Test Amazon Fire TV Cube : Streaming audio et vidéo 4K et Dolby Atmos et commandes Alexa

Verdict:Très Bon

par: Bruno Orru


Amazon Fire TV Cube doit-être considérée comme une passerelle multimédia. Un travail qui est déjà réalisé généralement par une box Internet mais celui-ci peut se greffer plus facilement sur votre téléviseur ou vidéoprojecteur non connecté.

Par Bruno Orrù

Le Fire TV Cube se présente comme un cube de 8,6 cm de côté disponible uniquement dans une finition noir brillant sur les côtés et noir mat sur le dessus, là où se trouvent les 4 boutons habituels des appareils Alexa. 4 petits patins sur le dessous permettent d’éviter que le Cube ne glisse et cela opère également une légère sur élévation pour laisser passer le son du haut-parleur, celui-ci état protégé par une petite grille. A l’arrière la connectique est au plus simple : un port HDMI, la prise 12 volts secteur, un port pour adaptateur infra rouge (voir plus loin).



Ressemblances

Le Fire TV Cube, dans ses fonctions de passerelle multimédia, est identique au Fire TV Stick 4K Ultra HD que je vous ai déjà présenté (voir ce test en suivant ce lien) en rappelant que le Fire TV Stick 4K Ultra HD prend la forme d’une grosse clef USB (Stick).

Stick et Cube se connectent sur un port HDMI libre, soit directement sur l’écran, soit par l’intermédiaire d’un ampli audio-vidéo. Attention, le Cube requiert un câble HDMI non livré. Les deux appareils doivent se relier au réseau électrique via un adaptateur 12 volts et les deux par défaut se connecte en Wi-Fi. Pour une liaison filaire il faut un adaptateur, livré avec le cube mais en option pour le stick.

Ci-dessous le Fire Stick 4K



Les deux appareils sont compatibles compatible 4K, Dolby Vision, HDR 10, HDR10+, HLG, H.265, H.264, VP9, Dolby Atmos. J’y reviens plus loin.

Alors pourquoi choisir l’un ou l’autre ?
La différence essentielle avec le Fire TV Cube c’est qu’il est équipé de 8 micros pour permettre un contrôle vocal identique à tout autre appareil Alexa.



Là ou le stick se limite à une recherche de contenu (via la télécommande, malheureusement non rétro-éclairée), vous pouvez avec le Fire TV Cube piloter tout accessoire compatible Alexa, dans la pièce ou vous êtes ou dans les autres pièces et vous n’êtes pas obliger de parler à la télécommande pour lancer une instruction ou une recherche. Notez que lorsque Alexa est active, une barre LED sur le devant du cube s'illumine en bleu. Une couleur orange vous alertera par exemple que le Cube n’est pas relié à votre réseau.

Si l’idée de micros tout le temps à l’écoute vous stresse, il est possible de les désactiver mais vous vous retrouver alors dans une configuration Fire TV Stick. A noter que le petit haut-parleur du Cube est suffisant pour transmettre la voix d’Alexa mais n’a pas pour ambition de produire de la musique. Cela me paraît logique puisque de toute façon le Cube est destiné à être relié à un appareil audio-vidéo.

Il y a également une autre différence au niveau de la puissance du processeur. Différence qui s’estompe avec la récente arrivée du Fire TV Stick 4K Max mais qui se ressent facilement entre le Fire TV Stick 4K Ultra HD et le Fire TV Cube, ce dernier étant en effet équipé d’un un processeur hexacœur et de 2 Go de RAM là ou de Fire TV Stick 4K Max est équipé d’un processeur quadricœur avec 1,5 Go de mémoire. Au niveau du stockage interne, uniquement réservé aux applis, le Cube dispose de 16 Go et le Stick de 8 Go.

Placement
La sensibilité des micros permet de placer le Cube sans contrainte particulière autre que a) la longueur du câble HDMI à prévoir entre le Cube et le téléviseur / projecteur ou l’ampli / barre de son et b) le haut-parleur interne interdit toute proximité immédiate avec une enceinte ou un appareil audio-vidéo. Et pour ce dernier exemple, croyez-en mon expérience avec soudainement mon ampli qui se mettaient en protection électrique à l’allumage. J’ai d’abord cru à une panne mais non, c’était le cube qui en rayonnait provoquait cet incident.

Le Fire TV Cube est livré avec un connecteur mini-jack permettant de relier une rallonge infrarouge ce qui permet de loger le Cuve à l'intérieur d'un meuble ou le cacher derrière un objet.

Installation
A partir du moment où le Fire TV Cube est mis en route pour la première fois, un outil de configuration se lance pour optimiser l’affichage jusqu’en résolution 4K / Ultra HD, avec comme précédemment indiqué une compatibilité Dolby Vision, HDR et HDR10+ La restitution sonore peut-être stéréo, 5.1 ou même Dolby Atmos pour les quelques applis qui le permette, je vais y revenir.



