines coupures de montage, sont un peu trop mises en avant, et montre à quel point le film a nécessité quelques retouches.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Preuve que le film date d’une autre époque, il n’est malheureusement disponible qu’avec une piste Dolby digitale 2.0, qui laisse transparaître une bande-son un peu usée, avec notamment des aigües très présents et malgré une spatialisation efficace, l’ensemble ne permet pas de retrouver une nouvelle jeunesse, et d’offrir ainsi au film une répartition plus immersive.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 15 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

L’interview de Jean Marais qui revient avec toujours autant de simplicité et de franchise sur son rôle dans « Le Capitan ».