Passeport pour Hollywood de Michel Ciment


Comment filmer l’Amérique ? Comment filmer en Amérique ? Jamais peut-être un pays ne s’est autant identifié à un art que les Etats-Unis à leur cinéma. Ce livre est né du désir de mieux comprendre ce phénomène unique en interrogeant trois anciens metteurs en scène du Nouveau Monde parmi les plus grands (Billy Wilder, John Huston, Joseph Mankiewicz) et trois réalisateurs contemporains de l’Ancien Monde (Roman Polanski, Milos Forman, Wim Wenders) qui ont apporté un souffle nouveau au septième art, tout en se confrontant à l’Amérique. Quel était le fonctionnement des grandes compagnies de production ? Comment un cinéaste acquiert-il son indépendance ? Quelles sont aujourd’hui les conditions de la création à Hollywood ? Autant de réponses de première main dans ces entretiens bourrés d’anecdotes, de portraits, de réflexions sur l’art et la technique, qui nous permettent de mieux cerner le cinéma. Un livre passionnant écrit par l'illustre et passionnant Michel Ciment, spécialiste du cinéma.


Paru pour la première fois en 1987, aux Editions du Seuil, puis en poche chez Ramsay en 1992, « Passeport pour Hollywood » fut rapidement en rupture de stock. Un succès logique pour tous les fans de cinéma qui purent y trouver là des sources incroyables pour mieux comprendre le travail de grands réalisateurs tels que Billy Wilder, John Huston et Joseph Mankiewicz. Membre du comité de rédaction de la revue « Positif », Michel Ciment nous propose, à travers des entretiens fleuve avec ces metteurs en scène de légende de découvrir leurs ascensions et leur façon d’aborder une œuvre et de la transposer à l’écran. Des monstres du cinéma qui se livrent comme rarement dans des entrevues étalées sur plusieurs années, ce qui permet ainsi de pouvoir découvrir ainsi l’évolution de l’artiste à travers le temps. Billy Wilder (« La Vie privée de Sherlock Holmes » (1970), « Fedora » (1978), « 7 ans de Réflexion » (1956), « Certains l’aimes chaud » (1959)) se confiera ainsi en 1979, après plusieurs rencontres durant des tournages. John Huston (« Le Faucon maltais » (1946), « Les désaxés » (1961), « L’Homme qui voulut être roi » (1976)), moins réticent à la confidence, se livrera dès 1972, à l’auteur sur son travail et sur son parcours, en trois entretiens qui permettent également de mieux comprendre l’importance du réalisateur dans le cinéma américain, voir mondial. Quant à Joseph Mankiewicz (« Eve » (1951), « Jules César » (1953), « Cléopâtre » (1963)) ce fut une série d’entretiens passionnants qui débutèrent en 1972 qui permet de mieux pénétrer l’œuvre marquante de ce réalisateur hors du commun.


Agrémentée de trois rencontres supplémentaires : Milos Forman (« Vol Au-dessus d’un nid de coucou » (1976), « Ragtime » (1982), « Amadeus » (1984)), Wim Wenders (« Paris Texas » (1984), « Les Ailes du Désir » (1987), « The End of Violence » (1998)) et Roman Polanski (« Rosemary’s Baby » (1968), « Chinatown » (1974, « Le Pianiste » (2002). Sur le même principe, les trois réalisateurs apparaissent dans tout leur art et dans toutes leurs nuances. 


Un recueil d’entretiens passionnants destiné en premier lieu aux cinéphiles, mais qui pourra aux amateurs de cinéma occasionnels permettre de découvrir des œuvres et des réalisateurs majeurs.

Editeur : Carlotta     400 Pages    Prix Conseillé : 18€