Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Jusqu'ici tout va bien

Catégorie Cinéma
Genre Comédie
Pays FR
Date de sortie 10/07/2019
Réalisateur Mohamed Hamidi
Avec Gilles Lellouche, Malik Bentalha, Sabrina Ouazani, Camille Lou, Loic Legendre, Anne-Elisabeth Blateau, Hugo Becker, Gregoire Paturel
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Nicolas Duval Adassovsky et Jamel Debouze
Scénaristes Mohamed Hamidi, Michael Souhaité et Khaled Amara
Compositeur Ibrahim Maalouf

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Universal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 90 min
Support
   
   

Fred Bartel est le charismatique patron d’une agence de communication parisienne branchée, Happy Few. Après un contrôle fiscal houleux, il est contraint par l’administration de délocaliser du jour au lendemain son entreprise à La Courneuve. Fred et son équipe y font la rencontre de Samy, un jeune de banlieue qui va vite se proposer pour leur apprendre les règles et usages à adopter dans ce nouvel environnement. Pour l’équipe d’Happy Few comme pour les habitants, ce choc des cultures sera le début d’une grande histoire où tout le monde devra essayer de cohabiter et mettre fin aux idées préconçues.

Il y a forcément des films que l’on a envie d’aimer, notamment parce qu’ils traitent d’un sujet toujours un peu sensible : Le regard que l’on peut porter sur les cités de banlieues parisiennes. Et très honnêtement, la présence au générique de Gilles Lellouche (Le Grand Bain) et Malik Bentalha (Pattaya), laisse espérer une comédie enlevée et plutôt bien écrite. D’autant que le réalisateur a su, avec un film comme « La Vache », nous émouvoir et faire changer notre vision des personnes issues de l’immigration. Du coup, le fait qu’il s’intéresse à la banlieue et à ce regard caricatural, ou pas d’ailleurs, ne peut que nous inviter à tenter l’expérience.

Et, si le résultat n’est pas à la hauteur de l’attente, par trop de facilités scénaristiques, des choses déjà de nombreuses fois entendues, ou encore des personnages ultra caricaturaux et forcément une happy end, attendue depuis les premières minutes du film, il se dégage quelque chose de sincère qui, mine de rien, ne peut pas laisser indifférent. Oui le film n’est pas parfait, oui le scénario est un peu faiblard et aurait voulu s’amuser beaucoup plus de la caricature des personnages et des situations. Mais tout cela est balayé d’un revers de la manche par une tonalité différente, une question qui s’avère évidente : Pourquoi laissons-nous des sociétés utiliser des adresses dans des zones franches pour se donner bonne conscience ? Car tout le cœur du sujet de « Jusqu’ici tout va bien » c’es bien cela, ces zones franches, dans lesquelles des sociétés devraient s’installer mais ne font qu’utiliser une adresse sans jamais y mettre le moindre bureau. « Pourtant, des candidats à l’emploi, il y en a  !» comme le dit si bien un personnage du film. 

Et du coup la mise en scène assez classique du réalisateur, qui ne cherche pas le plan le plus originale qui soit, donne toute sa sincérité au film. Jamais dans l’excès d’effets, il sait entendre les membres de son équipe pour donner un film, imparfait, mais honnête. Et si certaines situations sont un peu trop expédiées, comme l’intrigue du cambriolage, l’ensemble ne manque pas forcément d’intérêt et permet au spectateur de passer un excellent moment, pas forcément hilarant, les gags ne sont pas le point fort du film, mais la justesse de ton, en revanche vient contrebalancer les manques de la mise en scène ou du jeu des acteurs.

Car côté distribution, et c’est certainement là le point le plus faible du film, c’est justement que les acteurs et particulièrement Gilles Lellouche et Malick Bentalha, restent dans leur zone de confort et n’en sortent jamais. L’humoriste fait ce qu’il a toujours fait, quelque soit la situation, et Gilles Lellouche, quant à lui, ne fait pas plus d’efforts pour donner un peu de profondeur ou d’énergie à son personnage. Certaines scènes manquent même de rythme dans la mécanique de la comédie. Nous pouvons même citer Anne Elisabeth Blateau, connue pour être Emma dans la série « Scènes de ménage », complètement sous utilisée dans un rôle où elle se révèle assez rapidement pénible.

En conclusion, « Jusqu’ici tout va bien » est un film imparfait dont le scénario manque d’originalité dans le traitement d’un sujet, d’une idée, qui elle n’en manquait pas, mais la sincérité de la mise en scène et de l’ensemble vient contrebalancer, les faiblesses. N’en reste pas moins une distribution sous utilisée qui reste dans sa zone de confort et du coup se retrouve parfois à côté de la plaque. Il n’en demeure pas moins que l’on passe un agréablement moment avec cette comédie.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le film jouant sur les différentes ambiances : Colorées en extérieures, et plus sombres en intérieur ou lorsque les choses ne vont pas forcément bien, il fallait un support qui ne soit pas trop en défaillance ou en saturation. Le travail de transfert et de très bonne qualité et le film se regarde avec beaucoup de plaisir.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Une piste DTS-HD Master Audio 5.1, totalement en accord avec le film et avec ses besoins. La répartition est minutieuse, et les voix ne sont pas trop en retrait.  Et même lorsque le fim utilise quelques effets sonores, la bande son ne manque que très rarement de précision La répartition est minutieuse et installe le spectateur au cœur de l’intrigue.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 30 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Un Making of particulièrement bien réussite qui met en valeur l’équipe de tournage sous toutes ses formes avec beaucoup de respect et de sincérité. Ce n’est pas si souvent.