Dernières Actus
  ARMIN VAN BUUREN RÉÉDITE SO...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ FASHION...
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...

Test barre de son LG SN8YG : un calibrage son qui fait la différence


La barre de son SN8YG innove par rapport à la génération précédente avec un port eARC, en opérant une égalisation et en repérant automatiquement les sons pour adapter le rendu. J’ai eu la chance de la tester chez moi pour vérifier l’intérêt de ces innovations, en notant que ces atouts ne sont pas passés inaperçus par le jury EISA qui a délivré le prix 2020/2021 de la meilleure barre de son.

Par Bruno Orrù

Le marché des barres de son continue de s’amplifier, en témoigne notamment les efforts opérés en recherche et développement pour que ce type de produit gagne ses lettres de noblesses. Par ailleurs une poignée de références de la cuvée 2020 chez LG, s’appuie sur l’expérience indiscutée de l’anglais haut de gamme Meridian pour que la qualité sonore soit optimale.



Objets sonores intégrés
La barre SN8YG est prévue pour accompagner un téléviseur de diagonale de 139 ou 164 cm. Relative fine et d’une esthétique moderne passe partout, elle présente un petit afficheur de 5 caractères en façade, suffisant pour y lire la source active et le type de DSP ou décodage en entrée. Son pilotage s’opère au choix via des touches sensitives sur le dessus, la télécommande relativement complète ou l’appli dédiée. A l’arrière, on accède au port HDMI principal pour relier le téléviseur (4K, HDR, DV), un port HDMI secondaire pour un appareil qui ne serait pas relié au téléviseur, une prise optique et un port USB. Pas de port Ethernet, la mise en réseau est exclusivement via Wi-Fi ou Bluetooth.

La SN8YG est conçue sur une base de 5 haut-parleurs ; trois en radiation directe vers la zone d’écoute, et deux orientés vers le plafond pour provoquer un rebond, selon les informations détectées dans un mixage Dolby Atmos ou DTS:X. La première nouveauté c’est que la SN8YG est pourvue d’une liaison HDMI eARC, ce qui permet de gérer un flux audio non compressé jusqu’à 96 kHz/24 bits, ce qu’on appelle le HBR, pour High Bit Rate – débit binaire élevé. Cela ouvre la porte pour récupérer directement du téléviseur (récent) un flux Dolby Atmos des plateformes vidéo qui proposent ce type de flux ; Netflix, Amazon Prime vidéo, Disney+.  Un caisson sans fil, de type Bass-reflex, opère la retranscription des graves.



AI ROOM
L’une des principales difficultés avec une barre de son est d’avoir le bon recoupement avec le caisson et une enveloppe sonore qui soit cohérente. Ici apparait la seconde nouveauté avec le module AI Room calibration dont l’objectif est de prendre en compte la configuration acoustique pour optimiser le rendu sonore. La calibration est rapide, pas plus de 30 secondes. Elle s’appuie sur un micro intégré à la barre pour détecter la distance du plafond, des murs latéraux et du mur arrière. Avec cette limite, notamment, que si le canapé est largement avant le mur arrière, la position d’écoute n’est pas parfaitement repérée. Quoi qu’il en soit, en fin de procédure, il est possible de comparer avant et après calibration et la différence est éloquente, notamment en termes d’équilibre et de spatialisation. 

La calibration requiert de passer par l’application LG Wi-Fi speakers qui, outre cette opération, peut gérer une paire d’enceintes surround sans fil SPK8, en option à environ 150€. La SN8YG est la seule barre en gamme 2020 équipée en série de l’assistant Google ce qui, outre toute recherche sur Internet, permet de gérer vocalement des fonctions de base.



AI PRO
3ème nouveauté marquante en 2020, la SN8YG embarque la technologie AI Pro qui, par la compréhension et l’analyse du type de flux sonore en temps réel, décide quel est le DSP le plus approprié. Et cela fonctionne plutôt très bien ! Avec cependant une réserve, si vous souhaitez bénéficier totalement de la hauteur d’un mixage Dolby Atmos ou DTS:X, il vaut mieux sélectionner manuellement le mode Cinéma.

