Dernières Actus
  CONCOURS RAY DONOVAN : GAGN...
  STAR WARS REBELS PREMICES D...
  RAY DONOVAN : LE NETTOYEUR ...
  CONCOURS DVDCRITIQUES ; GAG...
  LES OPPORTUNISTES : EXTRAIT...
  TEST CYBERLINK POWERDIRECTO...
  AVENGERS 2 (AOU)
  BRUCE SPRINGSTEEN : UNE VIE...
Le Monde Fantastique d’Oz : bande annonce et notes de production

Nous vous proposons de découvrir la bande-annonce officielle et de nouveaux visuels du film « Le Monde Fantastique d’Oz » prévu dans les salles le 3 avril 2013. Le film réunit à l’écran James Franco, Michelle Williams, Mila Kunis, Zach Braff et Rachel Weisz.

Pour découvrir la bande annonce en VF : Suivez ce lien
Pour découvrir la bande annonce en VOST : Suivez ce lien



A propos du film :
LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ (OZ THE GREAT AND POWERFUL) est un film d’aventures fantastiques réalisé par Sam Raimi, qui imagine les origines du Magicien d’Oz, le célébrissime personnage créé par L. Frank Baum.





Lorsque Oscar Diggs (James Franco), un magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté depuis le Kansas poussiéreux jusqu’au splendide Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Fortune et gloire semblent à portée de main…  jusqu’à ce qu’il rencontre trois sorcières, Théodora (Mila Kunis), Evanora (Rachel Weisz) et Glinda (Michelle Williams), qui ne sont pas du tout convaincues qu’il soit le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants, Oscar va devoir apprendre à différencier le bien du mal avant qu’il ne soit trop tard. Grâce à ses talents de magicien et d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va se transformer et devenir non seulement le grand Magicien d’Oz, mais également un homme meilleur…

LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ est produit par Joe Roth et écrit par Mitchell Kapner et David Lindsay-Abaire (crédit non définitif). Grant Curtis, Palak Patel, Philip Steuer et Josh Donen sont producteurs exécutifs. Le film sera sur les écrans américains le 8 mars 2013. La sortie française aura lieu le 3 avril 2013.

AU CINEMA LE 3 AVRIL 2013 - En 2D et Disney Digital 3D dans les salles équipées

 

Les personnages

OZ (OSCAR DIGGS) - James Franco
Oscar Diggs, alias Oz, est un magicien sans envergure qui travaille pour un cirque itinérant dans le Midwest. Séduisant, charmeur, cet homme à la moralité douteuse est un charlatan qui captive les foules et se tire de tous les problèmes grâce à son bagout. Emporté au pays magique d’Oz, il se retrouve face à un dilemme : doit-il fuir égoïstement ou accepter de se battre pour sauver un royaume ? Oscar va devoir découvrir quelle sorte d’homme il est vraiment. Un monde et son destin dépendent de la réponse…

FRANK - Zach Braff
Frank est le fidèle assistant d’Oz. Il s’occupe des questions d’argent, répare les costumes, et gère aussi les accessoires pour les tours d’Oz. Complètement exploité, il n’est pas apprécié à sa juste valeur. Il est le seul ami d’Oz.

THÉODORA - Mila Kunis
Théodora est une très belle sorcière, douce et naïve, protégée par sa puissante sœur Evanora. Plus que tout, Théodora espère voir la paix régner sur le Pays d’Oz, et elle est convaincue que le magicien annoncé par la prophétie arrivera un jour pour restaurer l’ordre.

FINLEY - Voix originale de Zach Braff
Finley est un singe volant qui accompagne Oz au cours de son voyage. Il n’a pas une très haute opinion du magicien, et ne se prive pas de le lui faire savoir. Il finira pourtant par devenir un allié fidèle et par l’aider à découvrir qui il est vraiment.

EVANORA - Rachel Weisz
Sœur de Théodora, Evanora est la Méchante Sorcière de l’Est du Pays d’Oz. C’est une femme redoutablement puissante, au regard pénétrant, qui s’est imposée comme la conseillère royale et la protectrice de la Cité d’Émeraude.

