Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Meurtre à Alcatraz

Catégorie Cinéma
Titre Original Murder by the first
Genre Drame
Pays USA
Date de sortie 05/09/2019
Réalisateur Marc Rocco
Avec Christian Slater, Kevin Bacon, Gary Oldman, Embeth Davidtz, William h. Macy
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Marc Frydman, Mark Wolper
Scénaristes Dan Gordon
Compositeur Christopher Young

Critique de Guillaume Simon
Editeur Studio canal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 122 min
Support
   
   

Henry Young est incarcéré à la prison d'Alcatraz pour un délit mineur. Après plusieurs années d'une détention très difficile il tente, en vain, de s'échapper et passe trois années dans un cachot. Revenu au régime général transformé il tue le détenu qui l'a dénoncé et se retrouvé accusé de meurtre. Un jeune avocat va tenter de le sauver.

Le film Meurtre à Alcatraz tombe à un moment précis de la carrière de Kevin Bacon. Auparavant considéré comme un jeune acteur à la mode et sans trop d'envergure, il aura tenté, en ces années 90 de changer son image grâce à des rôles différents, plus matures avec des films comme JFK, des Hommes d'honneur ou la même année Apollo 13. Meurtre à Alcatraz entre dans cette mouvance. Film très académique, clairement calibré pour les Oscars avec en lice le prix d'interprétation (il loupera la statuette et ne sera même pas nominé mais recevra tout de même quelques prix) le métrage de Marc Rocco ne manque pourtant pas de qualités, et de défauts...

Le film raconte une histoire incroyable mais... fausse. Le véritable Henry Young n'étant pas l'auteur d'un vol d'un billet de cinq dollars pour nourrir sa sœur mais de braquage de banque, de brutalité et même de mort sur un otage. Un peu loin de la victime décrite dans le film. A grands renforts de violons, Marc Rocco nous raconte donc le calvaire et le traitement inhumain vécu par Young avec la volonté de dénoncer les méthodes de l'époque quitte à jouer avec la réalité. L'histoire perd automatiquement en force puisque le film se prétend tout de même inspiré de faits réels. Montrer Young tel qu'il était aurait pourtant apporté une dualité intéressante.

Reste un "film de procès" au rythme soutenu et porté par les performances de ses acteurs, même si ces derniers on parfois tendance à en faire trop et à caricaturer en enchainant les lieux communs. Malgré tout plutôt bien écrit, dépeignant des personnages intéressants mais parfois sans grande subtilité (comme celui du directeur, pourtant campé avec talent par Gary Oldman), le film peine à convaincre au-delà du drama qu'il est au final, malgré une mise en scène soignée et une bande originale de belle qualité signée Christopher Young.

Au final, Meurtre à Alcatraz remplit son contrat, mais est tellement enrobé d’académisme et de bien bien-pensance qu'il manque largement de la nuance qui aurait été nécéssaire au sujet.




Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Compte tenu des moyens déployés et de l'âge du film (pas loin de 25 ans tout de même) le film s'en sort avec les honneurs, jouissant d'une belle définition et à peu près dénué de défauts de compression. La gestion des couleurs (la plupart du temps froides) est également de qualité.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais Dolby Digital Plus 2.0 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français Dolby Digital Plus 2.0 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne

Les pistes présentées sont uniquement en mono, il ne faut donc pas s'attendre à des miracles. Le son est propre, les dialogues clairs et le mixage respecté (surtout en VO). Évidemment, la spatialisation est minimale.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Rien à l'horizon, le film est dénué de tous suppléments.