Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Alien Covenant (Ultra HD / 4K)

Catégorie Cinéma
Titre Original Alien Covenant
Genre Fantastique
Pays USA
Date de sortie 24/09/2017
Réalisateur Ridley Scott
Avec Michael Fassbender, Billy Crudup, Katherine Waterston, Guy Pearce
Format Blu-ray Ultra HD
Boitier Amaray
Producteurs David Giler, Walter Hill, Mark Huffam, Michael Schaefer, Ridley Scott
Scénaristes John Logan, Dante Harper
Compositeur Jed Kurzel

Critique de Bruno Orru
Editeur Fox pathé europa
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 122 min
Support
   
   

L'équipage du vaisseau Covenant se dirige vers la planète Origae-6 avec à son bord des embryons cryogénisés afin de coloniser cette nouvelle planète. En chemin, Covenant reçoit un signal de détresse provenant d'une planète proche, ressemblant à la Terre. L'équipage change sa trajectoire pour aller porter secours, ne doutant pas le terrible sort qui leur est réservé.

La critique artistique du film est disponible sur la fiche Blu-ray en suivant ce lien.

Prometheus avait été injustement critiqué, avec des arguments tels que : invraisemblance, comportement illogique de certains personnages, trous scénaristiques...Mais quel film n'en a pas... surtout quand il s'agit d'un film fantastique et non d'une reconstitution historique. Si on prend le premier Alien ou sa suite Aliens de James Cameron, qui sont considérés comme des classiques, ils sont aussi remplis d'invraisemblances et de situations illogiques. 
Mais il semblerait que la vrai raison cachée derrière ces critiques haineuses envers le film vient du fait que les fans s'attendaient à un film bien gore, à un slasher movie dans l'espace, bien bourrin dans la ligné de Aliens de James Cameron. Ridley Scott en avait décidé autrement. Il voulait explorer les origines des Aliens et en même temps les origines de l'Homme. Les monstres sont relégués au second plan. C'est un parti pris audacieux et intéressant puisqu'il permet d'étendre l'univers de la saga pour en faire quelque chose de plus riche au lieu de se contenter de mettre un équipage dégommant des monstres.

Pour Alien Covenant, le réalisateur a rectifié le tir, mettant plus de gore dans le film et des Aliens plus présents pour satisfaire les fans. Mais il ne renie pas pour autant son parti pris, celui de continuer d'explorer la question soulevée dans Prometheus à travers le personnage de David et de sa quête. Espérant ainsi satisfaire les fans de film d'action et sa vision artistique. Le résultat est tout à fait réussi, même si les critiques continuent de malmener le film.

Côté mise en scène, Ridley Scott se surpasse tant au niveau du cadrage, de la photo que du montage. Alternant le calme, l'élégance et le basculement dans le chaos total. La narration est fluide apportant des réponses laissées en suspens dans Prometheus

Le sujet principal du film c'est clairement le personnage de l'androïde David qui est interprété par Michael Fassbender, magistral. Il a une double tâche dans le film puisqu'il doit interpréter un second androïde prénommé Walter. David et Walter sont à l'opposé l'un de l'autre, et Fassbender réussit à les interpréter de manière à ce qu'on les distingue, et parfois à nous faire douter de qui est qui. Katherine Waterston la fille de Sam Waterston, se veut être la version jeune de Ripley, une femme qui a l'air fragile mais qui se révèle fort physiquement et surtout mentalement. Le reste du casting est également irréprochable.

Conclusion

Alien Covenant reste dans lignée de Prometheus tout en améliorant les défauts du premier. A la fois passionnant, intriguant et beau. On a hâte de voir la suite.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.40:1
   
   

Alien Convenant dans son édition Ultra HD / 4K est présenté avec une compression et de type HEVC / H.265 et un mixage Dolby Atmos (voir ci-après).

Les amateurs de la licence découvriront un film ou les détails sont autrement plus fins que les premiers films – y compris dans leurs dernières versions remasterisées – donnant une impression plus cash à l’action, avec ce sentiment de ma part d’un moindre stress. Trop de dureté et de précision dans l’image peut en effet endormir un petit peu notre imaginaire ! Quoi qu’il en soit, le spectacle visuel est un cran au-dessus de la version Blu-ray, que ce soit pour observer les visages effrayées (avec ou sans casque / visière), le détail des combinaisons, la profondeur des décors magnifiques lors des « premiers contacts » ou les textures des ignobles bestioles. Le tournage numérique est parfaitement mis en valeur, que ce soit sur les séquences de très haute luminosité ou dans la pénombre. Le transfert HDR10 propose quelques écarts de couleurs et franchement, ce qui nous a mis l’œil en éveil est que cela se perçoit au départ du film sur le logo de la FOX !? Le HDR participe pleinement à cette impression déjà exposée d’une réalité d’image techniquement superbe mais un brin dérangeant pour tenter d’apprécier la détresse des personnages.

Une très très belle image pour accompagner de très très méchantes et pas belles du tout créatures.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais Dolby Digital 7.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne
Anglais DTS 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne
Français Sous-Titrage Oui Oui Oui      

La FOX laisse de côté le mixage DTS-HD Master Audio 7.1 de la version Blu-ray au profit d’un mixage Dolby Atmos qui reprend toute la finesse et le strident des effets sonores pour ajouter quelques bien vu effets verticaux. Voix, cris, déplacements de vaisseaux et sensations climatiques sont transportées vers les canaux haut pour redescendre vers les spectateurs avec efficacité. Un vrai bonheur pour assister au malheur des personnages du film !


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Le disque Ultra HD - 4K ne dispose d'aucun bonus.
L'édition testée comporte également la version Blu-ray. Les bonus sont détaillés dans la fiche Blu-ray en suivant ce lien.