Dernières Actus
  GODZILLA II : ROI DES MONST...
  LE BAT-SIGNAL PROJETÉ DANS ...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  LE PROGRAMME IMAX ENHANCED ...
  COFFRET 4 DVD SUITS SAISON ...
  JACK RYAN SAISON 1 EN DVD E...
  4 TITRES REJOIGNENT LE CATA...

Festival du Jeu vidéo : un évènement qui séduit un public plus large


Le Festival du Jeu vidéo ouvrira ses portes pour la troisième année fin septembre. Cette année l'évènement s'installera au Parc des expositions de la Porte de Versailles afin d'accueillir des visiteurs de plus en plus nombreux et divers. Jonathan Dumont, organisateur et Président du Festival du Jeu vidéo, revient sur ce marché florissant et sur les nouveautés de l'édition 2008. Interview originellement parue sur ITRgames.com.

 

ITRGames.com : Comment évolue le marché du jeu vidéo ?

Jonathan Dumont : Il y a probablement deux principales tendances à retenir pour l'année 2007. La première est la très bonne santé générale de l'ensemble du secteur qui affiche une progression impressionnante de 52% sur un an. La seconde est la poursuite du mouvement de démocratisation et d'ouverture du jeu vidéo à de nouveaux publics. Ces tendances de fond ont été largement détaillées lors de l'IDEF.

 

Comment le Festival du jeu vidéo s'y adapte-t-il ?

Le Festival se doit d'être le reflet du jeu vidéo et de ses évolutions. L'an passé déjà, cette démocratisation était perceptible dans les allées du Festival : notre public est chaque année plus féminin et plus large en termes de tranche d'âge. L'édition 2008 accordera naturellement plus de place à ces nouvelles expériences de jeu et devrait attirer massivement ce que l'on a coutume d'appeler le "grand public". En cela, le déménagement de la manifestation à la Porte de Versailles devrait être un accélérateur. Ceci étant, les titres orientés gamers n'auront jamais été aussi nombreux et aussi qualitatifs que lors de cette édition 2008. Les communautés de joueurs devraient donc largement s'y retrouver.

 

Quelles sont les nouveautés ?

Au-delà de la présence avec des moyens plus importants de la quasi-totalité des éditeurs, nous avons encore enrichi nos espaces thématiques. Le village Kids qui rassemble les produits destinés aux 6-12 ans va tripler sa surface pour être en mesure d'accueillir une offre d'une richesse sans précédent.

 

Il se tiendra à proximité d'un espace famille qui accueillera justement les jeux fédérateurs, destinés à tous les publics, à la fois les "casual games" et ces jeux qui entrent dans la catégorie des "social games" : Rock Band, Singstar, Buzz, Scene It, etc. pour citer quelques uns des plus célèbres.

 

Bien sûr nous reconduisons notre Musée du Retrogaming qui est déjà un classique du Festival, ainsi que le Village MMO qui rassemble les leaders de cette communauté autour des développeurs et éditeurs qui ont une actualité sur ce segment. D'autres nouveautés seront dévoilées dans le courant de l'été et au début de la rentrée.

 

Combien de visiteurs attendez-vous, Quel est leur profil ?

Nous comptons franchir en 2008 le cap des 50 000 visiteurs. L'essentiel de l'augmentation du trafic reposera sur l'élargissement de notre audience mais aussi sur l'affirmation du Festival comme évènement national de référence. Lors de l'édition 2007, plus de 25% des visiteurs avaient déjà fait le déplacement depuis la province et l'étranger.

 

Qui expose lors du Festival, combien sont-ils ?

Nous accueillerons plus d'une centaine d'exposants. Nous sommes très heureux de la confiance que les principaux acteurs du jeu vidéo nous témoignent en répondant présents pour cette édition. Si le contenu du Festival tient beaucoup à la présence des éditeurs et des constructeurs, nous sommes fiers d'offrir un espace à des acteurs qui participent chacun à leur niveau à la richesse de cette industrie culturelle : créateurs, école, fabricants spécialisés, associations, etc.

 

Quel sera le(s) temps fort(s) de ce rendez-vous ?

Beaucoup d'évènements viendront rythmer le Festival. Parmi les plus importants, nous hébergerons comme chaque année la finale française des World Cyber Games, la plus grande compétition internationale de jeu vidéo. Le vendredi 26 septembre, le gratin de la production française sera présent pour assister à la remise des Prix qui récompenseront les meilleures créations de l'année 2008. Ces Prix se sont imposés dès leur première édition comme une référence et un label exploité ensuite en distribution.

 

 La baisse du pouvoir d'achat a-t-elle un impact sur le budget loisirs des ménages français notamment en matière de jeu vidéo ?

Comme le démontre l'analyse réalisée par GfK et présentée lors de l'IDEF, le jeu vidéo a clairement échappé à la morosité ambiante. Il faut croire qu'en cette période d'incertitude les ménages conservent le besoin de se distraire et qu'ils ont privilégié parmi les industries du loisir celle qui se montrait la plus innovante.

 

Quel sera selon vous le produit vedette, quelles sont les raisons de son succès ?

Il est impossible d'identifier un seul produit vedette. Même si certains jeux sont particulièrement attendus, les visiteurs auront selon leurs affinités et leur profil des attentes différentes.

 

Quels sont les moyens marketing ou de communication pour « faire venir » les  visiteurs et promouvoir le Festival ?

L'investissement media aura pratiquement doublé entre 2007 et 2008. Notre stratégie repose sur une approche bien distincte entre la communication  menée auprès des joueurs et celle destinée à toucher le grand public. C'est sur cette dernière que nous investirons l'essentiel des ressources marketing  supplémentaires.