Zéalandia : La Traversée des Hautes Mers

Verdict:Très Bon

par: Emmanuel Galais


Une centaine d'années en arrière, un cataclysme encore inexpliqué divisa les terres de Zealandia en millions d'îles émiettées sur les mers. Aujourd'hui, seul le continent du Capitole demeure, apparaissant comme un lieu idyllique où une société perdure à son apogée. Sur l'une des îles les plus éloignées du continent, une jeune fille prénommée Aydan croise la route d'Eldir, un mage aux pouvoirs extraordinaires qui lui propose de se joindre à une dangereuse expédition visant à regagner le Capitole. Mais ils ne sont pas les seuls à vouloir atteindre cette terre promise... Jeux de pouvoir, trahisons, magie mystique, religion, piraterie et créatures extraordinaires : voilà ce qui vous attend dans le monde prodigieux de Zealandia.


Les jeunes auteurs sont souvent boudés, particulièrement s’ils se sont servis des réseaux sociaux pour faire connaître leurs œuvres. Et s’il est vrai que certains feraient mieux d’y rester, il existe également des pépites qui ne demandent qu’à être découvertes. Roman Volpato, est de cette caste-là ! Celle que les auteurs de la sacro-saintes sphère intello Bobo, snobent honteusement. Il a commencé par poster les premières ébauches de ce qui allait devenir ce roman d’Heroïc-Fantasy, sur une application de partage et très rapidement est devenu le premier auteur de cette plateforme à atteindre les 100 000 vues.  Il a donc, tout logiquement, pu voir son œuvre éditée et présentée à un plus large public. 


Et force est de constater que les lecteurs de la plateforme ne s »’y sont pas trompé, le jeune homme a du talent et même si parfois, il se perd dans des tournures de phrases un peu alambiquées, il maitrise parfaitement son sujet et parvient à nous emmener dans son monde, celui de Zealandia dans lequel on retrouve pèle mêle des inspirations du Seigneur des Anneaux, évidemment, mais également, et c’est un peu étonnant : « Hunger Games ». On sent des les premiers chapitres que l’auteur a été biberonné à ces sagas, qu’elles soient plus classiques ou plus contemporaines, et que cela a nourri son imagination. « Zealandia » n’est pourtant pas une pâle copie, c’est une œuvre, certes imparfaite, mais déjà foisonnante qui pourrait, s’il tient la distance, devenir une véritable saga à succès comme le furent dernièrement : « The Witcher » ou « La Roue du temps ». 


Présenté comme deux livres en un seul, « Zealandia » La Traversée des Hautes Mers » se lit aisément et plonge rapidement le spectateur dans le feu de l’action, où plusieurs peuples vont avoir à se faire confiance pour partir à la recherche de réponses et peut-être plus encore. A la manière des grands auteurs du genre, Romain Volpato semble avoir cherché à créer un univers complet pour pouvoir ensuite y développer ses intrigues à mesure que son imagination lui dictera. Affaire à suivre donc !

Disponible dans toutes les bonnes librairies au prix indicatif de 19,80€

Editeur Imaginae  Format 14X21 cm 614 Pages