"A la recherche du mystérieux Cary Grant" de Jean-Philippe Costes


Mon premier est un acteur adulé par le public depuis 1937. Mon deuxième s’est ingénié à garder le secret sur sa vie privée. Mon troisième est l’incarnation de la classe et du charme. Mon quatrième a brillé dans l’ensemble des genres cinématographiques, de la comédie au drame en passant par l’espionnage. La réponse, vous l’avez devinée : Cary Grant. Tout est dit et rien n’est dit : à force de nimber sa personnalité de mystère, Cary Grant est l’une des célébrités les plus méconnues du monde. Et ce ne sont pas les nombreux articles de presse ou les multiples biographies qui lui ont été consacrés qui lèveront totalement le voile. C’est en effet au sein même d’une œuvre en forme de charade que le malicieux complice d’Alfred Hitchcock a caché la vérité de son être. Une vérité qui, loin des conventions et des images immaculées du star-system, fera mentir vos certitudes d’admirateur ou d’amateur du septième art. Essayiste et docteur en sciences politiques de l’université Paris II Panthéon-Assas, Jean-Philippe Costes a pour ambition d’éclairer les grands enjeux éthiques et philosophiques de la vie à la lumière du cinéma et de la culture populaire. Aux éditions Liber, cet amateur de figures contestataires et de héros anticonformistes a récemment publié Les Subversifs hollywoodiens, Le Monde selon James Bond, La Sagesse du septième art et Tintin au pays du mal.


L’auteur a donc décidé de partir à la recherche de l’un des personnalités les plus secrètes de l’histoire du cinéma américain, à travers les films dans lesquels il a tourné. En prenant le parti que l’homme se cache derrière les rôles de l’acteur, Jean-Philippe Costes nous entraine dans une sorte de conversation secrète tout au long des 246 pages de son ouvrage. C’est parfois pertinent, souvent une propre interprétation de ce qu’aurait pu être Cary Grant. Car finalement, comme il le dit si bien lui-même, Cary Grant c’est plus de 70 films, qui passèrent par bien des genres que ce soit la comédie à ses débuts : « La belle de nuit » (1932), un genre dans lequel il évoluera longtemps avec des réussites telles que « L’impossible Mr Bébé » d’Howard Hawks en 1946, mais également le film noir avec Hitchcock notamment « Soupçons » en 1941 ou le plus connus « La Mort aux trousses » en 1959.




L’acteur impose sa désinvolture, sa présence, son charisme, mais sans jamais totalement se dévoiler ou tout du moins, comme le pense l’auteur, en y mettant un peu plus de sa personnalité pour mieux garder secrète sa vie privée et effacer l’homme pour laisser briller l’acteur. Dans son livre Jean-Philippe Costes se laisse aller à sa conversation avec Cary Grant et apporte ses propres réponses à travers sa propre analyse des films à travers un regard de spécialiste qui semble avoir toujours été intrigué par Cary Grant. 


N'allez pas y chercher une biographie de l’acteur, du moins pas comme nous pouvons l’entendre, de façon totalement linéaire, mais plutôt comme une analyse de la carrière de l’acteur qui, à mesure que les œuvres se succèdent laisse apparaître celui qui se cache derrière le comédien et d’ainsi regarder les œuvres sous un œil nouveau, plus aguerri et de découvrir ainsi, non seulement l’œuvre d’un réalisateur, mais surtout la composition d’un acteur marquant et pourtant si secret.

Editeur : LettMotif   Dimension :  13.2 x 2.4 x 21 cm     264 pages   Prix Conseillé : 24.90€