Dernières Actus
  LE GRINCH AU GRAND REX AVEC...
  CHARMED SAISON 1 REMASTERIS...
  MAC GYVER SAISON 1 REMASTER...
  SHOOTER SAISON 2 EN COFFRET...
  COFFRET DVD INTÉGRALE COLLE...
  LE GRAND LIVRE DES TECHNIQU...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES DE...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES PO...


Les Dimanche 27, Lundi 28 et Mardi 29 Juin, pour l’achat d’une place au tarif plein, un carnet-passeport vous sera remis et vous donnera droit à toutes les entrées suivantes au tarif unique de 1,50 € (Offre valable du dimanche 27 juin à partir de la première séance de l’après-midi au mardi 29 juin 2004 dans tous les cinémas participants.). Cette année, pour fêter les 20 ans, le film-annonce de cette opération regroupe une trentaine de personnalités du cinéma français et international. DVDcritiques fait le point et vous propose de découvrir les 20 ans d'histoires de la Fête du cinéma.

Un film-annonce de cet évènement qui regroupe de nombreuses personnalités

Cette année, pour fêter les 20 ans, le film-annonce regroupe une trentaine de personnalités du cinéma français et international :

Mesdemoiselles Nathalie BAYE, Monica BELLUCCI, Sandrine BONNAIRE, Carole BOUQUET, Virginie LEDOYEN, Rossy de PALMA, Charlotte RAMPLING, Ludivine SAGNIER, Uma THURMAN, et Messieurs Vincent CASSEL, Alain CHABAT, Tom CRUISE, Jamel DEBBOUZE, André DUSSOLLIER, Gad ELMALEH, Bernard GIRAUDEAU, Thierry LHERMITTE, Vincent LINDON, Michael MADSEN, Jean-Pierre MARIELLE, Vincent PEREZ, Benoît POELVOORDE, Jean RENO, Michaël YOUN, et LES ROBINS DES BOIS

Le film-annonce de La Fête du Cinéma est réalisé par Fernand Berenguer Il sera projeté dans toute la France à partir du 26 Mai et jusqu’au 29 Juin: Soit plus de 700.000 fois !!!

Un bon cru de programmation pour cette année !

La Fête du Cinéma est l’occasion de découvrir les films parmi les plus attendus de l’année :

SHREK 2 avec la voix d’Alain Chabat, HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D’AZKABAN, troisième volet des aventures du petit magicien DOUBLE ZERO de Gérard Pirès avec Eric et Ramzy, AU SECOURS, J’AI 30 ANS ! le premier film de Marie-Anne Chazel SAINT ANGE de Pascal Laugier, avec Virginie Ledoyen et Lou Doillon QUI PERD GAGNE ! de Laurent Bénégui avec Thierry Lhermitte et Elsa Zylberstein LES FILS DU VENT de Julien Seri avec les Yamakasi LE ROLE DE SA VIE de François Favrat avec Agnès Jaoui et Karin Viard CODY BANKS AGENT SECRET 2 avec Frankie Muniz LADYKILLERS des Frères Coen avec Tom Hanks ESPION MAIS PAS TROP avec Michael Douglas,…

Un jeu gratuit...

Un grand jeu gratuit et sans obligation d'achat est organisé dans les salles de cinéma où sera organisée la Fête du Cinéma et participant au jeu entre le 27/06/04 et le 03/07/04 inclus. 567 lots sont à gagner par tirage au sort dont un séjour Jetset (pour 2 personnes) à Los Angeles 7 Jours / 5 Nuits intitulé : Découvrez West Side Story à Los Angeles (West Hollywood, Beverly Hills, Santa Monica, Marina Del Rey).

