Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl (Blu-ray)

Catégorie Cinéma
Titre Original Pirates of the Caribbean : The Curse of the Black Pearl
Genre Aventures
Pays USA
Date de sortie 27/06/2007
Réalisateur Gore Verbinski
Avec Johnny Depp, Orlando Bloom, Keira Knightley, Geoffrey Rush, Jack Davenport
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Jerry Bruckheimer - Walt Disney Pictures - First Mate Productions
Scénaristes Ted Elliott & Terry Rossio
Compositeur Klaus Badelt

Critique de Bruno Orru
Editeur Disney BVHE
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 144 min
Support
   
   

La mer des Caraïbes est-elle plus belle en Blu-ray ? Oui, bien sur ! Une séduction qui relance même l’intérêt du film lui-même, apportant aux personnages un décor de toute beauté. Pirates des Caraïbes: La malédiction du Black Pearl est donc le premier volet d’une trilogie devenue incontournable, surtout en écrin bleuté Blu-ray et avec une piste sonore non compressée à réveiller les malédictions !

 

Quand débarque sur les écrans Pirates des Caraïbes: La malédiction du Black Pearl ; tout le monde s’accorde pour dire que les films de pirates étaient un petit peu tombés en désuétude… ou tout du moins que les foules ne se sont pas précipitées sur les opus précédents. Seulement voilà, n’en déplaise aux cinéphiles purs et durs, le roi de l’entertainment cinématographiques (et de série TV !) Jerry Bruckheimer s’est entouré d’une solide équipe pour proposer un point de vue relativement différent. Le mélange humour et fantastique fonctionne à merveille et c’est certainement cette association couplée à un casting audacieux qui aura remporté les suffrages de centaines de millions de spectateurs autour du globe.

 

Je vous invite à retrouver notre critique cinéma complète en suivant ce lien si vous souhaitez un avis complet.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Il aurait été dommage que les somptueux extérieurs de ce film ne soient pas magnifiés par une image HD. C’est heureusement le cas et de la pâleur de Keira Knightley au bord de l’évanouissement aux éclats bleutés et clairs des eaux des Caraïbes en passant par la noirceurs des grottes qui abritent les trésors des pirates (eux aussi hauts en couleurs, lorsqu’ils ne sont pas sous la pleine lune), la compression AVC/MPEG 4 épate par sa discrétion et par sa capacité à donner du relief aux personnages, y compris dans la nuit étoilée.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais PCM 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Anglais Dolby Digital 5.1 Oui Non Non Moyenne Moyenne Moyenne
Français DTS 5.1 Oui Oui Oui Moyenne Moyenne Moyenne
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Oui Moyenne Moyenne Moyenne

Les amateurs de VO se jetteront sur la piste PCM non compressée : avec raison si vous êtes dans une maison, avec folie si vous êtes en appartement, tant les détonations de canons alerteront instantanément vos voisins que la guerre est déclarée. Mais au-delà de cette dynamique exacerbée, ce sont les canaux surround qui trouvent une seconde jeunesse, surtout en comparaisons des pistes de la version DVD. Une fois de plus, une piste non compressée prouve que la compression destructrice Dolby ou DTS tasse, souvent de manière importante, l’impact et la richesse des informations des canaux surround. Rajoutez à l’ensemble une symphonie musicale puissante et vous aurez tous les ingrédients d’un spectacle sonore éblouissant.

Pour les malheureux amateurs de VF, vous retrouvez globalement les sensations de la version DVD, avec toutefois un élan dynamique plus prononcé et un soupçon de nuances supplémentaires dans les graves.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 180 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Disque 1 (BD 50 Go double couche)

Le clan Blu-ray n’a toujours pas trouvé de solution élégante pour insérer un commentaire vidéo dans un film. Heureusement, la fonction d’insertion d’images et de textes fonctionnent parfaitement (module Blu-Wizard), il est dès lors possible de regarder le film avec insertion de vignettes textuelles (c’est l’option « Les Vauriens des Mers ») apportant de nombreuses informations sur le monde des pirates et ainsi apprécier les efforts de la production pour respecter aux mieux usages et coutumes de l’époque ! De temps en temps apparaît également une pièce d’or permettant d’accéder en « cliquant » dessus à une petite séquence vidéo informative. Si avez des boutons à l’idée de hacher le film, sachez que ces vidéos sont également accessibles séparément via un menu complet.

Notez que la mise en place de cette option aura été particulièrement longue sur mon lecteur Samsung BDP-1000 (plus de deux minutes d’attente du chargement du menu !) mais débouche sur un menu 3D magnifique ! Pour ça aussi, les supports HD sont intéressants.

 

 

 

Disque 2 (BD 25 Go simple couche)

Les Bonus sur la deuxième galette sont nombreux et assez divers. Notez que vous pouvez en découvrir un bout en vidéo en suivant ce lien et que vous pouvez écouter (VOST) les deux principaux comédiens parler du film en suivant ce lien.

 

On retiendra de cette longue liste de documents un mélange de propos marketing et de séquences de tournages, savamment mises en scènes. Le montage est trop souvent à mon gout rapide et découpé, on a jamais vraiment l’impression d’être sur le tournage a observer les acteurs mais plutôt en survol général… on voit beaucoup de choses mais au final on ne retient que peu d’images intéressantes.




Partant de ce commentaire, on comprend que le supplément le plus intéressant est sans aucun doute le visionnage des séquences supprimées (dommage qu’aucun commentaire ne viennent souligner le pourquoi du rejet) et les fin alternatives.

La mise en scène des bonus est le plus souvent classique mais on peut apprécier également les efforts d’interactivité pour le module « Sous le pont » qui permet de sélectionner des thémes, débouchant sur des séquences vidéo.

Vous le savez sans doute, le film est issu du thème d’une attraction (depuis 1967 !) des parcs Disney. Un petit sujet fait le point sur le lien qui relie le film à l’attraction, ce qu’auront déjà sans doute fait ceux qui connaissent l’attraction.

Enfin, signalons que les plus curieux auront tout de même le loisir de découvrir les dessous de certains effets spéciaux.



La liste complète des bonus :

19 Scènes supprimées et Versions Alternatives (environ 20 minutes)

Une Epopée en Pleine Mer (making-of d’environ 40 minutes)

Visite sur le Plateau : Journal de Bord d’un Navire (environ 30 minutes),

Journal d’un Pirate,

Journal photo de Jerry Bruckheimer,

Bêtisier,

Sous Le Pont (historique interactif des pirates via une vingtaine de petites séquences vidéo),

« Sérénade au Clair de Lune » (la scène étape par étape),

Le Monde Merveilleux de Walt Disney en couleur,

Galeries d’Images,

Les Coulisses de la Prod : Capitaine Jack : une métamorphose, Barbossa : une métamorphose, Parti en fumée !, « C’est le singe qu’on a appelé Jack »,

Pirates au Bout du Monde,

L’esprit de l’Attraction (environ 7 minutes),

Les Morts Ne Racontent Pas d’Histoire,

L’attaque Surprise