Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Serenity (HD DVD)

Catégorie Cinéma
Titre Original Serenity
Genre Science Fiction
Pays USA
Date de sortie 05/12/2006
Réalisateur Joss Whedon
Avec Nathan Fillion, Alan Tudyk, Adam Baldwin, Summer Glau
Format HDDVD
Boitier Amaray
Producteurs Michael Shamberg
Scénaristes Joss Whedon
Compositeur David Newman
A propos du film Site officel : http://www.serenitymovie.com/main_site.html
Site français : http://www.uipfrance.com/sites/serenity/
Infos générales : http://fr.wikipedia.org/wiki/Serenity

Critique ciné sur notre site ICI
Critique DVD sur notre site ICI

Synopsis de la série T.V: En 2517, l'Alliance a réussi l'Unification des planètes. Le capitaine Malcolm Reynolds, ex-sergent indépendantiste, vogue avec son équipage sur le Serenity, vaisseau de classe Firefly de troisième génération, à l'affût de petits boulots bien rémunérés. En chemin, il prend à son bord quelques passagers, dont deux fugitifs, Simon Tam, un docteur, et sa sœur River.

Critique de Sylvain Fossey
Editeur Universal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 119 min
Support
   
   

L’histoire principale :

Le capitaine Malcolm Reynolds est un aventurier et vétéran endurci, qui eut le tort de choisir le mauvais camp lors de la guerre intergalactique. Aujourd’hui à la tête de l’équipage du vaisseau Serenity, il tente de survivre dans un univers dominé par une autorité suprême : l’Alliance. Echappés d’un centre de Conditionnement d’État, Simon, un jeune médecin, et sa sœur télépathe River croisent la route de Malcom et de son équipage. L’équipe du Sérenity devra unir ses forces pour le protéger des agents de l’Alliance et du terrible secret qu’elle porte en elle…

Avis subjectif :

Difficile de critiquer ce film qui est plus un double épisode de la série Firefly qu’un film à part entière. En effet, il est situé juste après la fin de série et le clôture avec au niveau du casting les mêmes acteurs. Le public de la série est forcement conquis par ce film aux effets spéciaux de bonne qualité et des scènes de vaisseaux dignes des films de Star Wars, par contre les non-initiés seront perdus. Le scénario est beaucoup trop succinct et le film ne nous donne pas assez d’éléments de bases pour comprendre pleinement les enjeux économiques et politiques du coup on a du mal a accrocher malgré un potentiel énorme. Tout est basé sur le contexte politique et on s’emmêle vite les pinceaux entre la rébellion, les ‘’zombies’’, l’Alliance, le pouvoir…, les fans eux auront les bonnes bases de la série T.V et pourront apprécier pleinement le film. Cette première partie lassante passée sur l’aspect politique, vient ensuite l’aspect action où la sauce prend vite avec des scènes de vaisseaux dynamiques à couper le souffle et où le spectateur prend plaisir à suivre le déroulement de l’histoire. De plus, le héros est montré sous un mauvais coté (ne sauve pas un humain et lui tire dessus quelques secondes plus tard pour éviter de se faire ‘’manger ’’ par une sorte de zombies), on sent beaucoup d’incertitude dans cet univers où une certaine Alliance semble avoir la main mise sur tout mais tout ceci sous un œil très lointain. On ne sait que tirer de moral de ce film qui semble s’éparpiller aussi vite que la vitesse de la lumière et il faudra s’orienter certainement vers la série T.V pour mieux comprendre l’ensemble du film. Malgré tout et à part un début un peu lent le film se regarde malgré toute attente bien, avec des scènes de combats plutôt réussis, surtout celle des vaisseaux qui sont vraiment propres, quant au jeu des acteurs il reste simple mais colle tout à fait à ce Space-Opéra/Western qui ne se veut pas toujours sérieux.

Conclusion

En conclusion, un film qui ne plaira pas à tout le monde de par son coté difficile à cerner pour les non-initiés, mais ils passeront un bon moment sur certaines scènes d’actions, les fans trouveront là une sorte de double épisode de la série Firefly qui permettra de donner également une fin.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.35:1
   
   

L’image est de qualité inégale sur toute la durée du film. En effet les plans dans l’espace, sur les vaisseaux sont tout simplement sans défaut, magnifique avec pleins de détails qui poussent aux limites de la technologie HD. Par contre sur certains plans on remarquera beaucoup de grain dans les plans intérieurs surtout sur les personnages. Rien de bien gênant et le film est beaucoup plus agréable visuellement qu’avec la version DVD simple.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais Dolby Digital Plus 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Moyenne
Français Dolby Digital Plus 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Moyenne

La partie audio est quasiment parfaite. On retrouve des pistes audio au format Dolby Digital PLUS 5.1 qui permettent de profiter pleinement de l’ambiance du film avec un ensemble homogène, stéréo équilibrée, beaucoup de dynamique et des voix propres, on pourra peut-être noter une petite faiblesse sur les effets Surround qui parfois se laissent un peu oublier.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 90 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Pour commencer, on trouve un commentaire audio du réalisateur et créateur de la série, Joss Whedon. Commentaire très simple, mais convivial où il nous fait part de quelques anecdotes de tournage, petit bonus sympa pour les fans en mal d’anecdotes.

Ensuite nous avons le droit à 9 scènes coupées ou en version longue couplée à un commentaire audio de Whedon, encore un bonus pour les vrais fans.

Autre bonus, des petits documentaires (Histoire du future: L’histoire de l’ancienne terre, Ce qu’il y a dans un Firefly et Relancer Firefly) beaucoup trop courts, trop succin, dommage, car il y a de quoi parler car le sujet est large…

On retrouve également le même making of du DVD Z2 intitulé Le parcours d’un réalisateur, making of très intéressant avec beaucoup d’infos sur la production du film et qui se compose essentiellement de commentaires.

Au menu est présent une présentation de Joss Whedon et pour finir un petit bêtisier sans trop d’intérêt.

La partie bonus est assez légère et les seuls bonus vraiment intéressants sont destinés essentiellement aux fans, dommage.