L'histoire de la fête du cinéma

Vendredi 14 juin 1985 : la Fédération Nationale des Cinémas Français, conjointement avec le Ministère de la Culture et l'ensemble des professions du cinéma, lance la première Fête du Cinéma. « Le Jour le plus long du cinéma », comme on la nomme alors, rencontre immédiatement un énorme succès qui dépasse les prévisions les plus folles de ses organisateurs : files d'attente interminables, « complets » à répétition, ouvreuses débordées… Le public, séduit par le fameux « ticket géant » (lointain ancêtre de l'actuel carnet-passeport) retrouve en masse le chemin des salles. 1 400 000 entrées seront finalement comptabilisées. Jusqu'en 1992, La Fête du Cinéma sera organisée selon un principe identique : pour l'achat d'une place au tarif plein de la salle, un passeport est remis au spectateur qui lui donne droit à toutes les entrées suivantes au tarif de 1 franc symbolique. Avec en moyenne 1,8 million d'entrées enregistrées à chaque édition, le succès ne se dément pas et La Fête devient progressivement un rendez-vous très attendu. 1993 est l'année du changement ! Force est de constater que, malgré le succès de l’opération, cette journée-marathon a ses inconvénients : l'attente est longue, les files d’attente difficiles à canaliser, les salles un peu trop agitées... La Fête est alors étendue sur trois jours (dimanche, lundi et mardi) pour permettre aux spectateurs de voir les films dans des conditions de confort nettement améliorées, les places suivant l'achat du passeport passant alors à 10 francs. A nouveau, c'est le succès puisque La Fête cumule 2,8 millions de billets vendus cette année-là. Depuis, les entrées ont continué de se situer entre 3 et 4 millions d'entrées ; le record atteignant 4,3 millions d'entrées en 1999, année où « Matrix » était sorti la semaine de La Fête.

Les films qui ont marqué la Fête du cinéma

1985 : « La Rose pourpre du Caire » de Woody Allen, « Witness » avec Harrison Ford, « Portés disparus » avec Chuck Norris, « Escalier C » de Jean-Charles Tacchella sont les grands gagnants de cette première Fête. Suivront, « Hitcher » (1986), « Attention bandits » (1987), « Le grand Bleu » (1988), « L'Amour est une grande aventure » (1989), « Einstein Junior » (1990), « La Relève » (1991), « Beethoven » (1992), « Made in America » (1993), « Quatre Mariages et un enterrement » (1994), « Mort ou vif » (1995), « Delphine 1, Yvan 0 » (1996), « Menteur Menteur » (1997), « Sexcrimes » (1998), « Gladiator » (2000), « Tomb Raider » (2001), « Spider-man » (2002) et « 2 Fast 2 Furious » (2003) parmi les films les plus plébiscités par le public. Si elle fait la part belle aux nouveaux films à l'affiche, La Fête du Cinéma redonne également un second souffle aux continuités : « Hannah et ses soeurs », « Le grand Chemin », « Bagdad Café », « Basic Instinct » ont, grâce à elle, réussi à se hisser de nouveau dans les premières places du classement des entrées après huit ou dix semaines d'exploitation. L'effet Fête du Cinéma s'applique aussi aux « Visiteurs » en 22ème semaine, à « La Vérité si je mens ! » (9ème semaine), au « Dîner de cons » (11ème semaine) ou au « Fabuleux Destin d'Amélie Poulain » (10ème semaine)...

Le public de la Fête du cinéma

Le public de la Fête du cinéma fait l'objet d'une enquête en 2000 réalisée par Médiamétrie. Elle montre notamment que La Fête du Cinéma bénéficie d'une très forte notoriété et qu'elle attire un public jeune et assidu dans les salles obscures (plus de 50% de 11-24 ans), privilégiant la sortie à plusieurs (52%) et ayant des pratiques très diverses : 32% des spectateurs ne voient qu'un film et 23% voient au moins quatre films. Le spectateur moyen de La Fête du Cinéma voit 2,67 films pendant l'opération. En outre, l'enquête prouve que l'opération participe fortement à la promotion du cinéma, puisque 45% des spectateurs interrogés déclarent que cet événement leur donne envie de retourner au cinéma après l’opération.

L'évolution de la fréquentation grâce à la Fête du cinéma

Avec plus de 50 millions d'entrées à son actif, La Fête du Cinéma a prouvé au fil des années son rôle moteur dans la fréquentation. Elle a accompagné, depuis vingt ans, les mutations qu'a traversé notre secteur, revenu sensiblement au même niveau de fréquentation qu'avant la crise. Véritable institution pour le public, elle est aussi reconnue des artistes qui ont tous vécu au moins une édition de la Fête du Cinéma alors qu'ils n'étaient encore que de simples spectateurs. A partir du 26 mai 2004, ils seront 35 au total à souhaiter, tous à leur manière, un bon anniversaire à La Fête dans le film-annonce de la vingtième édition, réalisé par Fernand Berenguer : une minute dix secondes d'émotion grand écran !