Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Match retour

Catégorie Cinéma
Titre Original Grudge match
Genre Thriller
Pays USA
Date de sortie 04/06/2014
Réalisateur Peter Segal
Avec Sylvester Stallone, Robert De niro, Kevin Hart, Alan Arkin, Kim Basinger
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Bill Gerber, Mark Steven Johnson, Michael Ewing, Ravi D. Mehta, Peter Segal
Scénaristes Tim Kelleher, Rodney Rothman
Compositeur Trevor Rabin

Critique de Chanh Hong
Editeur Warner
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 113 min
Support
   
   

L'histoire
Henry "Razor" Sharp et Billy "The Kid" McDonnen sont deux boxeurs rivaux dans leur jeunesse. Ils avaient remporté une victoire chacun lors de leurs rencontres. Pour une raison inexpliquée, Razor décide d'arrêter la boxe les privant ainsi d'un troisième match qui leur permettrait de se départager.
Trente ans plus tard, le promoteur sportif, Dante Slate Jr. leur propose de remonter sur le ring pour un dernier match, pour savoir une bonne fois pour toute qui est le meilleur...

Critique
L'idée de départ est excitante, celle de réunir deux acteurs qui ont incarné les deux boxeurs les plus célèbres du cinéma dans un même film, à savoir Rocky Balboa et Jake La Motta de Raging Bull. L'affiche était prometteuse, le résultat l'est beaucoup moins.

D'abord, au lieu d'en faire un film "sérieux", le réalisateur a opté pour une comédie. Pourquoi pas, si les situations, les dialogues... sont drôles. Hélas, les répliques tombent à plat, les situations "gags" sont plus grotesques que drôles (ex : la scène de motion capture). Passé ces scènes comiques, on nous insère une scène censée être émouvante, sérieuse, où on est censé s'attacher à ces personnages et leur condition de vie. Cela ne peut pas fonctionner !
La réalisation n'a rien de remarquable. Le réalisateur n'a même pas fait l'effort pour donner aux matchs de boxe une fraicheur nouvelle. Ne parlons pas des effets spéciaux qui servent à rajeunir Stallone et Robert Deniro qui sont vraiment ratés. Pourquoi ne pas avoir pris de vrais acteurs pour incarner les versions "jeunes" de Billy "The Kid" et Henry "Razor" ?.

Côté casting, Stallone a l'air de se faire plaisir sans se prendre la tête. Le scénario lui réserve quelques moments qui lui permettent de montrer son côté "sensible", c'est maintenant une habitude. Quant à Robert Deniro, il n'est plus l'ombre que de lui-même, se contentant de se caricaturer dans chacun de ses derniers films aux qualités médiocres. Ce film ne fait pas exception. Kevin Hart essaie d'apporter une touche d'humour en imitant Chris Rock ou Chris Tucker. Cela ne fonctionne pas toujours. Kim Basinger ne sert à rien, mais ce n'est pas de sa faute, c'est l'écriture de son personnage, qui est censé être une sorte de "Adrian", mais qui n'a pas la même importance dans ce film.

Conclusion
Match retour
aurait pu être une rencontre au sommet entre Sylvester Stallone et Robert Deniro, entre Rocky Balboa et Jake La Motta, à la place les producteurs, réalisateur et scénariste ont décidé d'en faire une simple comédie. Quelle occasion ratée !

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Le Blu-ray est encodé en AVC au format 1.78:1. Tourné en numérique avec la caméra Genesis de Panavision pour un rendu pas toujours convaincant. L'image est propre et détaillée, mais moins précise, et "cinéma" que la Red Epic, pour exemple. Les noirs se montrent moins profonds. Les couleurs sont correctement saturées. Mais tout ceci est plus lié à la technique utilisée et  à la photographie d'origine qu'à un défaut de transfert. La compression quant à elle, ne pose aucun problème. 

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Moyenne
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Non Bonne Moyenne Bonne

La VO est encodée en DTS HD MASTER AUDIO 5.1, et la VF en Dolby Digital 5.1. Comme d'habitude pour profiter du spectacle, il faut choisir la piste VO HD.  Le mixage se montre correct sans plus. C'est durant les matchs où les coups droits et autres uppercuts pleuvent qu'on ressent toute l'efficacité des basses. L'activité Surround dévoile toute sa richesse dans des lieux bondés tels que les restaurants, salle de gym et et lors des matchs de boxe. Le reste du temps, le mixage se concentre principalement sur les voies frontales. 

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Le taureau et l'Etalon : un making of promotionnel se focalisant sur Stallone et Deniro. Les ingrédients habituels constituent le tout : intervention des comédiens, réalisateur, cascadeurs, images de tournage...

- Sur le ring avec Kevin Hart :
une featurette sur Kevin Hart, l'acteur incarnant Dante Jr. On voit une série de scènes où l'acteur fait son show pendant le tournage. 

- Kevin Hart non censuré : les improvisations et autres scènes alternatives de Kevin Hart.

- Aux premières Loges avec Tyson & Holyfield : un entretien avec les deux stars de la boxe sur la boxe et sur le film.

- Coup pour coup avec Larry Holmes avec une introduction de Peter Segal : entretien avec Larry Holmes ancien champion de boxe, sur sa carrière.

- Ouverture alternative avec une introduction de Peter Segal
: la scène d'ouverture plus longue, introduite par le réalisateur.

- Fins alternatives avec une introduction de Peter Segal : le réalisateur nous présente deux autres fins prévues pour le film.

- Scènes coupées : six scènes coupées.