GLINDA - Michelle Williams
Glinda est la Bonne Sorcière du Sud, elle règne sur un paisible royaume et un peuple simple d’une grande gentillesse. Sorcière bienveillante et pleine de compassion, elle est aussi une ardente protectrice de son peuple. Même si elle lit très vite clair dans le jeu d’Oz et ne se laisse pas abuser par les apparences, elle sait qu’il y a en lui quelque chose d’authentiquement bon, et elle va l’aider à accomplir sa vraie destinée.

CHINA GIRL - Voix originale de Joey King
China Girl vient du village de China Town, où absolument tout, jusqu’aux habitants eux-mêmes, est fait de porcelaine. Lorsque son pays est détruit, la courageuse China Girl rencontre Oz et ils nouent une étonnante amitié.

KNUCK - Tony Cox
Knuck est un Munchkin renfrogné qui ne sourit jamais. Héraut de la Cité d’Émeraude, il annonce l’arrivée des visiteurs. Sous ses airs revêches, il est fidèle à Glenda et va donc devenir malgré lui l’allié d’Oz.

LES WINKIES
Armés de lances, les Winkies sont les gardes géants – ils font 2,40 m de haut ! – de la Cité d’Émeraude. Ils sont placés sous le commandement d’Evanora.

LES QUADLINGS
Les Quadlings sont les habitants du royaume de Glinda. Ils ont bon cœur, ce sont des gens simples proches de la nature. Ce sont en majorité des fermiers.

LES TINKERS
Les Tinkers, qui vivent au royaume de Glinda, sont des êtres grands et minces, d’un âge vénérable, à la barbe blanche et aux oreilles pointues. Ils sont capables de bâtir absolument n’importe quoi. S’ils n’ont pas beaucoup d’endurance, ils ont de l’ingéniosité à revendre. Le Maître Tinker est à leur tête, et Oz va chercher à l’utiliser pour ses plans…

LES MUNCHKINS
Les Munchkins sont de petites créatures pleines de joie et de rire, qui mènent une existence tranquille, en chantant et en réalisant de jolis vêtements. Même s’ils ne s’intéressent pas tellement au destin du monde, ils sont fidèles à Glinda et feront de leur mieux pour l’aider quand elle en aura besoin.

Notes de production


LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ, le nouveau film d’aventures fantastiques des studios Disney réalisé par Sam Raimi, imagine les origines du Magicien d’Oz, le célébrissime personnage créé par L. Frank Baum. Ce personnage apparaît pour la première fois dans le premier livre écrit par l’auteur, « The Wonderful Wizard of Oz » (« Le Magicien d’Oz »). LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ se déroule avant les événements du livre, et explore l’histoire personnelle du Magicien en offrant au spectateur une expérience cinématographique sans précédent.



L. Frank Baum a écrit 14 romans entre 1900 et 1920 qui tous, se déroulent dans le monde fantastique qu’il a créé avec une imagination foisonnante. Il n’a cependant jamais vraiment dépeint les origines du personnage du magicien. Joe Roth, producteur du film, confie : « J’aime les histoires d’origines, celles qui racontent d’où viennent les personnages, et j’aimais l’idée de découvrir comment celui-ci est devenu ce qu’il est dans les livres. Revenir à l’œuvre de L. Frank Baum pour en apprendre plus sur le magicien et imaginer ses débuts semblait une excellente idée. »



Avec LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ, Sam Raimi, réalisateur de la trilogie SPIDER-MAN, s’attaque au plus gros projet de sa carrière. Il déclare : « C’est un film énorme, d’une ampleur gigantesque. Le monde d’Oz tel que Frank Baum l’a créé comprend de très nombreux pays différents. C’est un univers entier qu’il a imaginé. Même si les SPIDER-MAN étaient de très gros films avec un personnage fantastique, les histoires se déroulaient dans une ville bien connue, Manhattan. Ce n’était pas un monde fictif. Or, Frank Baum a créé tout un monde de pure imagination. »



