Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Un sac de billes

Catégorie Cinéma
Genre Drame
Pays FR
Date de sortie 03/07/2019
Réalisateur Jacques Doillon
Avec Richard Constantini, Paul-Eric Shulmann, Joseph Goldenberg, Reine Bartève, Hubert Drac, Gilles Laurent, Dominique Besnehard
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Pierre Grunstein
Scénaristes Jacques Doillon et Denis Ferraris
Compositeur Philippe Sarde

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Fox pathé europa
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 105 min
Support
   
   

Sous l'occupation allemande, deux enfants juifs fuient Paris pour gagner le sud de la France, en zone libre.

Le roman de Joseph Joffo : « Un Sac de Billes », fut un succès littéraire indéniable en librairie, mais comme à chaque fois qu’n succès est fulgurant en France, il fut accompagné d’une polémique, sur des contrevérités éventuelles, des suppositions que l’auteur ne le soit pas vraiment et qu’un « Ghostwriter » est officié à sa place, ou encore et tout simplement une remise en question de son aspect autobiographique. Le fait est que le roman de Joffo n’en demeure pas moins un succès et que son thème vécu ou non, le fut certainement de toutes les manières possibles par des milliers de familles juives poussées sur les routes de l’exode et de la fuite d’un régime qui, profitant de la faiblesse, de la vilenie de l’état français et d’une partie de la population ouvertement anti juifs, avait signé leur arrêt de mort. Alors, polémique ou non, « Un Sac de Billes » met en lumière tout ces aspects de la société française sous l’occupation et à travers les différents personnages croisés par les enfants, il permet de se faire une idée du quotidien durant cette période.

Réalisateur atypique, Jacques Doillon, le fut dés son troisième film. Car, lui qui venait de rencontrer le succès avec « Les Doigts dans la tête », un film qui traitait déjà de la place des adolescents ou jeunes adultes dans une France qui semblait prendre sa jeunesse de haut, se lance alors dans l’adaptation d’un roman décrié : « Un Sac de Bille ». Et alors que certains diront que tourner avec les enfants est un enfer, lui, assurera qu’il a toujours su trouver les mots ou les formules pour obtenir le meilleur d’eux. Et, il faut bien le dire, « Un sac de Billes » prouve évidemment que le réalisateur sait y faire avec les enfants, car les deux acteurs évoluent avec une telle fraîcheur et une évidente capacité d’improvisation que l’on ressent dans les scènes où les enfants débattent des choix à opérer dans leur odyssée française.

Avec une mise en scène soignée, Jacques Doillon plonge le spectateur dans une aventure à la fois légère et sombre où des enfants qui sont à l’âge de l’innocence, doivent se battre contre le racisme, la méchanceté et l’avidité, mais croisent également des gens courageux, idéologues et sensibles. Jamais dans l’excès de pathos, le réalisateur impose une œuvre sensible, à hauteur d’enfants et livre une vision sans concession, mais avec un brin d’innocence, d’une France occupée, prisonnière de ses paradoxes et de ses ambiguïtés. 

En conclusion, « Un Sac de Billes » est un film qui sort du cadre de la production française de l’époque avec des enfants à la tête d’une œuvre littéraire décriée mais puissante dans la peinture qu’elle fait de la société française sous l’occupation. Ici le réalisateur amène les enfants à donner le meilleur d’eux et impose un style et une vision à hauteur d’enfant, assez remarquable pour l’époque. Les acteurs sont fabuleux de fraîcheur et de dynamisme, avec un jeu qui sait maîtriser l’improvisation pour pouvoir donner plus de corps à l’ensemble.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Le travail de restauration est absolument remarquable avec des couleurs parfaitement bien débarrassées de leurs tâches liées au passage du temps. L’ensemble est particulièrement bien dosé, et lui donne suffisamment de profondeur. Le film est débarrassé de ses défauts et nous donne ainsi un film touchant, et des environnements qui gagnent en volume pour mieux nous faire voyager dans le temps Le support est de toute façon remarquable de précision et donne ainsi au film une nouvelle jeunesse qui mérite de s’y arrêter.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La piste DTS-HD Master stéréo ne masque pas le passage du temps, mais se révèle d’une grande précision et met parfaitement en valeur les dialogues et les effets sonores. Jamais dans l’excès, la piste Audio est parfaitement bien harmonisée pour que les dialogues ne soient pas effacés par la musique qui parvient à se faire suffisamment discrète pour être oubliée.

 

 


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Pathé soigne ses rééditions et le documentaire passionnant autour du film, avec notamment la présence de Jacques Doillon qui revient sur le tournage et Dominique Besnehard qui parle, quant à lui, du film de sa vie.

Comme sur les précédentes éditions de la collection « Pathé Présente », un documentaire d’archive datant de la seconde guerre mondiale destinée à la propagande anti Allemande, nous présente la vie des enfants de France, évacués et séparés de leurs parents.

Et un dernier, datant de la même époque sur l’accueil des enfants de réfugiés.