Critique VOD Ma Belle-Famille, Noël et moi

Verdict:Moyen

par: Emmanuel Galais


Une jeune femme souhaite demander sa petite amie en mariage lors du repas de Noël, mais ses plans sont chamboulés lorsqu'elle découvre que sa partenaire n'a pas fait son coming-out auprès de ses parents conservateurs.

Que devient Kristen Stewart depuis l'échec de « Charlie's Angel » en 2019 ?

Et bien l'actrice qui fourmille de projets à venir, et revient dans une comédie romantique de Noël. Ici, elle campe une jeune femme qui souhaite demander sa petite amie en mariage, lorsqu'elle se rend compte que cette dernière n'a pas fait son coming out auprès de sa famille conservatrice. Une histoire idéale, d'autant que la famille se réunit pour Noël. Et le scénario d'enchaîner tous les poncifs du genre : Le père qui centralise toute sa famille autour de lui, les filles toutes différentes qui cherchent la reconnaissance, les 5 jours de festivités dans un moment de partage, les personnages ultra caricaturaux, les secrets qui s'éventent dans un fracas de colère et la compassion inévitable.  Rien ne nous est épargné et encore moins sur le sujet déjà traité de nombreuses fois avec parfois plus de finesse et moins de clichés.


Pourtant il y a quand même : 1 bonne idée ! Et c'est précisément dans le fait de mettre au centre de l'intrigue un couple de jeunes femmes, car dans toutes les productions guimauves de Noël qui s'auto pompent en permanence, l'homosexualité n'a pas sa place. Et même si son traitement reste très « bonne pensée », il a le mérite de venir bousculer, même très légèrement, la pensée commune des téléfilms de Noël. D'ailleurs la mise en scène se place totalement dans le moule des comédies romantiques de fin d'année, avec des couleurs chaudes, ocres et rouges, avec la touche de vert des suspensions de houx et des sapins surchargés. Tout le monde sourit dans une béatitude de façade alors que les tensions sous-jacentes ne demandent que peu pour surgir. 


Enfin coté distribution Kristen Stewart continue son parcours de l'actrice la moins expressive d'Hollywood. Avec une palette de nuances quasi nulle l'actrice ne brille toujours pas, y compris dans cette comédie de Noël, où l'on peut ne pas être très regardant. Face à elle, Mackenzie Davis que l'on a ait pu voir dans « Blade Runner 2049 » de Denis Villeneuve (2017), fait particulièrement des étincelles dans le rôle de la jeune femme prisonnière de son secret face à une famille un brin envahissante.


En conclusion, «  Ma Belle Famille Noël et moi » est une comédie romantique de Noël tout ce qu'il y a de plus classique, avec peu de choses originale si ce n'est de mettre l'homosexualité au centre de l'intrigue. Un choix surprenant mais qui reste le grand point positif d'un scénario qui accumule les poncifs.