Dernières Actus
  LE CHANTEUR SUD AFRICAIN JO...
  DISNEY DÉVOILE LA BANDE ANN...
  LE FESTIVAL "VAL DE ROCK" E...
  TRÈS COURT INTERNATIONAL FI...
  PREMIÈRE IMAGE DE "WEST SID...
  GLADIATEUR 2 EST CONFIRMÉ
  LE RÉALISATEUR FRANCO ZEFFI...
  RALPH 2.0 EN DVD ET BLU-RAY


Logitech, spécialiste de l’accessoire informatique propose une collection de télécommande qui ont pour point commun de fonctionner via un logiciel de configuration en ligne. Une liaison USB permet un dialogue tant pour répertorier l’identité des appareils à piloter que pour définir les différents environnements d’activité. Une idée astucieuse qui permet de définir des fonctions complexes dans une procédure des plus simple. Nous avons bien entendu joué les cobayes pour vous, et nous ne le regrettons pas.

 

Test réalisé par Bruno Orrù

Quand Logitech nous a proposé de tester son concept de télécommandes Harmony, nous étions très curieux de voir comment un système d’aide et de configuration en ligne pouvait faciliter la mise en place toujours longue et épineuse d’une télécommande universelle. Le prix de la H688 que nous avons récupéré pour ce test peut paraître élevé pour une télécommande (179€ sur le site Logitech mais 219€ prix catalogue), mais nous allons voir que ses compétences sont larges et peuvent vous faciliter grandement l’utilisation de votre matériel audio et vidéo. Une autre modèle, la H655, un soupçon plus simple est également disponible pour 149€, la page de comparaison de leurs caractéristiques étant disponible par là. Nous n’avons pas eu d’informations particulières sur le fait que les américains disposent de six modèles aux profils bien diversifiés et qu’en France nous devons nous « contenter » de deux modèles aux caractéristiques finalement très proches. Bien évidemment l’utilisation de cette télécommande impose la détention d’un ordinateur fonctionnant au choix sous Windows ou Mac OS, et prochainement sous Linux (information à confirmer auprès du constructeur dans les mois à venir). L’un des intérêts d’avoir une configuration en ligne, c’est que tout changement d’ordinateur, formatage ou autre désastre pouvant entraîner la disparition des informations n’est plus un problème. Il faut simplement espérer que le serveur fonctionne bien et pour les années à venir. Pour le fonctionnement je peux vous assurer que j’ai fait de nombreux essais et que j’ai toujours eu une réponse rapide de la base de données.

Le double concept Harmony : gestion en ligne et définition des activités

Le concept Harmony c’est, pour la première fois, un logiciel de configuration en ligne qui permet à la fois de télécharger l’ensemble des codes infrarouges permettant de lancer toutes les instructions des appareils qui seront déclarés mais également de configurer des « activités ». Une activité c’est par exemple « regarder la télévision », « visionner un DVD », « jouer à un jeux vidéo », regarder un programme sur satellite »… Chaque activité sollicite un ou plusieurs appareils ; par exemple le téléviseur, l’amplificateur home-cinéma et le lecteur de DVD pour « visionner un DVD ». Dans notre exemple, définir une activité c’est donc demander d’une seule pression de bouton de mettre sous tension les appareils (téléviseur, amplificateur et lecteur de DVD), définir le canal utilisé (téléviseur), sélectionner l’entrée source (amplificateur) et caler le volume (amplificateur). L’intérêt du concept Harmony c’est bien entendu que cette configuration qui paraît faramineuse se détermine en quelques clics de souris !

La télécommande elle-même dispose d’un écran rétro éclairé (84 x 48 pixels) et les boutons peuvent être illuminés, soit par une touche spécifique soit par déclaration de tout ou partie des boutons de la télécommande. Cette H688 propose 16 boutons configurables, nous allons y revenir.

Première étape : la reconnaissance physique




Cette reconnaissance physique est dès plus simple car il suffit d’installer le logiciel permettant le dialogue avec la base de donnée Internet puis de connecter la télécommande au câble USB fournit. C’est juste après que les choses se compliquent car qui tout échange d’informations Internet entre deux programmes ne peut que réveiller les blocages de logiciel anti-virus ou Firewall. Je ne saurais donc que trop vous conseiller de lire très précisément les instructions disponibles avant l’entrée sur l’espace sécurisé en ligne, sous peine de ne recevoir que des messages d’erreur de connexion. Suivant le logiciel utilisé, Logitech détaille les actions à entreprendre pour que les échanges d’informations soient permis.

