Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Armin van Buuren réédite son album Balance en Dolby Atmos Music : nos impressions

Verdict: Excellent

par: Bruno Orru


Après avoir aperçu l’annonce de Dolby que le légendaire DJ Allemand Armin Van Buuren lance une réédition spéciale de son septième album studio « Balance » remixé en Dolby Atmos, nous nous sommes confortablement installés dans notre fauteuil pour apprécier cette nouvelle expérience sonore

Par Bruno Orrù

Initialement sorti il y a un an aujourd’hui via Armada Music, le nouveau mix Dolby Atmos “Balance” devient disponible via Tidal HiFi et Amazon Music HD. 

Balance” est composé de 28 titres, dont les singles les plus connus “Blah Blah Blah”, “Sunny Days” et “Something Real” mais aussi de nouvelles collaborations avec Ne-Yo (“Unlove You”). «Balance» succède à plusieurs albums: 76, Shivers, Imagine, Mirage, Intense et Embrace. Selon Armin van Buuren, l'album consiste à penser aux possibilités plutôt qu'à la définition, c’est-à-dire à ce que la musique pourrait être au lieu de ce qu'elle devrait être.



“Chaque chanson que j’écris m'apprend quelque chose de nouveau, et la chanson suivante est toujours le résultat de mes créations précédentes, des nouvelles choses que j'ai apprises et des personnes que j'ai rencontrées” explique Armin Van Buuren. « Au fil des années, ce processus (et surtout le plaisir de créer) est devenu de plus en plus important pour moi. Ce voyage créatif me donne l'énergie de faire ce que je fais, de continuer. Je ne veux pas penser à ce que devrait être la musique. Je veux réfléchir à ce que pourrait être la musique. "

Alors pour ceux qui ne sont pas (encore) familier avec le Dolby Atmos, rappelons que c’est une possibilité de restituer des mixages multicanaux jusqu’à 16 canaux. Oui, 16 canaux. Il faut imaginer une « couche » d’enceintes à hauteur d’oreille, 5, 7 ou 9 canaux et une « couche » d’enceintes en hauteur de 2 à 6 canaux. Ces canaux de présence en hauteur se placent sur la zone avant, au milieu et à l’arrière, soit sur les côtés, soit au plafond. C’est donc une possibilité intéressante en musique pour créer une expérience bien différente, totalement immersive quand le mixage est bien fait.



Avec cet album “Balance” Armin Van Buuren propose une aventure sonore étonnante en diffusant des sons dans tous les canaux disponibles. J’ai réalisé cette écoute via Tidal Hi-Fi en configuration 7.2.4, c’est-à-dire avec 7 canaux en configuration home-cinéma standard et 4 canaux en hauteur, à l’avant et à l’arrière. La dynamique pour les titres en Dolby Atmos est toujours timide via Tidal et c’est bien dommage car cela affecte un peu la sensation d’impact alors même que l’immersion est bien là.

Chaque titre de “Balance” apporte une ambiance différente, avec une certaine recherche pour que les nappes synthétiques se mélangent avec cohérence avec les rythmiques et les sons, plus ou moins étranges. Des sons qui dans la version stéréo sont considérés comme des traits mélodiques alors qu’en Dolby Atmos cela ressort comme des impulsions sonores qui interpellent l’oreille et le cerveau.

A noter que les mixages sont différents de la version stéréo pour certains titres. C’est notamment le cas pour l’emblématique “Blah Blah Blah”, proposé ici dans une version étendue et proposant une spatialisation à coup de traits synthétiques dans les canaux surround (ceux sur le côté), les canaux arrière et les canaux verticaux. Les “Blah Blah Blah” restent frontaux mais leur écho est fort dans les canaux surround, plutôt bien équilibrés, tout comme les différents effets au fil des titres. Avec également une agréable sensation de sentir les sons virevolter sur les canaux arrière entre droite et gauche, entre surround et arrière, parfois avec les canaux verticaux prenant le relais. Cela va souvent très vite, c'est parfois peu perceptible à la première écoute mais il y a une véritable recherche pour créer des mouvements sonores, toujours homogènes avec les mélodies principales.

Les canaux verticaux sont utilisés avec parcimonie plutôt pour appuyer les nappes mélodiques que pour attirer l’attention. Et c’est bien pour cela que ces mixages sont intéressants, car ils ne cherchent pas automatiquement à en mettre plein les oreilles mais à proposer un véritable voyage sonore ou cohérence est le trait principal. 

Alors c’est un peu étonnant de se caler dans un fauteuil pour écouter cet album dansant et chantant mais les différentes idées sonores sont suffisamment variées pour que l’attention reste.

En résumé “Balance” se savoure avec grand plaisir en Dolby Atmos, en espérant que vous avez une configuration au moins 5.1.2 avec présence arrière pour en profiter pleinement.

PS : Vous pouvez faire l’expérience de l’album “Balance” en Dolby Atmos via Amazon Music HD sur l’Echo Studio ou via un appareil compatible TIDAL HiFi (barres de son, TV, système de home cinéma ou encore smartphone ou tablette Android).

Pour en savoir plus sur Dolby Atmos Music, rendez-vous sur music.dolby.com.

A découvrir également nos impressions d'écoute de la réédition de l'album Blisss de Rodriguez Jr. en suivant ce lien.

A découvrir notre article sur le Dolby Atmos Music et l'ensemble de nos impressions d'écoute en suivant ce lien.