En situation
J’ai débuté ce test avec de la musique (CD) et clips vidéo (TV). L’apport qualité de Meridian est bien là ; la restitution est équilibrée et nuancée mais l’assise peut rapidement être en danger si le caisson n’est pas bien réglé. Cela se fait facilement via la télécommande et un ajustement est régulièrement nécessaire selon la qualité ou la nature de la source.

J’ai ensuite basculé sur les plateformes vidéo. Notamment avec des films comme Bloodshoot (Amazon Prime) ou Tyler Rake (Netflix) avec une SN8YG qui s’avère prompte et dynamique pour restituer les effets pyrotechniques. Ceux-ci sont particulièrement bien détaillés ; l’oreille détecte facilement les voix au centre, la stéréo frontale et les petits bruitages dans les aigus qui juxtaposent les explosions. C’est sans aucun doute l’égalisation qui permet ici d’avoir des graves non envahissants et un recoupement sans trou sonore. Et cela fait la différence car, au bout du film, la séance s’avère percutante mais non agressive, y compris quand on opère une montée en volume. Là aussi, bonne surprise, avec une belle résistance aux distorsions et une dynamique qui se tasse légèrement mais qui reste réelle.

En sources Blu-ray Dolby Atmos et DTS:X la capacité dynamique de la barre est confirmée, tout comme la capacité de retranscrire des mixages complexes sans manger les détails. Les effets d’ambiances verticaux ne sont pas retranscrits avec la précision que vous auriez avec de véritables enceintes mais l’enveloppe sonore prend réellement de la hauteur. Dommage qu’on perd sensiblement en présence. En rappelant comme toujours que le résultat constaté lors de ce test peut être différent chez vous, selon la hauteur du plafond et le recul par rapport à la barre.

Par contre ce qui est sûr c’est que vous n’aurez aucun effet arrière, l’acquisition des enceintes surround sera sans doute très opportun pour entendre des effets venant de derrière le canapé.

J’ai également joué un peu, d’abord à des jeux de course avec des vrombissements bien présent tout en restant mesuré, c’est agréable. Avec Fortnite, j’ai apprécié cette ambiance sonore large et haute, avec des tirs secs et directs. L’immersion sonore est réelle, même si, là encore, l’absence d’effets arrière se repère.

En conclusion
La barre SN8YG illustre parfaitement la progression notable en qualité de restitution que propose ce genre de produit en 2020. LG est malin en confiant à un illustre spécialiste le bagage sonore, tout en offrant (enfin !), une calibration. La comparaison souffre bien entendu face à des systèmes home-cinéma plus gros (et bien plus chers) mais l’essentiel est là pour que films, séries ; concerts et jeux prennent une belle dimension sonore. L’eARC permet de centraliser les sources au niveau du téléviseur pour qu’un seul câble relie le diffuseur visuel et le diffuseur sonore. C’est esthétiquement plus agréable et plus facile pour une gestion familiale partagée.

 

Ce que j’apprécie
Le DSP intelligent qui fonctionne, un équilibre respecté, la clarté & les nuances sonores agréables pour une barre de son.

Ce qui est dommage
L’absence d’effets arrière qui requiert l’acquisition d’enceintes surround, une sensible perte de présence sur les sources Dolby Atmos / DTS :X

 

Connectique
- 2 HDMI 2.1 (HDCP 2.3, CEC, dont 1 ARC)
- 1 entrée audio optique
- 1 port USB

Dimensions (L x H x P) : 106 x 5,7 11,9 cm
Consommation max. : 45 watts (barre) + 38 watts (caisson)
Poids : 4,4 kg (barre) + 7,8 kg (caisson)

 

Plus d’informations : https://www.lg.com/fr/lg-soundbar/lg-sn8yg-barre-de-son#