Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Kingsman : le cercle d'or

Catégorie Cinéma
Titre Original Kingsman: The Golden Circle
Genre Action
Pays USA
Date de sortie 25/02/2018
Réalisateur Matthew Vaughn
Avec Taron Egerton, Marc Strong, Julianne Moore, Colin Firth, Channing Tatum, Halle Berry
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Adam Bohling, David Reid, Matthew Vaughn
Scénaristes Jane Goldman, Matthew Vaughn
Compositeur Henry Jackman, Matthew Margeson
Critique cinéma Kingsman : le cercle d'or

Critique de Guillaume Simon
Editeur Fox pathé europa
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 141 min
Support
   
   

L'histoire
Une année s'est écoulée depuis les événements décrits dans Kingsman. Après qu'une attaque ciblée ait tué la quasi totalité des agents de l'organisation, Eggsy et Merlin vont devoir s'associer aux Statesman, leurs équivalents américains, pour contrecarrer les plans de la trafiquante Poppy Adams.


Critique subjective

Kingsman premier du nom avait su en son temps surprendre son monde. Succès autant publique que critique, le film de Matthew Vaughn apportait un vrai vent de fraicheur sur le genre du film d'espionnage, représenté par les très sérieux Bourne et James Bond et l'entre deux Mission : impossible. Alors que le réalisateur de Kick Ass avait jusqu'ici toujours rejeté l'idée de mettre en scène la suite de l'un de ses films (il refusa Kick Ass 2 et la suite d'X-men) il ne pu résister la a tentation d'ajouter un chapitre à la saga Kingsman. Pour une nouvelle réussite ? Et bien oui, et non.

En l'état, Kingsman 2 est un excellent divertissement. On ne s'ennuie pas (même si le film est un peu long) et les situations sont presque toujours amusantes. On garde l’esprit du premier film...? et même trop. Et on touche ici directement au principal problème de cette séquelle, le manque d'originalité. On retrouve ici les même ficelles, ni plus ni moins, et rien ne viendra apporter un peu de variété à la recette (réussie) du premier opus. Alors certes, on ne peut pas changer du tout au tout mais un brin de variété aurait été salutaire. Et par variété nous n'entendons pas les scènes incluant Elton John, d'un parodique complètement over the top qui ne font rien d'autre que sortir le spectateur du film, aidé encore dans ce sens par le jeu d'acteur cataclysmique de la pop star. Le scénario est lui aussi une déception. Alors que Kingsman apportait une évolution flagrante a son personnage principal, sa suite rentre déjà dans la routine d'un James Bond, qui ne fait face ici qu'à une nouvelle aventure de plus.

Le film regorge pourtant de belle qualités. Les scènes d'action sont toujours aussi inventives et dynamiques, même si, encore une fois, au diapason de ce qu'on a pu voir dans le premier film, et l'humour fait souvent mouche. Le cast, dans son ensemble, se débrouille très bien même si certains personnages, pourtant largement mis en avant dans la promo, font de la figuration. Au final, on pourra dire de ce Kingsman 2 que l'on s’amuse, on est divertit, on rit même, mais on l'oublie aussi rapidement. Loin d'être un échec, Matthew Vaughn nous doit malgré tout une revanche.

En conclusion

Moins fun et frais que son prédécesseur, Kingsman 2 n'en reste pas moins un divertissement de haute volée. Les scènes d'actions sont efficaces, le ton est fun et le background est enrichit de nouvelles têtes tout à fait sympathiques. Ceci étant dit, le film se repose énormément sur les acquis du premier volet. Vu comme une trilogie, la saga devra apporter avec son prochain volet un grand vent d'originalité pour ne pas décevoir pour de bon.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.40:1
   
   

Une belle image rendant justice au film. La définition ne souffre d'aucunes faiblesses et permet d'apprécier les petits détails. Joli travail sur les couleurs. Du bel ouvrage.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 7.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

C'est ici que le bât blesse légèrement techniquement. S'il n'y a pas grand chose à redire sur la puissante piste originale, les fans de VF pourront légitimement pester sur une version française très en-deça et beaucoup moins percutante. Pour un film misant beaucoup sur le spectacle, c'est plutôt dommage.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 120 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Une bien belle édition au niveau des suppléments. Cela se fait de plus en plus rare et ça fait d'autant plus plaisir qu'ils sont de qualité.

Kingsman : à l’intérieur du Cercle d’Or :
Un long making-of (près de deux heures), qui revient sur toutes les étapes de conception du film. Absolument intéressant d'un bout à l'autre, bien rythmé et disposant d'un ton général hors promo.

La scène des taxis : Anatomie d’une course poursuite mortelle : La scène d'ouverture dans les détails, des préviz au résultat final, digeste par sa durée et intéressant

Les archives de Kingsman : Toute la panoplie d'images qu'on ne regardera qu'une fois (dans le meilleur des cas) : coulisses, costumes etc...