Dernières Actus
  SHOOTER SAISON 2 EN COFFRET...
  COFFRET DVD INTÉGRALE COLLE...
  LE GRAND LIVRE DES TECHNIQU...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES DE...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES PO...
  EASEUS DATA RECOVERY WIZARD...
  AUDIALS ONE 2019 : ENREGIST...
  PARIS AUDIO VIDÉO SHOW 2018...

Toshiba présente sa collection audio/vidéo de printemps 2009


Toshiba renouvelle ses gammes de lecteurs DVD, de lecteurs DVD portables, de magnétoscopes numériques et de téléviseurs LCD. Le constructeur met désormais l'accent sur les économies d'énergie, le multimédia et les prix bas. De sérieux atouts pour atteindre son objectif : détenir 10 % du marché mondial à l'horizon 2010.

 

Entre 2006 et 2008, Toshiba a connu une croissance de ses ventes mondiales de LCD de près de 70 % en volume. Cette progression annuelle supérieure à celle du marché lui permet de tabler sur une part de 10 % en 2010 avec des ventes de l'ordre de 13 millions d'unités. En France, Toshiba table sur un marché total de la TV qui devrait reculer de 2 % en volume après avoir connu une progression de 8 % en 2007 et de 2 % en 2008 (5,992 millions d'unités). Les LCD 16/9 s'offriront la part du lion avec 92,3 % du marché (85,1 % en 2008), face aux plasma et aux CRT. Leurs ventes devraient progresser de 6 % en volume mais reculer de 3 % en valeur. Autre indication livrée par Toshiba : les Full HD (LCD et plasma confondus) représenteront 52 % du marché en valeur pour environ 30 % des ventes en volume. Le tout sur un contexte d'érosion constante des prix. En 2009, le prix de vente moyen des TV sera de 656 € (en recul de 8,5 % sur 2008).

 

Quatre nouvelles gammes de téléviseurs LCD seront disponibles chez Toshiba dès ce mois d'avril. La première sera la plus économique avec cinq tailles d'écran (19, 22, 26, 32 et 37 pouces) : la série AV615DG. Cinq petits téléviseurs HDTV (1366 x 768 pixels), certains d'appoint, offrant le traitement Active Vision, 3 entrées HDMI et des contrastes capables de grimper jusqu'à 50 000:1 (sur le 26 pouces), le tout avec un design très sobre et des prix planchers. 280 euros pour le 19 pouces, 350 euros pour le 22 pouces, 400 euros pour le 26 pouces, 430 euros pour le 32 pouces et 480 euros pour le 37 pouces.

 

 

Des téléviseurs d'appoint avec DVD intégré

 

Cette série low cost sera complétée en mai par quatre téléviseurs HDTV de 19 et 22 pouces avec lecteur DVD/DivX/MP3 intégré : les 19DV615DG et 22DV615DG (finition noire) et les 19DV616DG et 22DV616DG (finition blanche). Prix : 300 euros (19 pouces) et 400 euros (22 pouces).




 

Série AV625D : les petits prix Toshiba

La montée en gamme s'effectuera avec les trois tailles d'écran (32, 37 et 42 pouces) de la série AV625D disponible également ce mois-ci. Les versions de 32 et 37 pouces seront des téléviseurs HDTV et affichernt une résolution de 1 366 x 768 pixels. La TNT HD sera de mise, ainsi que le nouveau processeur Meta Brain, la technologie d'upscaling HD Resolution+ et le traitement vidéo Active Vision II. Pas de changement majeur côté look, excepté la présence d'un rétro-éclairage du logo frontal. Du côté des économies d'énergie, ce sera également assez lite avec les seules présences d'un interrupteur général et d'un capteur de luminosité autorisant l'ajustement automatique du rétro-éclairage en fonction des conditions ambiantes. Pas d'embardées non plus du côté des contrastes qui grimperont à 23 000:1 sur le 37 pouces. La connectique, elle, offrira 4 entrées HDMI et un port USB compatible uniquement avec le format JPEG. Enfin, seul le modèle de 42 pouces sera HDTV 1080p. Les prix, en revanche, sont extrêmement agressifs : le 32AV625D sera commercialisé au prix de 530 euros, le 37AV625D à 650 euros et le 42AV625D à 750 euros.