Le scénario est signé Mitchell Kapner et David Lindsay-Abaire. Dans cette histoire, Oscar Diggs (James Franco), un magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté depuis le Kansas poussiéreux jusqu’au splendide Pays d’Oz. Il y voit la chance de sa vie. Fortune et gloire semblent à portée de main…  jusqu’à ce qu’il rencontre trois sorcières, Théodora (Mila Kunis), Evanora (Rachel Weisz) et Glinda (Michelle Williams), qui ne sont pas du tout convaincues qu’il soit le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants, Oscar va devoir apprendre à différencier le bien du mal avant qu’il ne soit trop tard. Grâce à ses talents de magicien et d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va se transformer et devenir non seulement le grand Magicien d’Oz, mais également un homme meilleur…



            Sam Raimi commente : « Je trouve très intéressant tout ce que l’on apprend au sujet de ce personnage mystérieux nommé Oz, qui reste très énigmatique dans le livre de Baum. Qui est cet homme ? Comment est-il arrivé au Pays d’Oz ? Comment est-il devenu ce grand dirigeant s’il est un imposteur ? »



            Mila Kunis, qui joue Théodora, note : « Ce film explique comment tous les personnages sont devenus ce qu’ils sont, quel a été leur parcours, et ainsi on les comprend mieux. Cela leur apporte plus de sincérité et d’authenticité. Et tout en étant drôle et attachant, le film reste très fidèle aux concepts originaux créé par L. Frank Baum. »

            James Franco ajoute : « D’une certaine manière, l’histoire de notre film est une métaphore, une analogie de ce que nous faisons en tant que cinéastes. Oz est un magicien. Il conçoit et réalise des spectacles. Une fois au Pays d’Oz, il crée des illusions pour d’autres raisons. Faire un film, c’est créer une illusion. Un film fait naître un monde imaginaire pour le plaisir du public. »



            LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ est interprété par un casting d’exception qui compte James Franco, nommé à l’Oscar (127 HEURES), dans le rôle d’Oscar Diggs, le magicien prédestiné ; Mila Kunis, nommée au Golden Globe (BLACK SWAN) dans le rôle de la sorcière tourmentée Théodora ; l’actrice oscarisée Rachel Weisz (THE CONSTANT GARDENER) dans le rôle d’Evanora, la sœur aînée de Théodora qui règne sur la Cité d’Émeraude, et l’actrice nommée trois fois aux Oscars Michelle Williams (LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN, BLUE VALENTINE, MY WEEK WITH MARILYN) dans le rôle de Glinda, la Bonne Sorcière.



            La distribution compte également Zach Braff, nommé à l’Emmy et au Golden Globe (« Scrubs », GARDEN STATE), qui joue l’assistant d’Oscar au cirque et prête sa voix à l’un des personnages en images de synthèse du film – Finley, le singe volant qui accompagne le magicien durant son voyage à Oz et représente à la fois un interlocuteur et sa bonne conscience, sans oublier Joey King, jeune actrice de 13 ans (RAMONA ET BEEZUS), qui prête sa voix à une autre créature, China Girl, l’enfant-poupée de porcelaine qui se joint elle aussi au magicien lors de son excursion.



            Le film est produit par Joe Roth, producteur chevronné (BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR, ALICE AU PAYS DES MERVEILLES), et un quatuor de producteurs exécutifs qui compte Grant Curtis (collaborateur de longue date de Sam Raimi, qui a produit ou coproduit ses cinq derniers films), Palak Patel, l’associé de Joe Roth (BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR), Philip Steuer (la série LE MONDE DE NARNIA), et un autre associé de longue date de Sam Raimi, Josh Donen (MORT OU VIF, PRIEST).