Deuxième étape : répertorier les appareils




La H688 autorise jusqu’à 15 appareils, ce qui laisse une bonne latitude d’usage. Avant le lancer la configuration, il est important de lister les marques et références précises des appareils. Ne paniquez pas en cas de doute sur la référence exacte, une liste de produits est proposée en cas de doute, validez par un échange de codes infra rouges. La liste des marques disponibles dans la base de données Harmony est disponible en ligne (ici). En cas d’absence pour cause de marque un peu trop exotique ou d’appareil trop récent (j’ai eu le loisir de tester les deux cas), permet d’enregistrer les trois principales fonctions par apprentissage (tension, changement de programme et volume) ; la présence de la télécommande originale est dans ce cas là bien entendu nécessaire. Les autres instructions devront également être apprises mais cela nécessite d’aller dans un module différent, accessible uniquement après la validation de la procédure d’initialisation. Si l’appareil est validé, l’importation de l’ensemble des instructions se réalise par la suite en quelques clics de souris. A noter que mon décodeur Satellite Canal Satellite n’a pas été très bien reconnu mais que ma console Playstation 2 a parfaitement été définie (nouveau modèle « Slimline » déjà implanté dans la base de donnée). Un petit conseil à ce niveau, enregistrez de préférence les appareils les moins utilisés en premier car c’est le dernier appareil enregistré qui apparaît en premier sur l’écran LCD. C’est bien dommage qu’il ne soit pas possible d’organiser l’ordre des appareils à l’affichage. Notez que cette télécommande est déjà compatible avec les nouveaux enregistreurs numériques de type Tivo, malheureusement encore nos disponible sur le territoire français.

Troisième étape : Définir les activités




Définir une activité revient à valider quels sont les appareils nécessaires puis de préciser les paramètres après mise sous tension. C’est ici que la plus-value du logiciel en ligne est la plus flagrante. Passons sur les visuels qui permettent de voir d’un coup d’œil les différents appareils paramétrés dans la télécommande pour s’attarder sur les tableaux juxtaposés. Chaque tableau correspond aux appareils validés pour une activité donnée et il suffit donc de confirmer les instructions nécessaires. C’est en fait une gestion de macro commandes mais grandement facilitée ce cette manière. Surtout, en cas d’erreur, il suffit d’un clic de souris pour modifier l’action en erreur.

Quatrième étape : Régler la configuration







Cette étape est optionnelle, elle permet en fait de parfaire les réglages par défaut. C’est toutefois une étape essentielle si vous souhaitez utiliser les fonctionnalités avancée de la télécommande, ce sont elles qui justifient le prix élevé et ce sont elles qui font la différence avec des télécommandes classiques. Voici les options disponibles pour chaque appareil :  


Renommer ce/cet/cette Téléviseur.

Régler les entrées (choix par exemple entre « Je fais défiler les entrées jusqu'à ce que j'obtienne celle qui m'intéresse » ou « J'accède directement à l'entrée qui m'intéresse » ou encore plus compliqué « J'appuie sur un bouton pour afficher le menu contenant les entrées, puis sur un autre bouton ou une combinaison de boutons pour sélectionner directement sans défilement l'entrée souhaitée ».

Régler les paramètres de mise sous/hors tension.

Régler les délais (paramètres de vitesse : Délai d'activation, Délai de traitement, Délai d'entrée, Délai de réponse).

Personnaliser les commandes du dispositif, du son et de l'image pour ce/cet/cette Téléviseur.

Vérifiez les commandes infrarouges.

Apprentissage des commandes infrarouges.

Changer la configuration de ce/cet/cette Téléviseur (maintenir le dispositif sous tension en permanence ou mettre ce dispositif hors tension quand il n'est pas utilisé).

Dépannage.

Supprimer ce/cet/cette Téléviseur.

Configurer ce/cet/cette Téléviseur en fonction d'un dispositif semblable.

