Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

La belle et la bête (live 2017)

Catégorie Cinéma
Titre Original Beauty and the Beast
Genre Comédie musicale
Pays USA
Date de sortie 04/07/2017
Réalisateur Bill Condon
Avec Emma Watson, Luke Evans, Josh Gad, Kevin Kline, Ewan Mcgregor, Ian McKellen, Emma Thompson
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs David Hoberman, Todd Lieberman
Scénaristes Stephen Chbosky, Evan Spiliotopoulos
Compositeur Alan Menken

Critique de Guillaume Simon
Editeur Disney BVHE
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 129 min
Support
   
   

L'histoire

Au 18ème siècle, Belle et son père vivent dans un petit village français où la jeune femme, rêvant d'évasion, s'ennuie un peu. Un jour, le paternel, coupant une rose pour sa fille dans un domaine pourtant réputé maudit se retrouve enfermé par le maître des lieux, une créature à la forme de bête sous le coup d'une malédiction. afin de la lever, cette dernière doit trouver l'amour. Pour  sauver son père, Belle devra se constituer prisonnière...

 

Critique subjective

C'est un nouveau filon pour l'entreprise aux grandes oreilles. Dorénavant, chaque classique de l'animation des studios Disney aura droit à son adaptation live. Après Peter et Eliott, après Cendrillon et Le livre de la jungle et avant Aladdin et Le roi lion voici La Belle et la Bête, sans doute l'un des dessins animés les plus emblématiques de la firme à Mickey.

Emmené par un réalisateur tout ce qu'il y a de plus docile (Bill Condon - Dreamgirls, Twillight) cette adaptation estampillée 2017 ne prend presque aucun risques, se bornant à donner vie aux dessins de la manière la plus fidèle possible. Tout ce qu'on aura pu aimer en 1994 se retrouve ici, les personnages, les lieux, les péripéties, les caractérisations à peu de choses près, et surtout les chansons, qui sont elles aussi reprises à l'identique.

Les seuls éléments qui diffèrent sont quelques éléments supplémentaires (la jeunesse de la bête, l'histoire de la mère de Belle) qui finalement n'apportent rien ou pas grand chose à l'ensemble. Quand au point "polémique" du film - la caractérisation de LeFou en personnage plus ou moins gay - il s'agissait vraiment ici d'une tempête dans un verre d'eau étant donné que de un, on s'en moque et de deux il s'agit vraiment de petites touches éparses.

Les acteurs semblent eux, véritablement impliqués et sont pour le coup vraiment bien choisis. Emma Watson assure correctement dans le rôle de Belle et à un joli filet de voix, Luke Evans est une personnification parfaite de Gaston, le quasi-inconnu Josh Gad à fait un travail pour le coup assez neuf et subtil sur LeFou (sans même parler de cette fameuse polémique). Seul petite  ombre au tableau, Dan Stevens est des plus fade en prince et peine à donner vie et personnalité à la bête, il est vrai peu aidé par un design assez moyen. On est loin de ce qu'a pu par exemple apporter un Andy Serkis à Gollum.

Pourtant, malgré la frilosité, la manque d'idées nouvelles  et de vision, Bill Condon parvient à nous emporter. La magie du film opère, grandement aidé par les chansons et une mise en scène ample et spectaculaire. Le film est beau, la direction artistique un brin rococo s'accorde bien au style (et à l'époque, même si à ce niveau de nombreuses digressions ont été concédées afin de satisfaire tout le monde et de ne froisser personne), les séquences musicales sont absolument réussies et il parvient, finalement, à nous toucher. Finalement, comme un bon conte de fée, malgré qu'on le connaisse sur le bout des doigts on le suit avec plaisir.

En conclusion

Même si La belle et la bête version 2017 n'est pas un exercice d'une grande originalité, se bornant à reprendre tous les éléments à succès du dessin animé, l'ensemble est exécuté avec soin et implication. Du pur Disney, un conte de fée feel-good movie pour toute la famille.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Éclatante. L'image de La belle et la bête a bénéficié d'un traitement de choix. La définition est au top, tout comme les couleurs et la précision. Malgré de nombreuses scènes sombres, on ne constate jamais de baisse de qualité.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 7.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 7.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Le film reste une comédie musicale, et la partie son est d'autant plus importante. Ici, que ce soit en version originale ou dans la réussie version française, on bénéficie de pistes solides, mettant à profit l'installation durant les parties chantées. Les ambiances sont cependant bien plus discrètes le reste du temps.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 80 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

De nombreux suppléments viennent agrémenter de façon agréable l'expérience du film. On est loin du making-of sans langue de bois, c'est du Disney, tout est sensé être divertissant et feel-good, mais le tout de suit très agréablement.

 

Les répétitions chantées : Intéressant reportage sur les répétitions du film, dialoguées, chantées ou chorégraphiées.

Le conte réinventé : Il s'agit en vérité du making-of du film. Monté de manière assez dynamique il se suit avec intérêt tout du long.

Les femmes de La belle et la bête : Focus sur les femmes derrières le film, dont plusieurs ont occupé des postes-clés au sein de la production

Making-of des séquences musicales : une série de (très courts) courts making-of sur les principaux numéros musicaux du film

"Jours enchantés" version longue avec introduction de Bill Candon : la version longue d'une séquences chantée somme tout plutôt anecdotique

Scènes coupées : une petite dizaine de scènes supprimées, complètement dispensables pour la plupart

Interview de Céline Dion : L'artiste revient sur son implication dans le dessin animé original et la proposition de revenir pour cette suite

Clip vidéo "La belle et la bête" par Ariana Grande et John Legend : le clip officiel de la chanson du générique du film

Making-of du clip "La belle et la bête" : court making-of du clip

Sélections de chansons : Il s'agit ici d'un raccourci vers les chansons du film, ni plus, ni moins