            Côté technique, Sam Raimi a rassemblé sa propre équipe de magiciens : le directeur de la photographie Peter Deming, ASC (JUSQU’EN ENFER, MULHOLLAND DRIVE, EVIL DEAD 2), le chef décorateur doublement oscarisé Robert Stromberg (ALICE AU PAYS DES MERVEILLES, AVATAR), le chef monteur oscarisé Bob Murawski (DÉMINEURS, la trilogie SPIDER-MAN), les chefs costumiers Gary Jones (SPIDER-MAN 2, LE TALENTUEUX MR RIPLEY pour lequel il a été nommé à l’Oscar) et Michael Kutsche (THOR, ALICE AU PAYS DES MERVEILLES), le compositeur nommé quatre fois à l’Oscar Danny Elfman (SPIDER-MAN, SPIDER-MAN 2, UN PLAN SIMPLE, HARVEY MILK), ainsi que le créateur d’effets visuels oscarisé Scott Stokdyk (la trilogie SPIDER-MAN) et les spécialistes des maquillages spéciaux Howard Berger, couronné par un Oscar (la série LE MONDE DE NARNIA), et Greg Nicotero, qui ont tous deux créé l’aspect de plusieurs des habitants et créatures d’Oz, dont les Munchkins, les Tinkers et les Winkies, ainsi que l’esthétique fantomatique de la Méchante Sorcière de l’Ouest.



            Les visiteurs de l’énorme tournage du MONDE FANTASTIQUE D’OZ, dont les décors s’étendent sur sept plateaux des Michigan Motion Pictures Studios à Pontiac, dans le Michigan, n’ont pas eu à sortir une seule fois à l’extérieur, car les décors ont tous été construits à l’intérieur des studios, y compris les Whimsie Woods, une forêt à la faune très riche. Les studios ont accueilli la totalité du tournage, qui s’est déroulé sur 111 jours. Chacune des images du film y a été tournée – la totalité du monde imaginaire d’Oz y a été créée.



            Pour construire les décors et donner vie à tout cet univers fantastique, Sam Raimi a fait appel au chef décorateur oscarisé Robert Stromberg. Celui-ci a réalisé des décors emblématiques comme la célèbre Route de briques jaunes ou la Cité d’Émeraude, qui ont complètement été réinventées, mais aussi des décors inédits et très attendus comme la Salle du trône de la Sorcière, les Whimsie Woods (là où Oz fait la connaissance de Théodora), la Forêt Sombre, où Glinda la Bonne Sorcière fait son apparition dans l’histoire, et China Town, dont les habitants sont faits de porcelaine. En tout, Stromberg a créé et supervisé la construction de 24 décors.



            Au sujet de l’ampleur de la production, Sam Raimi déclare : « C’est la plus grosse production sur laquelle j’aie jamais travaillé, et le plus grand défi créatif que j’aie jamais eu à relever. C’était une expérience nouvelle pour moi de travailler avec quelqu’un comme Robert Stromberg parce que jamais encore je n’avais eu à construire intégralement un monde. »



            Le chef décorateur remarque : « Les autres films sur lesquels j’ai travaillé comportaient une part bien plus grande d’images de synthèse. Pour celui-ci, j’ai fait le choix de retrouver l’esprit du théâtre. C’est une sensation que l’on ne peut pas, à mon sens, obtenir quand on crée des mondes entièrement numériques. La seule façon d’obtenir cette qualité, cette sensation presque palpable que l’on a devant une pièce de théâtre, était de construire de grands décors en studio. Ensuite seulement, on pouvait les compléter grâce aux effets visuels, ceux-ci restant secondaires. Leur présence n’est pas dominante. »



            Sam Raimi ajoute : « Avoir des décors construits était vraiment important. Et il était important aussi d’en avoir beaucoup. Je voulais que les acteurs aient des choses à toucher et qu’ils puissent voir des choses qui existaient vraiment. Cela ne me dérangeait pas qu’ils imaginent le monde au-delà des fenêtres, par-delà les décors, mais je voulais qu’autour d’eux, Oz soit le lieu le plus réel, le plus palpable possible. »



            Le producteur exécutif Grant Curtis commente : « Nous voulions donner à nos acteurs le plus possible d’éléments concrets à toucher et sur lesquels se tenir pour nourrir leur performance. Nous nous efforçons toujours d’obtenir la meilleure qualité de jeu pour raconter la meilleure histoire possible. Et dans cet objectif, nous avons constamment privilégié le tangible au virtuel, que ce soit dans les décors, les paysages ou les accessoires. Nous avons fait le choix du concret. »