Cinquième étape : Préférences de la télécommande

C’est ici que l’on paramètre le fonctionnement de la télécommande elle-même comme l’activation de l’assistant et du système d'aide à l'écran (on les enlèvera dès que la gestion de la télécommande sera comprise). C’est également ici que se règle la temporisation du rétro éclairage ainsi que sa configuration (déclenchement depuis n'importe quel bouton par sélection de boutons activant le rétro éclairage automatiquement). Enfin, c’est également ici que l’on détermine le format des commandes personnalisées sur l'écran LCD. Au choix 4 ou 6 boutons sachant qu’aucun titre de menu n'est affiché avec le mode 6 boutons.

Services payants

Si, comme moi, vous possédez un lecteur de CD de type « Juke-Box » vous pouvez acheter l’option de spécification de la liste des CD. Si vous spécifiez une liste de CD, vous pouvez ainsi parcourir votre collection de CD par artiste sur la télécommande Harmony ! Génial non ? Lorsque vous sélectionnez un artiste, la télécommande Harmony se charge alors de sélectionner le CD correspondant. Alors évidemment la procédure initiale peut-être longue puisqu’il faut saisir dans tous les cas le nom de l’artiste. Le nom de l'album est requis uniquement si vous possédez plusieurs albums du même artiste, ce qui est assez logique. Enfin, sachez que si votre Juke-box CD prend ce format en charge, vous pouvez également charger un fichier CSV.

Le deuxième service payant concerne le téléchargement de programmes TV. Une option bien utile si vous avez un enregistreur numérique ; il est ainsi possible de consulter les programmes à venir et de programmer ainsi l’enregistreur en un tour de main.

A l’usage

Une fois toutes ces étapes achevées (comptez deux bonnes heures pour l’ensemble soit énormément moins de temps que pour une télécommande universelle classique), il est temps de se placer face aux appareils. Des six appareils que j’ai configurés, tous fonctionnent parfaitement et l’ensemble des fonctions est bien là. Aucun prodige par contre pour mon rétro-projecteur Sagem, absent de la base de donnée et ayant bénéficié d’un apprentissage via le module spécifique ; les deux télécommandes sont face à face et il faut lancer les instructions de chaque commande les unes après les autres. Ce module permet l’apprentissage des touches tactiles mais aussi d’instructions qui apparaîtront sur l’écran LCD. Les libellés peuvent être long mais à l’affichage uniquement les sept premiers caractères apparaissent, le huitième est coupé en plein milieu et les suivants n’apparaissent pas ! Il convient donc de faire preuve de concision et de préférer les abréviations. Seul regret à ce niveau, l’impossibilité d’opérer un tri des instructions. Il n’est pas possible par exemple d’imposer sur la première page les instructions les plus utilisées. Autre soucis dans le prolongement de cette contrainte, le passage d’une page à l’autre est obligatoirement vers l’avant, il n’y a pas de touche de retour en arrière.

Les activités se déclenchent via les quatre petits boutons de couleurs situés à l’extrémité haute. Le cinquième bouton permet d’accéder à d’autres activités, il convient à chacun de s’organiser ici pour que les activités principales soient en première position. Il est évident que le bon usage des activités demande un peu de tâtonnement mais c’est assurément l’option qui permet à toute la famille d’accéder au matériel sans se poser de soucis particuliers. Chez moi j’ai déjà depuis longtemps décliné ce concept sur une télécommande universelle haut de gamme mais là j’ai quand même réussit ce travail en deux heures !

N’hésitez pas à " tricher " et créer un appareil " virtuel " qui associe des fonctions les plus utilisées au sein de votre installation. Typiquement, cet appareil virtuel vous permettra de piloter directement le volume sur votre amplificateur ou téléviseur, gérer les commandes de lecture d’un lecteur de DVD, changer les chaînes sur votre téléviseur etc. Si vous ne faîtes pas cela, vous devrez alors sélectionner chaque appareil pour accéder aux commandes, ce qui n’est pas toujours le plus simple du fait de la sélection séquentielle imposée. C’est vrai qu’à ce niveau, un accès direct aux appareils aurait été plus convivial mais c’est difficile à mettre en place avec les 15 appareils possibles en gestion !

La prise en main de la télécommande elle-même est agréable, son profil permet manipulation agréable, bien que l’agencement des touches ne soit pas aussi pertinent que leur esthétique.

