Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

La forme de l'eau

Catégorie Cinéma
Titre Original The shape of water
Genre Fantastique
Pays US
Date de sortie 30/06/2018
Réalisateur Guilllermo Del Toro
Avec Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins, Octavia Spencer
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs J. Miles Dale, Guillermo del Toro
Scénaristes Guillermo del Toro, Vanessa Taylor
Compositeur Alexandre Desplat

Critique de Chanh Hong
Editeur Fox pathé europa
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 123 min
Support
   
   

L'histoire
Elisa est une femme de ménage sourde et muette, travaillant dans un laboratoire secret du gouvernement américain. Elle mène une vie monotone jusqu'au jour où une créature amphibienne est amenée dans le laboratoire pour des expériences. Elisa se lie d'amitié avec cette créature et plus encore....

Critique
Après un film assez décevant qu'était Crimson Peak, le réalisateur d'origine mexicaine revient à ce qu'il sait faire de mieux : les contes de fées pour adultes, dans lesquelles les princesses ne connaissent pas de fin heureuse. Avec La forme de l'eau, Del Toro reprend la même structure narrative que Le labyrinthe de Pan, avec une scène d'ouverture qui nous montre la fin de l'histoire, et une voix off masculine rassurante qui nous introduit dans un univers plein de noirceur. Tout comme Le labyrinthe de Pan, l'intrigue de La forme de l'eau se déroule dans un contexte de guerre. Dans le premier il s'agissait de l'Espagne franquiste et pour le dernier, on est plongé en plein Guerre Froide, dans une ambiance de course à l'armement et de paranoïa. Instillant ainsi le fantastique dans le réel.

Et cette recette s'avère une fois de plus une réussite. Que ce soit au niveau de la mise en scène, du décor, la photographie. Ou encore la musique de Alexandre Desplat. Tous ces éléments portent la patte de Del Toro, nous procurant toutes sortes de palettes d'émotions : émerveillement, fascination, curiosité et tristesse.

La distribution y est pour beaucoup également dans la réussite, à commencer par la comédienne Sally Hawkins qui campe un personnage féminin fragile, innocente, mais qui peut se révéler rusée et plein de ressources. Michael Shannon qui incarne le méchant est toujours aussi bon. Ses personnages de méchants se succèdent (depuis Man of Steel) mais ne se ressemblent pas. Chapeau. Richard Jenkins et Octavia Spencer apportent la touche finale à ce casting humain de qualité. Et enfin, le personnage le plus important, celui de la créature, qui est une réussite plastique et émotionnelle grâce à l'acteur Doug Jones qui se trouve sous le costume pour lui donner corps et âme. 

Malgré ces qualités et les nombreux prix qu'il a remportés, dont l'Oscar, le film a suscité une polémique. Certains lui reprochent de plagier les films de Jean Pierre Jeunet à savoir Amélie Poulain et Delicatessen. Certes, on retrouve certaines similitudes au niveau du visuel et de l'ambiance. Mais l'univers de Del Toro est à des années lumières de celui de Jean Pierre Jeunet. Chez le réalisateur mexicain, on est loin de la naïveté et de la niaiserie qu'on retrouve chez le réalisateur français. Les contes de Del Toro sont des histoires pour adultes avertis. Y voir du plagiat, c'est mal connaitre l'univers et les thématiques de ses métrages qu'il a développés depuis Cronos, L'échine du diable, en passant par Hellboy et Le Labyrinthe de Pan, et ses références telles que L'étrange créature du lac noir.

Conclusion
La forme de l'eau est un conte de fées pour adultes dans la plus pure tradition Del Toronienne. A regarder avant de s'endormir. Frissons et émotions garanties.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Le disque est encodé en AVC au format 1.85:1. Bien que le film a été tourné en numérique et le Master est du 2K, le résultat du transfert est de qualité. Les noirs sont bien noirs et ne sont pas grisés comme constaté souvent sur les films tournés en numérique. Les gros plans aussi bien que les plans larges sont bien détaillés. La compression reste discrète, pas de gros artéfacts n'est à signaler.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La VO est encodée en DTS HD MASTER AUDIO 5.1 et la VF en DTS 5.1. La VO HD offre un mixage immersif. L'environnement sonore est omniprésent dans les différents canaux permettant une immersion totale dans le film. La musique se voit offrir une place de choix dans le mixage. Seul les basses restent en retrait jusqu'à la dernière partie du film.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Un conte de fées pour temps agités : un making of qui revient sur tous les aspects du film ainsi que sur la façon de travailler du réalisateur.

- Anatomie d'une scène : le prologue : le rélisateur Guillermo Del Toro nous explique la réalisation de la séquence d'ouverture du film.

- Anatomie d'une scène : La danse : Guillermo Del Toro revient sur la réalisation de la séquence de danse.

- Donner forme aux vagues : une conversation avec James Jean : un entretien avec l'artiste peintre James Jean qui a réalisé le visuel d'une des affiches du film.

- La Master class de Guillermo Del Toro : il s'agit d'une séance de Questions/réponses entre le réalisateur et un  public.

- Bandes annonces cinéma.