            Les acteurs ont été heureux de cette démarche. Michelle Williams, l’interprète de Glinda, déclare : « C’était très excitant de travailler sur ce film parce que ce monde magique n’existait pas que dans nos têtes. C’était un avantage de jouer dans des décors qui existent pour de bon, à la fois pour donner vie à l’histoire de Sam Raimi et pour incarner nos personnages. »



            Elle poursuit : « Robert et son équipe ont construit pour nous de fabuleux décors. Il y avait une vraie Route de briques jaunes, et mon château était comme dans les contes de fées. Tout était là, devant mes yeux, et je n’avais pas à imaginer mon environnement. Sam et Robert sont allés très loin pour faire en sorte que nous, acteurs, ayons le sentiment d’être chez nous dans tous ces lieux. »



            Le premier décor sur lequel Sam Raimi a planté ses caméras a été le Kansas Circus. Le chapiteau et son village de tentes dans des tons sépia s’élevait sur le plateau 1 des studios. Le chef décorateur Robert Stromberg explique : « Je voulais quelque chose d’un peu décalé. Ce n’est pas un cirque classique comme celui des Ringling Brothers. C’est un petit cirque itinérant qui n’a pas beaucoup d’argent, vétuste et fatigué. Mais il a un caractère que j’aime beaucoup parce qu’il reflète la personnalité d’Oscar. Lui veut en partir, quitter tout ça, et l’aspect du cirque illustre aussi un fort contraste entre le Kansas et le Pays d’Oz. Tout ce qui concerne le cirque, les moindres détails ont été très amusants à créer. Bien sûr, tout le décor était entouré d’écrans verts, sur lesquels nous avons incrusté par la suite le paysage du Kansas. »



            La Salle du Trône est le décor le plus ambitieux que Robert Stromberg ait eu à construire. Deux volées d’escaliers permettent à Evanora de faire une entrée à proprement parler hollywoodienne en descendant les marches avec sa robe qui flotte derrière elle. Le chef décorateur explique : « Ce décor est unique, et très original. Il a été entièrement conçu en songeant à la façon dont il serait éclairé. Les escaliers en cascade, le trône ont été faits pour laisser passer la lumière – mais tout cela, c’était la théorie. Il restait encore à le construire, et à voir ce que cela allait donner dans la réalité. Tout le succès de ce décor repose sur la manière théâtrale dont il est éclairé, en utilisant le mur du fond. »



            Chaque détail des splendides décors mérite le coup d’œil, mais le même souci de précision est entré dans la création des costumes, des maquillages et des effets visuels – jusque dans la préparation des acteurs.



            Dans le cas de James Franco, il s’agissait d’apprendre la magie. Il explique : « Je suis arrivé deux semaines plus tôt pour travailler avec le grand magicien de Las Vegas Lance Burton. Nous avons travaillé tous les jours. J’ai appris des tours avec des colombes, des tours avec du feu, à faire sortir des objets d’un chapeau et à faire léviter des choses… Je crois que je m’en sors pas mal du tout ! »



            Les chefs costumiers Gary Jones et Michael Kutsche ont eu du pain sur la planche car il y avait plusieurs centaines de costumes originaux à créer pour chaque type de personnages imaginaires, des sorcières aux Munchkins. Un coup d’œil au stock des costumes révèle un vaste espace rempli d’une multitude d’étagères regorgeant de vêtements, de chapeaux faits à la main et d’autres accessoires.



            Gary Jones et Michael Kutsche ont mis au point le design des tenues des trois sorcières avec un soin tout particulier, en réalisant des dessins pour la recherche visuelle, des illustrations qui ont servi de guides préliminaires avant de dessiner la forme définitive des costumes et de choisir les tissus. Gary Jones explique : « Les sorcières rivales se définissent aussi à travers l’opposition de leurs costumes. Elles sont vêtues de couleurs claires et foncées pour illustrer le contraste du bien et du mal. Nous avons choisi une nuance de vert pour la Méchante Sorcière, en fonction du décor conçu par Robert Stromberg pour la Cité d’Émeraude. Glinda, bien entendu, est l’image de la pure jeune fille, nous avons donc créé trois robes blanches différentes pour elle. »



