Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Star Trek : Sans limites (Blu-ray 3D)

Catégorie Cinéma
Titre Original Star Trek : Beyond
Genre Space opéra
Pays USA
Date de sortie 28/12/2016
Réalisateur Justin Lin
Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Karl Urban, Zoë Saldaña, Idris Elba
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Scénaristes Doug Jung, Simon Pegg

Critique de Simon Volant
Editeur Paramount
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 122 min
Support
   
   

Résumé

Appelé en renfort en plein milieu d'une nébuleuse, l'équipage de l'Enterprise tombe dans un piège anéantissant le vaisseau.

Critique

"Star Trek sans limites" (oui, avec un "S" à limites) est un titre légèrement usurpé. Le film a bien des limites : respecter les impératifs de l'univers Star Trek. Disons-le, quand on nous a annoncé le reboot de la saga Star Trek en 2009, on était plutôt inquiets, mais le résultat était franchement réussi instaurant une nouvelle vigueur à la franchise qui n'a jamais eu autant d'action ( critique ici ). La suite de 2013 beaucoup plus sombre était encore plus jouissive à voir ( critique ici ) et voici en 2016 le troisième opus.
Changement de réalisateur avec Justin Lin (Fast'n'Furious 4,5&6) aux commandes et de producteur avec Alibaba Pictures pour ce film sino-américain !
A l'écriture, on note la participation de Simon Pegg. L'acteur anglais qui se spécialise de plus en plus dans les licences (James Bond, Mission Impossible et Star Trek) donne au scénario un peu de son humour en plus de son incarnation de Scotty.

Globalement, il y a du bon et du moins bon dans ce troisième Star Trek. Dans les bons côtés, on trouve des scènes d'actions spatiales réussies. L'utilisation géniale de l'ancienne génération de vaisseaux spatiaux telle qu'on la voit dans la série originale. Le début et la fin du film essaient de donner beaucoup plus de profondeur aux personnages principaux.
Mais on remarque aussi une intrigue principale reste malgré tout assez faible et aurait mérité un peu plus de travail pour développer des rebondissements.

Reste que ce film, sans atteindre la maestria des films de J.J. Abrams, reste plaisant à voir. Il faut dire que tout est fait pour combler tout aussi bien les fans de longue date que ceux qui ont découvert la série récemment. Le ton de ce film est beaucoup plus conforme à la série originale avec la camaraderie entre l'équipage et un humour décalé bienvenu. La scène d'action d'ouverture reste toujours aussi réussie et la bande originale n'évolue pas trop par rapport aux films précédents. Un hommage appuyé à Spock (Leonard Nimoy est décédé en 2016) complète l'habituel clin d'oeil à la série originale en clôture.

La réalisation de Justin Lin est efficace dans les scènes d'actions et beaucoup plus simples pour les dialogues. Les effets spéciaux et les scènes de combats spatiaux sont particulièrement réussis avec même un crash de l'Enterprise d’anthologie et plusieurs scènes se jouant totalement de l'apesanteur.

Verdict

Bon film qui est plus dans l'esprit de la série originale, mais qui aurait mérité un scénario un peu plus étoffé et des personnages secondaires mieux développés. Les effets spéciaux sont encore une fois excellents. Reprendre derrière JJ Abrams n'était pas Gagné, mais la réalisation plus classique de Justin Lin donne le change.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Excellente image en 2D avec un détail excellent et une définition au top. En 3D, si les images de synthèse rendent parfaitement, les scènes tournées en studio (tournées en 2D puis converties) sont plus artificielles avec un effet prononcé de juxtaposition de plans plus artificiels. Ceci est particulièrement sensible lors du premier tiers du film. La suite faisant appel à plus d'effets spéciaux, la 3D se débride.
La compression est maîtrisée malgré la présence d'un grand nombre de pistes audio.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais Dolby True HD 7.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Anglais Dolby Digital 7.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Excellente spatialisation sur l'ensemble des enceintes aussi bien en français qu'en anglais. Les effets sonores virevoltent en 7.1 en Doby True HD et même en 7.1 Atmos avec la piste anglaise dédiée. En français par contre, c'est du simple Dolby Digital 5.1 facilement extensible en 7.1 avec les décodeurs ad hoc.
La dynamique est poussée aussi bien sur les enceintes frontales que les enceintes arrières tandis que le caisson de basse sera également mis à contribution. Nous apprécions le soin apporté dans le mixage qui est entièrement retranscrit en VF.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 65 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Menus animés et sonorisés sur chacun des 3 disques (version 3D, version 2D et Bonus).

Sur ce dernier, nous trouvons un making-of chapitré de 55 minutes qui ne tarit pas de superlatifs. Il propose toutefois de nombreuses informations sur la genèse du film, du scénario, du tournage, des effets spéciaux, etc. Agrémenté d'interviews et d'images du tournage, il offre un intérêt réel parfois digne d'une analyse du film. Cela change des habituels making-of promotionnels.