Outre les paramètres simples image et son vous pouvez configurer des paramètres de fuseau horaire, de notifications, de contrôle parental, de confidentialité des données. Le Fire TV Cube est compatible CEC, c’est-à-dire que vous pouvez commander l’allumage ou l’extinction du téléviseur ou de l’ampli via le Fire TV Cube. A vous de voir si c’est plus pratique.

Le Fire TV Cube est donc livré avec une télécommande pour naviguer dans l’interface proposée par Amazon. Indépendamment des commandes vocales télécommande est également compatible Alexa, offrant via le micro intégré de demander un titre audio ou vidéo sans avoir à saisir la demande. Globalement cette petite télécommande est bien imaginée, l’emplacement des boutons est logique t dans la dernière version j’apprécie la présence des accès direct aux principales plateformes de streaming, concurrentes d’Amazon ! Et si d’évidence l’interface met plutôt en avant le contenu de Prime vidéo, les résultats des recherches balayent l’ensemble des applis installées, merci Amazon pour ce partage cordial.

Concentrateur média
Le Fire TV Cube est vendu hors promotion à 119€ et s’apparente dans ses fonctions à ses concurrents Google Chromecast HD à environ 40€ (uniquement HD et 5.1) ou Apple TV 4K à environ 199€ (version 32 Go). Ils font tous office de concentrateur média, c’est-à-dire que via une interface vous accédez aux plateformes de streaming audio ou vidéo, à partir du moment où vous êtes abonnés. Vous pouvez télécharger et installer de nombreuses applis. Je note cependant qu’aucun port SD ne permet d’étendre ces capacités.

Cette fonction de concentrateur n’est guère différente de celle d’un téléviseur connecté (Smart Media) ce qui fait que ce type d’accessoire est surtout intéressant pour un téléviseur, un moniteur ou un vidéoprojecteur qui ne possède pas ce potentiel connecté. Pour ce test j’ai connecté le Fire TV Cube à un ampli audio-vidéo qui lui-même attaque un vidéoprojecteur, transformant donc ce dernier en plateforme multimédia dernier cri. Et de noter, c’est important, que si votre projecteur est compatible 4K (HDR) vous pouvez prétendre à recevoir le flux vidéo dans cette résolution. Même remarque au niveau de l’ampli ou la barre de son pour le Dolby Atmos.

Installation / interface
L’installation est rapide et l’interface proposée est intuitive et performante, sans latence particulière et un peu plus fluide que sur le Fire TV Stick 4K.



Petit conseil : comme il vous sera demandé les login et pass pour l’ensemble des plateformes il est plus simple de télécharger l'application Amazon Fire TV sur votre smartphone (Android ou iOS) pour la saisie.

Les paramètres du compte sont peu nombreux mais l'essentiel est là. De fait l'installation et la gestion sont simplifiés à l'extrême.



Les différentes applications s’affichent sous forme de tuiles. Les derniers programmes apparaissent sur une première ligne et les autres applis téléchargés s’alignent ensuite.



Des thématiques apparaissent ensuite pour proposer des programmes en fonction de vos précédentes lectures mais uniquement pour les programmes de la firme. Dommage.

En situation de streaming audio
J’ai expérimenté Fire TV Cube sur Tidal, disposant de l’abonnement TIDAL HiFi Plus. 

Si vous avez du matériel ampli / enceintes de bonne qualité vous pouvez obtenir un streaming audio de très bonne qualité, notamment si la source est de qualité CD / Master. J’ai écouté différents styles de musique via cette plateforme et la restitution se compare parfaitement avec la version CD, tant en termes de fluidité, de gamme et de dynamique.

Le choix de Tidal est lié à une qualité de streaming que je juge supérieure aux Spotify, Deezer ou encore Amazon Music mais avec l’abonnement Hi-Fi Plus (20€/mois ou 10€/mois si vous êtes étudiant) vous accédez également à du contenu Dolby Atmos Music. Plusieurs centaines de titres sont dorénavant proposés, allant du classique ou blues en passant par du rock / métal et de la pop. Surtout, la production pop / rock récente est désormais souvent disponible en Dolby Atmos Music, en témoigne dans ce format la disponibilité des derniers albums de Billie Eilish, Ed Sheeran, The Weeknd, Coldplay, Hans Zimmer (BOF de Dune et Mourir peut attendre), Post Malone, Moby, Imagine Dragons… et d’autres comme la dernière partition de John Williams pour Star Wars L'ascension de Skywalker. De grosses pointures musicales par conséquent.