Conclusion

Le concept Harmony est réellement séduisant. Il impose bien entendu une liaison Internet mais se révèle au fil du temps extrêmement modulaire et facile d’usage.

Le concept Harmony est en fait une déclinaison simplifiée des télécommandes tactiles de type Pronto. A titre personnel je préfère nettement l’utilisation d’une télécommande à touche comme cette H688. L’acès aux commandes est plus rapide et plus intuitif dans la pénombre, bien que les touches sont trop denses ; il manque un petit espace pour dire au doigt que l’on passe d’une touche à l’autre. Les possibilités de personnalisation sont très large et l’utilisation d’un logiciel permet à des travaux habituellement ennuyeux de devenir plaisant.

La capacité de la télécommande est suffisante pour enregistrer des appareils complexes et les différents modules de paramètres sont suffisamment complets pour que chacun, y compris les plus exigeants puisse trouver une solution à son installation. La notion d’activité et son développement en ligne via des tableaux est des plus convivial et offre une gestion simple de configurations audio-vidéo complexes. Seul bémol, l’impossibilité d’organiser l’affichage des appareils et des instructions.

 

Caractéristiques techniques (données constructeur)

Logitech® Harmony® Remote 688 - La télécommande vidéo numérique qui simplifie le contrôle des systèmes Home cinéma.

Points clefs :

Toutes les fonctions de la télécommande Logitech Harmony 655, ainsi que des boutons spéciaux pour le contrôle des enregistreurs vidéo numériques.

Conviviale et simple à configurer.

Conception élégante assurant confort optimal et contrôle complet des enregistreurs vidéo numériques et systèmes TiVo.

Boutons pour une navigation simplifiée à l'écran.

4 boutons d'activités.

Contrôle complet de toutes les marques et de tous les types de dispositifs.

Inutile de programmer des macros.

Mémoire flash permanente de 2 Mo.

Rétroéclairage ultra-puissant.

Programmes TV gratuits pendant deux mois.

Technologie Smart State intégrée.

 

Fonctions principales de la télécommande Logitech Harmony 688

1. Plug-and-play USB : Après avoir exécuté la configuration à l'aide de l'assistant Web, programmez la télécommande Harmony en la connectant avec le câble USB fourni.

2. Bouton d'aide : Accès direct à l'Aide en cas de problème.

3. Boutons d'activité : Lancez vos activités favorites par une simple pression sur un bouton!

4. Affichage interactif : Affichage interactif facile à lire pour obtenir des informations et bénéficier d'un contrôle accru.

5. Rétroéclairage : Le rétroéclairage permet une utilisation et une lecture aisée des boutons et de l'affichage interactif dans l'obscurité.

6. Contrôle des magnétoscopes numériques : Accès simplifié aux commandes d'avance rapide, de retour rapide, de pause, de lecture, etc., facilitant l'utilisation des fonctions des magnétoscopes numériques et systèmes TiVo.

7. Baies d'apprentissage : Orientez votre télécommande d'origine vers la baie d'apprentissage pour capturer les commandes infrarouges et les utiliser avec la télécommande Harmony.

 

Caractéristiques techniques

Colori: gris métallisé

Logiciels: configuration requise actuelle: PC avec port USB, Windows 98SE/Me/2000/XP ou Mac OS X avec Safari 1.0, accès Internet access, 10 Mo d'espace disque libre. Prise en charge de Linux prochainement assurée.

Mémoire: mémoire flash permanente de 2 Mo.

Matériel: écran LCD rétroéclairé 84 x 48 pixels, 56 boutons préprogrammés, capteur infrarouge, connexion USB, haut-parleur.

Infrarouge (IR): 3 DEL haute puissance et haute dispersion (portée > 12 mètres, fréquence de transmission > 60 KHz, fréquence de détection > 60 KHz) 

Alimentation: pendant la connexion: alimentation par l'intermédiaire du PC avec la connexion USB - hors connexion: 4 piles AAA 1,5 V

Dimensions: 20,6 x 5,8 x 3,3 cm

Poids: 164,43 g

Garantie: garantie réparation/échange de 732 jours pour les défauts d'usine uniquement. 

Contenu: télécommande Logitech Harmony 688, CD d'installation du logiciel de la télécommande Harmony, câble USB, 4 piles AAA et Guide de démarrage rapide.