 

 

 

Série RV625D : HDTV 1080p et économies d'énergie

Toshiba proposera une série un peu plus cossue comprenant trois tailles d'écran (32, 37 et 42 pouces) : la série RV625. Il s'agira de trois modèles HDTV 1080p montés sur un pied pivotant bénéficiant d'un design un peu plus tendance que la série précédente et, surtout, offrant une consommation électrique réduite de 20% par rapport aux générations antérieures. Pour le reste, on prend les mêmes et on recommence, avec le circuit Meta Brain, la technologie Resolution+, l'Active Vision II, le logo rétro-éclairé, le capteur de luminosité, le bouton d'alimentation principal, les 4 entrées HDMI et le port USB compatible JPEG. Le niveau de contrastes sera un peu plus élevé, en revanche, avec un ratio de 50 000:1 (en dynamique) sur les trois modèles. Quant aux tarifs, ils sont toujours aussi agressifs puisque le 32RV625D est affiché à 650 euros, le 37RV625D à 750 euros et le 42RV625D à 850 euros.






 

Série XV625 : certification DivX, mode 100Hz et Dolby Volume en plus

 Avec la série XV625, les téléviseurs Toshiba gagneront encore en fonctionnalités et en qualité avec, de nouveau, trois tailles d'écran (37, 42 et 46 pouces). Ces modèles HDTV 1080p reprendront les principaux ingrédients de la série précédente auxquels ils ajouteront le 100Hz grâce à la version M100 HD Pro du traitement Active Vision, le Dolby Volume (ajustement automatique du volume quelles que soient les sources pour conserver un volume constant), l'égalisation Audissey EQ (correction des graves), un slot pour carte SD compatible JPEG et surtout l'ouverture du port USB aux formats DivX et MP3. Les prix seront un peu plus élevés, mais resteront abordables pour cette série planifiée en mai : le 37XV625D devrait être commercialisé 850 euros, le 42XV625D au prix de 900 euros et le 46XV625D à 1 300 euros.

 

Série ZV625 : finitions haut de gamme et gros niveau de contrastes

Enfin, Toshiba a également annoncé la sortie en mai et juin de ses modèles haut de gamme : la série ZV625. Encore une fois, trois tailles d'écran sont prévus : 42, 47 et 55 pouces. Trois téléviseurs HDTV 1080p auréolés d'un nouveau design et de finitions à base d'effets de transparence et de jeux de lumière baptisés Deep Lagoon. Plusieurs améliorations seront également apportées au traitement vidéo avec des contrastes capables de grimper jusqu'à 100 000:1 (en dynamique) et un mode 200 Hz avec la version M200 HD du traitement Active Vision. Mis à part ça, Toshiba reprend les caractéristiques de la série XV625D avec la certification DivX, des économies d'énergie, l'égalisation acoustique et l'ouverture multimédia. Les prix n'ont pas encore été confirmés, mais ils devraient être tout à fait abordables avec un 42ZV625 vendu 1 200 euros, un 47ZV625 à 1 500 euros et un 55ZV625 (en juin) à 2 200 euros.

  

Lecteurs DVD portables : avec ou sans TNT intégrée ?

Le marché des lecteurs DVD devrait connaître une forte décroissance en 2009. De 3,92 millions d'unités, les ventes vont tomber en France à 2,81 millions d'unités. Des chiffres ne prenant pas en compte les ventes de lecteurs HD qui n'excèderont pas, selon Toshiba, 330 000 unités en 2009 contre 127 000 unités en 2008. Le segment de prédilection du constructeur est le lecteur DVD portable dont il revendique 18,9 % de PDM sur les douze derniers mois et une position de leader en France. Ce marché reculera de 680 000 unités en 2008 à 550 000 en 2009. Quant au prix moyen, il subira aussi une forte érosion.





 

Toshiba renouvelle donc pour le printemps sa gamme de lecteurs DVD portables avec 4 nouveaux modèles :

 

. le SD-P63SWE, un lecteur DVD nomade « petit prix » compatible DivX, MP3 et JPEG, équipé d'un écran LCD 16/9 de 17,8 cm (480 x 234 pixels) et d'une batterie offrant 3h d'autonomie. Son prix : 130 euros.