Ce qui est intéressant dans cette production Dolby Atmos Music que c’est chaque album ou chaque titre a fait l’objet d’un mixage spécifique, permettant à l’écoute de ressentir des ambiances différentes. Souvent le mixage à du sens, aiguillant des instruments ou des voix dans les canaux surround 7.1 ou dans les canaux d’ambiance en hauteur. C’est parfois surprenant mais c’est souvent agréable. Et de noter donc que le Fire TV Cube (tout comme le Fire TV Stick 4K Ultra HD) est la seule possibilité à ma connaissance (avec l’Apple TV) de profiter cette restitution Dolby Atmos dans une configuration enceintes / salon.



Pour découvrir notre revue des derniers albums disponibles en Dolby Atmos, suivez ce lien.

En situation de streaming vidéo
J’ai expérimenté le Fire TV Cube sur les plateformes vidéo suivantes : Prime Video, Netflix et Disney+, myCANAL et YouTube. En appréciant l’option d’ajustement automatique de la fréquence d’image qui permet d’adapter le débit d'image envoyé au diffuseur par rapport au contenu source. Une option qui évite ainsi tout phénomène de saccade.

Sur l’ensemble des plateformes vidéo j’ai toujours l’impression d’une légère perte de dynamique visuelle et de densité colorimétrique par rapport à l’équivalent appli TV en direct en prenant note que j’ai diffusé les images via un (très bon) vidéoprojecteur sur 2.5m de base. Mais ne vous trompez pas, l’image est parfois surprenante de dynamique visuelle et de couleurs riches et pimpantes. Il est surtout important de bien ajuster les paramètres colorimétriques de vos diffuseurs, par exemple de prévoir un bloc mémoire dédié sur un vidéoprojecteur.

La compatibilité Dolby Vision ou HDR se repère sur les pages Netflix, Prime Vidéo ou Disney+, tout comme la disponibilité d’un flux 5.1 ou Dolby Atmos.

Ci-dessous une capture qui permet de vérifier que la 4K est gérée, tout comme l'IMAX Enhanced. La format audio qui apparaît ici est seulement 5.1 mais le Dolby Atmos est bien géré.



Pour YouTube les contenus 4K ne posent aucun souci (stéréo). Pour myCanal on obtient uniquement du 1080p (y compris pour les rares contenus 4K disponibles) et du 5.1. A quand une vraie belle image et un son immersif chez myCanal ? Cela en devient gênant pour eux de conster ce tel écart qualitatif avec les offres américaines !

A noter que le Fire TV Cube (tout comme le Fire TV Stick 4K Ultra HD) est la seule solution pour avoir myCanal sur les Smart TV qui n’utilisent pas une interface Android, comme les derniers modèles Sony et Philips par exemple.

En matière de son, la restitution est bonne, similaire au son récupéré en direct d’une appli TV. La dynamique et la spatialisation sont excellentes et permettent d’obtenir une immersion totale. Par contre, sachez – si vous avez un doute – que la dynamique et la précision des effets est toujours en deçà des équivalents Blu-ray ou Ultra HD / 4K.

Veuillez noter que les contenus écoutés ou visionnés sont mémorisés de la même manière que tout autre appareil connecté avec votre compte Android / Google.

En conclusion
Le Fire TV Cube est un accessoire très utile, qui se branche facilement et doté d’une interface intuitive avec les principales plateformes disponibles. Sa compatibilité 4K / Son surround permet d’avoir une qualité visuelle et immersion sonore totale quand votre téléviseur n’est pas Smart ou si vous avez une configuration avec un vidéoprojecteur. Et de rappeler que c’est la seule possibilité à ma connaissance de profiter de Dolby Atmos Music en dehors d’une connexion via un téléviseur ARC.

Plus d'information en suivant ce lien

Repères techniques
Définition d'image : 4K soit 3840 x 2160 pixels
Capacité de stockage : 16 Go
Protocoles : 4K HDR, HDR10, HDR10+, HLG, Dolby Vision et Dolby Digital Plus
Plateformes vidéo : Amazon Prime Video, Netflix, Disney+, my CANAL (root), YouTube,
Molotov TV, Arte, France 24, Plex...
Plateformes audio : Amazon Music, Spotify, Tidal, Deezer, Qobuz..
Autres services : météo, contrôle des produits connectés compatibles
Audio : Dolby Atmos (limité à certaines applis), HDMI pass-through jusqu'à 5.1
Assistant vocal : Amazon Alexa
Télécommande : Bluetooth avec micro intégré
Connectivité : Wi-Fi 5
Accessoires livrés : câble Micro USB, adaptateur secteur, adaptateur Ethernet, connecteur
mini-jack permettant de relier une rallonge infrarouge
Dimensions : 8,6 x 8,6 x 8,6 cm
Poids : 565 grammes