Test Jeu de Société : Libertalia

Verdict:Excellent

par: Emmanuel Galais


Dans le monde de Galecrest, les pirates du ciel naviguent sur les vents à la recherche d’aventures, de trésors et de gloire. En tant qu’amiral, vous commandez un équipage composé de matelots d’horizons différents… mais il en va de même pour vos adversaires qui naviguent sur d’autres bateaux de la flotte des pirates. 


Au début de chaque Voyage, les joueurs obtiennent un set identique de 6 cartes Personnage. Chaque Jour pendant le Voyage, les joueurs choisissent, en même temps, 1 Personnage à jouer de leur main. Les Personnages choisis sont placés sur l’Île, du niveau le plus faible au niveau le plus élevé (Pas comme sur la photo ou une petite erreur s'est glissée). Les joueurs activent les compétences Jour de ces Personnages dans l’ordre croissant, puis activent les compétences Crépuscule et une sélection de Butin dans l’ordre décroissant. À ce moment-là, des Personnages intègrent le Bateau de chacun des joueurs. Enfin, les compétences Nuit des Personnages, qui se trouvent dans les Bateaux, sont activées. À la fin du Voyage, les joueurs activent, s’il y a lieu, les compétences Ancre des Personnages et marquent des points en fonction de leurs jetons Butin et Doublons. Ils défaussent ensuite ces Personnages, jetons Butin et Doublons, en gardant uniquement les Personnages de leur main qui n’ont pas été joués. À la fin du troisième Voyage, les joueurs révèlent leur score final afin de déterminer qui entrera dans l’histoire comme étant le plus riche des pirates.


Sorti en 2012, ce jeu conçu par Paolo Mori (Le Murmure des feuilles) et Illustré par Lamaro Smith (Jinja) , était sorti en 2012 et avait rencontré un certain succès auprès des joueurs avant de se découvrir une nouvelle vie, il y a quelques mois sur la plateforme Boardgame Arena, ce qui a donné envie à l’éditeur de relancer une nouvelle édition avec quelques changements plus ou moins majeurs. Nous passons par exemple de 30 cartes pirates à 40. Mais c’est surtout dans la partie en elle-même que les changements s’opèrent radicalement.


D’abord nous passons de 9 cartes à jouer à 6, ce qui n’est pas indéniable d’autant que le nombre de cartes joué pendant le premier voyage s’en sent également modifié, puisque nous n’en jouerons que 4, et en conserveront 2 au moment de démarrer le deuxième voyage. Les tuiles butins, qui dans la version précédente étaient sur une seule face, ce qui permettait ainsi une certaine confidentialité. Dans la version 2022, les tuiles sont imprimées sur les deux faces, en lecture ouverte. Le plateau de jeu propose deux versions : La soft (Mer Calme) et une plus complexe (Mer Mouvementée). Une proposition intéressante qui offre beaucoup plus de possibilité et relance chaque fois l’intérêt du jeu.


Exit également la piste de score, place aux petits coffres individuels, où chacun vient calculer ses propres scores. Même chose avec le système de réputation qui devient plus interactif, et sert avant tout à départager les égalités. Tout au long de la partie les mouvements s’opèrent sur l’échelle de réputation qui vient chaque fois créer une dynamique supplémentaire. Enfin, toujours dans les modifications pour cette nouvelle édition, « Libertalia : Les Vents de Galecrest » propose un mode Solo (Automa) plutôt bien pensé qui ne perd pas en qualité, de même que le mode 2 joueurs est aussi dynamique que celui à trois joueurs, ce qui évite de se retrouver avec une partie trop linéaire et manquante de « Peps ».


Cette nouvelle version de « Libertalia » est encore destinée à devenir un hit pur cette fin d’année par sa simplicité et sa dynamique. Les modifications apportées au jeu viennent lui donner beaucoup plus de corps et permet une multitude de possibilité de jeux, ce qui n’est évidemment pas pour nous déplaire.

Editeur : Stonemaier   (https://stonemaiergames.com/)  A Partir de 14 ans  pour 1 à 6 joueurs  Durées des parties de 45 à 60 minutes. Prix Conseillé : 50€