Dernières Actus
  LE CHANTEUR SUD AFRICAIN JO...
  DISNEY DÉVOILE LA BANDE ANN...
  LE FESTIVAL "VAL DE ROCK" E...
  TRÈS COURT INTERNATIONAL FI...
  PREMIÈRE IMAGE DE "WEST SID...
  GLADIATEUR 2 EST CONFIRMÉ
  LE RÉALISATEUR FRANCO ZEFFI...
  RALPH 2.0 EN DVD ET BLU-RAY

Nous inaugurons notre rubrique "le courrier du lecteur" par une réponse au mail de Jean-Yves Aubin à propos du film "la jeune fille à la perle".

Question / Réponse sur le film La jeune fille à la perle
Par Laurent Berry suite à la critique
http://www.dvdcritiques.com/news/news_visu.aspx?dvd=179


Question de notre lecteur, Jean-Yves Aubin

je partage totalement les impressions de Laurent Berry et j'ai énormément apprécié toute la délicatesse et la sensibilité de ce film. Cependant je reste sur ma faim, car dans le film, j'ai vu que les perles étaient blanches (ivoire clair) alors que sur le tableau je la vois "anthracite" !... qui pourra m'éclairer sur ce point ?

La réponse :

Je vous remercie de manifester votre satisfaction vis-à-vis de cette critique et je vais vous donner quelques informations qui pourront vous éclairer sur votre question.

Tout d'abord il est évident que la lumière du film ne pourrait que difficilement être étalonnée comme celle du tableau.
Cela soulève un problème qui est particulier à la reproduction des oeuvres d'art et en particulier à la peinture.


En effet de la même manière qu'il existe des restaurateurs d'oeuvres d'arts spécialisés pour tel artiste ou telle période il y a des photographes spécialisés dans la reproduction des tableaux. La peinture ça n'est pas juste une image car c'est aussi du relief, de la matière, une touche, des traces etc.
La photo reproduit difficilement ce que l’oeil peut voir ce qui nécessite d'aller voir les oeuvres au musée, en direct d'autant que la peinture est un art frontal.



Pour la perle de Vermeer il y a d'autres facteurs qui peuvent brouiller les pistes :

- il semblerait que la taille de la perle dans le tableau soit trop importante pour être une vraie perle
- les perles de culture étaient en train d’être inventées durant cette période mais il y a peu de chances que Vermeer ait pu en avoir une de cette taille (très cher et il aurait fallut qu’il soit en relation avec des spécialistes de la chose vivant en France et Italie).
Les Chinois savaient que le manteau des mollusques sécrétait la nacre de leur coquille et avaient dès le 12ème siècle créé des bouddhas de nacre résultant de l’enrobage, pendant quelques années, d’un modèle de plomb ou d’étain glissé entre la coquille et le manteau de mulettes d’eau douce.
- la perle à cette époque avait une connotation offrant un spectre d'interprétation très large allant de la vanité à la virginité ; notre Joconde du Nord est vierge, elle est belle et le peintre la préfère à sa femme en tant que modèle. C'est peut-être pour cela que sa femme est particulièrement remontée. Elle ressent la charge érotique contenue dans la perle qui est de plus centrale dans le tableau.

Cependant d’autres tableaux de Vermeer (Réf. 1,2,3) montrent l’utilisation de perles et on constate qu’elles peuvent être très différentes .
Cette perle en forme de goutte ou de larme qui apparaît dans Girl with a Pearl Earring (la jeune fille à la perle), a été utilisé dans d’autres portraits peints par Vermeer dans le milieu des années 1660 :
regarder A Study of a Young Woman, Mistress and Her Maid (fig.5) qui présente une perle d’une taille et d’une couleur peu probable.




> Girl with a Pearl Earring (la jeune fille à la perle) (fig.1) :
http://mystudios.com/vermeer/21/vermeer-girl-pearl-earring.html ( tableau)
http://mystudios.com/vermeer/21/vermeer-earring-detail-earring.html (détail sur la perle)

> Woman with a Pearl Necklace (fig.2) :
http://mystudios.com/vermeer/19/vermeer-woman-pearl-necklace.html ( tableau)
http://mystudios.com/vermeer/19/vermeer-pearl-detail-woman.html (détail sur la perle)

> Woman with a Lute, The Concert (fig.3) :
http://mystudios.com/vermeer/18/vermeer-woman-with-lute.html ( tableau)
http://mystudios.com/vermeer/18/vermeer-lute-detail-face.html (détail sur la perle)

> A Lady Writing, Girl with a Red Hat (fig.4) :
http://mystudios.com/vermeer/23/vermeer-girl-red-hat.html ( tableau)
http://mystudios.com/vermeer/23/vermeer-red-hat-detail-face.html (détail sur la perle)

> A Study of a Young Woman, Mistress and Her Maid (fig.5) :
http://mystudios.com/vermeer/25/vermeer-mistress.html ( tableau)
http://mystudios.com/vermeer/25/vermeer-maid-detail-face.html (détail sur la perle)

> Lady Writing a Letter with Her Maid (fig.6) :
http://mystudios.com/vermeer/32/vermeer-lady-writing-letter.html ( tableau)
http://mystudios.com/vermeer/32/vermeer-letter-detail-woman.html (détail sur la perle)

Le peintre français George de la Tour (1593-1692) a aussi utilisé ce motif dans un de ses tableaux, les joueurs de dé (Dice players).

D’autre part, n'oublions pas que ce qui est important c'est que la taille de la perle permet au peintre de montrer la taille du sentiment qu'il veut transmettre et offre une surface réfléchissante plus importante. Comme l'art n'est pas la réalité et que l'art c'est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art (Robert Filliou)*, je pense qu'il faut concéder au cinéma cette adaptation du tableau même si se glissent certaines petites divergences au modèle initial.



Références (en anglais)

1 Site spécialisé sur Vermeer :
http://essentialvermeer.20m.com/

2 Une page sur le tableau « La jeune fille à la perle », qui propose de détailler le tableau objet par objet ce qui est aussi intéressant qu’un cour magistral en théorie de l’art
http://girl-with-a-pearl-earring.20m.com/

3 Une hypothèse autour de la taille de la perle de la Joconde du Nord et des autres tableaux
http://girl-with-a-pearl-earring.20m.com/Girl_with_a_Pearl%20Earring_The_Pearl.htm

Liens

Un autre site très bien fait montrant des reproductions des tableaux de Vermeer
http://mystudios.com/ (intéressant pour Rembrandt et Modigliani aussi)
http://mystudios.com/vermeer/ (la page de Vermeer)
http://mystudios.com/vermeer/21/vermeer-girl-pearl-earring.html (la page de notre tableau)

Le site officiel du film
http://www.lajeunefillealaperle.com/

Le site de Tracy Chevalier, romancière qui a écrit le livre à partir duquel le film a été adapté
http://www.tchevalier.com/
http://www.tchevalier.com/gwape/index.html (sur le livre)

Le site du musée qui abrite des tableaux de Vermeer dont celui qui nous intéresse
http://www.mauritshuis.nl/

Bibliographie de Robert Filliou (pour ceux qui chercheraient qui il est) :
http://www.artpool.hu/Fluxus/Filliou/Filliouf.html