            Gary Jones a travaillé étroitement avec Sam Raimi – pour qui il avait déjà créé les costumes de SPIDER-MAN 2 – et avec James Franco pour concevoir le look du personnage du magicien. Il raconte : « Sam avait une idée très précise du costume qu’il voulait pour Oz. J’ai aussi rencontré James Franco très tôt, et nous avons tous travaillé dans la même direction. C’était formidable. »



            James Franco explique : « Je n’ai qu’une seule tenue dans ce film, un costume trois-pièces, celui qu’Oz porte au Kansas. » Avec un grand sourire, il ajoute : « Je ne prends pas beaucoup de risques en disant qu’il s’agit de mon costume préféré dans le film. Sachant que les gens s’habillaient vraiment bien autrefois, j’ai adoré porter ce costume trois-pièces. »



            Rachel Weisz déclare : « Les costumes sont fantastiques et vraiment superbes. Evanora, mon personnage, a une robe splendide, scintillante, avec beaucoup de plumes. C’est une transformation complète, un concept choc, une tenue magnifique ! »



            Il existe un grand nombre de personnages différents dans LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ, dont plus d’une centaine qui ont nécessité des effets spéciaux de maquillage. Les spécialistes Howard Berger et Greg Nicotero ont signé la conception et l’exécution de tous les maquillages spéciaux des personnages du film, comme ceux des sorcières, de China Girl, des Munchkins, des Winkies et des Tinkers.



            Howard Berger explique : « Nous avons revisité les concepts présents dans le livre pour les intégrer au monde qu’a imaginé Sam Raimi, un univers radicalement nouveau, frais et différent, et pourtant familier. Ce sont des personnages inventés mais ils sont tout de même ancrés dans une certaine réalité. Il fallait faire en sorte qu’ils paraissent vivants et réels. »



            Scott Stokdyk, superviseur des effets visuels oscarisé, a lui aussi eu beaucoup de travail. Il explique : « Il faut compter plus d’un an pour faire tous les effets de ce film. Tout dépend de la durée finale, mais nous pourrions avoir jusqu’à 1500 plans à effets visuels. »



            Pour la première fois au cinéma, une marionnette a été utilisée comme référence pour la création d’un personnage en images de synthèse. Sam Raimi a engagé le créateur de marionnettes Philip Huber pour réaliser une China Girl de 45 cm de haut. Ce personnage, qui doit sa voix originale à Joey King, est entièrement fait de porcelaine, comme tous les objets et tous les êtres vivants de China Town. Cette jeune personne fragile mais très courageuse va devenir l’amie d’Oz durant sa quête.



            Philip Huber a créé une marionnette capable d’accomplir tous les mouvements nécessaires au personnage dans ses scènes. Mais le public ne verra pas la vraie marionnette dans le film, même si les animateurs sont restés proches de sa façon de bouger. La marionnette a été créée avec un visage neutre. Par la suite, les traits de Joey King ont été ajoutés, lui donnant toute sa gamme d’expressions.



            LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ a été tourné en 3D. C’est une expérience inédite pour Sam Raimi. Tourner en 3D a changé sa façon d’opérer avec les caméras – les caméras 3D ne sont pas aussi mobiles qu’une caméra classique et le réalisateur aime beaucoup avoir une caméra très mobile. Il confie : « Il m’arrive encore de bouger la caméra trop vite ou d’être un peu trop brusque avec, et les techniciens ne veulent pas me voir toucher à ces deux objectifs parce qu’ils doivent être dans un alignement parfait. »



            Il conclut : « Lorsque les spectateurs iront voir le film, j’aimerais qu’ils vivent une grande aventure et qu’ils découvrent une histoire qui les touchera profondément. J’espère qu’ils vont rire et qu’ils tomberont sous le charme du Magicien. J’espère qu’ils seront terrorisés pas la Méchante Sorcière et les babouins ailés. De nombreuses surprises les attendent tout le long de la Route de briques jaunes…. »