Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

The Craft : Les Nouvelels Sorcières en Blu-Ray, DVD et VOD

Verdict: Médiocre

par: Emmanuel Galais


L'introvertie Hannah arrive dans un nouveau lycée. Elle se lie d'amitié avec trois autres camarades. Les jeunes femmes commencent à pratiquer la magie et invoquent les plus puissants esprits afin de transformer leurs rêves en réalité.


Bon ! Déjà en 1996 « The Craft (Dangereuse alliances) » d’Andrew Flemming ne faisait pas dans le chef d’œuvre. Mais le film, dont le scénario était signé Peter Filardi (L’Expérience Interdite) et le réalisateur lui-même, avait su trouver son public et s’inscrivait dans la lignée des œuvres fantastiques pour adolescents. 24 ans plus tard, c’est la réalisatrice Zoé Lister-Jones (Life in Pieces) qui se lance dans un reboot sur un scénario qu’elle a complètement remodelé. Et c’est peut-être là qu’est le drame. Car après avoir travaillé sur des séries comédies sociales et drôles, la réalisatrice continue d’explorer les problématiques des jeunes femmes dans un monde où elles ne se sentent pas à leurs places et doivent y trouver la leur.


Mais voilà, le scénario ne décolle jamais et la mise en scène est beaucoup trop empruntée à des soaps qui pullulent sur les plateformes de type « Riverdale » ou encore « Pretty Little Liars ». Ici, la jeune héroïne, après une humiliation (d’un goût assez douteux d’ailleurs !) se lie d’amitié avec trois jeunes filles avec qui  elle va pratiquer la sorcellerie. Comme elle possède des dons évident pour la magie, autant dire qu’elle va faire des ravages. Mais voilà, pour ceux qui voulaient voir un film tout en nuance et en tension, la déception risque d'être lourde. Car le film s’empâte dans des considérations amoureuses plus plombantes que réjouissantes. Nous avons l’impression de regarder un long, très long épisode de série TV. Du coup, la sorcellerie ne sert qu’à parler des problèmes adolescents et à mettre en lumière des sentiments contrariés, sans jamais faire dans la véritable dynamique et encore moins dans la surprises.


Ajoutez à cela une distribution bien en dessous de ce que nous pourrions attendre. Qui pousse même le vice à surjouer lorsque cela n’est pas nécessaire, comme les trois actrices qui jouent les sorcières et particulièrement la jeune Zoey Luna, qui signe là son premier rôle, et semble vouloir faire une piètre caricature de Bette Midler (Hocus Pocus : Les Trois Sorcières). Même David Duchovny (X-Files) parait se demander ce qu’il est venu faire dans cette galère. Sa prestation est fade, même lorsque son personnage se découvre. Il ne semble pas concerné par l’intrigue qui se joue devant lui. Pourtant Cailee Spaeny (Sale temps à l’hôtel El Royal), la jeune héroïne tente quand même d’apporter une dose de relief et de sensibilité à son personnage, mais ses efforts sont plombés par une direction d’acteur inexistante et un scénario insipide.


En conclusion, « The Craft : Les Nouvelles Sorcières » est un reboot qui tombe complètement à plat, notamment parce qu’il ne parvient jamais à trouver le subtil mélange entre Soap et film fantastique.  Difficile de savoir si la réalisatrice a voulu faire une œuvre plus proche de « Twilight » que de « New Girl » ou l’inverse, mais dans les deux cas, le résultat est insipide, sans intérêt et se regarde avec peine.