Imitation game

The Imitation game
Sortie: 28/01/2015
Pays: USA
Genre: Thriller
Durée: 1h55 Min
 
Réalisateur(s)
Morten Tyldum
Acteurs
Charles Dance
Keira Knightley
Matthew Goode
Mark Strong
Benedict Cumberbatch

Imitation game

Verdict: Très Bon

par: Sebastien Keromen

Depuis Sherlock, on scrute chaque nouveau film de Benedict Cumberbatch. En voici un, adapté d’une histoire vraie, dont le thème est original et peu connu. Donc une bonne idée, pour un film plutôt réussi.

Imitation game
Titre original : The Imitation game
USA, 2014
Réalisateur
 : Morten Tyldum
Acteurs : Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Matthew Goode, Mark Strong, Charles Dance
Musique de : Alexandre Desplats
Adapté du roman d’Andrew Hodges
Durée : 1h55

L’histoire
Alan Turing est un mathématicien et cryptologue très doué, à l’en croire. Son talent va être mis à l’épreuve pour une tâche primordiale : décrypter les codes allemands pour aider les alliés à gagner la seconde guerre mondiale



La critique

Voilà une idée originale, cette biographie de l’inventeur de l’ordinateur (ou presque) et de son rôle durant la seconde guerre mondiale. Quand le rôle de Turing est de plus confié à Benedict Cumberbatch, le film ne peut avoir que toute notre attention. Mais finalement, s’il reste très regardable, le film déçoit un peu. Principalement parce qu’il se disperse un peu trop. Déjà, moi qui suis plus ou moins allergique aux flash-back injustifiés, on se retrouve ici sur trois époques en même temps, l’après-guerre où Turing raconte son histoire, pendant la guerre où se déroule l’histoire, et dans la jeunesse de Turing pour raconter de façon franchement pas passionnante (et pas aidée par des jeunes acteurs vraiment pas convaincants) la prise de conscience de son homosexualité. Toute cette garniture diminue la taille du plat de résistance, et toute la partie technique de ses recherches est quasiment passée sous silence. Je ne dis pas que j’espérais un film qui m’explique la théorie des Machines de Turing, mais ça aurait été sympa d’essayer de nous présenter quelques bases. À la place, si on comprend bien ce que son équipe cherche, zéro explication sur la façon dont ils cherchent (et pourtant ils essaient deux méthodes différentes, mais on n’en explique aucune). La partie historique se résume donc finalement très vite et se contente des grandes lignes.



Mais comme le film se veut aussi biographie, on va aussi s’intéresser au personnage de Turing. Benedict Cumberbatch incarne un Turing cassant et méprisant à souhait, avec quelques beaux dialogues plutôt jubilatoires. Les seconds rôles sont plutôt réussis mais très en retrait par rapport à Turing. Et pour le reste c’est assez classique, plutôt bien fait, avec une musique réussie. Donc finalement pas tant de choses à dire sur ce film, qui a choisi un sujet original et qui l’a traité de façon honnête. C’est déjà pas mal. Mais le sujet laissait espérer un peu mieux…



À voir : pour une histoire originale et la performance de Benedict Cumberbatch
Le score presque objectif : 7/10
Mon conseil perso (de -3 à +3) : +2, histoire intéressante et film honnête, pourquoi se priver ?

Sébastien Keromen