 

. le SD-P73SWE, un lecteur DVD extra-fin (3,1cm en position fermée) équipé lui aussi d'un écran LCD de 17,8cm, mais intégrant un meilleur traitement vidéo, une batterie offrant jusqu'à 5h d'autonomie et surtout un lecteur de carte SD ouvert aux formats DivX, MP3 et JPEG. Son prix : 150 euros.

 

. le SD-P73DT, lui, sera disponible en juin et proposera les mêmes fonctionnalités que le modèle précédent avec, en plus, la présence d'un tuner TNT (avec antenne filaire). Son prix : 200 euros.

 

. le SD-P93DT, lui aussi commercialisé en juin, s'appuiera sur un écran rotatif de 23cm (800 x 480 pixels), intégrera également un tuner TNT et bénéficiera d'un séduisant design laqué. Le slot pour carte SD, les 5h d'autonomie de la batterie et la certification DivX restent de mise. Son prix : 300 euros.

 

Lecteurs DVD de salon : avec ou sans port USB ? Avec ou sans sortie HDMI ?

Nul doute que sur le segment des lecteurs DVD de salon, Toshiba a également une carte à jouer. D'ailleurs, le constructeur a renforcé sa position, notamment sur les modèles HDMI, seuls à progresser ou presque, alors que le marché global du lecteur DVD chutera lourdement (de 33 % en volume d'une année sur l'autre). En février, note Toshiba, 30 % des lecteurs DVD vendus comportaient une sortie HDMI.




 

Du côté des lecteurs DVD, quatre modèles sont également au menu de cette nouvelle gamme :

 

. le SD-191, un appareil d'entrée de gamme compatible DivX, MP3 et JPEG dépourvu de sortie HDMI. Son prix : 40 euros.

 

. le SD-291 reprend le même look, mais ajoute un port USB (en façade) ouvert aux fichiers DivX, MP3, JPEG et JPEG HD. Son prix : 60 euros.

 

. le SD-491 remplace le port USB par une sortie HDMI couplée à une fonction d'upscaling HD 1080p, mais conserve la compatibilité DivX, MP3, JPEG et JPEG HD. Son prix : 80 euros.

 

. le  SD-591, lui, réunit le port USB, la sortie HDMI, l'upscaling HD 1080p et la compatibilité DivX, MP3, JPEG et JPEG HD sous une même coque. Son prix : 100 euros.

 

 

Les magnétoscopes numériques et combis TNT : avec ou sans HD ?

Enfin, du côté des enregistreurs, Toshiba frappe fort là encore avec trois appareils polymorphes :

 

. le RD-XV49DT. Un appareil faisant à la fois office d'enregistreur DVD multistandards, de magnétoscope numérique à disque dur de 160 Go et de magnétoscope VHS (logique puisque Toshiba est un acteur historique sur le marché des combinés VHS). Toshiba a intégré un double tuner (TNT/analogique) et prévu une sortie HDMI avec upscaling HD 1080p, une entrée DV en façade et un port USB. L'appareil reste, en effet, ouvert aux formats DivX, MP3 et JPEG. Son prix : 499 euros.

 

. le D-VR70DT. Un combi enregistreur DVD/magnétoscope VHS avec double tuner intégré (TNT/analogique) là encore, une sortie HDMI avec upscaling HD 1080p, une entrée DV en façade, un port USB et la compatibilité DivX, MP3 et JPEG. Son prix : 299 euros.

 

. le RDH100DT. Un enregistreur DVD à disque dur de 250 Go intégrant un tuner TNT HD, un tuner  TNT SD et un tuner analogique. L'enregistrement des chaînes HD ne pouvant évidemment se faire que sur le disque dur via l'un des 5 modes disponibles. L'appareil dispose également d'un port USB compatible DivX, MP3 et JPEG, d'une entrée DV et d'une sortie HDMI avec fonction d'upscaling HD 720p/1080i. Son prix : 599 euros.

 

De sérieux atouts pour tirer son épingle du jeu sur un marché dont le taux d'équipement est finalement limité (17,3 %) sur fond de décroissance du marché des enregistreurs à disque dur (530 000 unités attendues en 2009 contre 620 000 en 2008 et 700 000 en 2007). Plus question de vendre un produit aujourd'hui s'il ne dispose pas d'un tuner TNT SD (8 ventes sur 10) ou une sortie HDMI (94 % des ventes). (ITRnews.com)