Dernières Actus
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...

B.O.F : Mr Brooks


Un compositeur presque inconnu pour la bande originale d’un film classique au possible… Alors, Mr Brooks par Ramin Djawadi, partition casse-gueule ?

La critique par Arnaud Weil-Lancry
Mr Brooks, bande originale composée par Ramin Djawadi

En voilà un travail bien fait !
Si rien n’était mis en oeuvre pour faire de la bande originale de Mr Brooks un succès mémorable (compositeur pratiquement inconnu, film sans surprise et plutôt convenu), rien ne laissait présager l’agréable surprise qui pointait le bout de son nez. La projection de Mr Brooks permettait déjà de découvrir en salle le travail du compositeur de la bande originale de la série Prison Break : une partition agréable et rythmée, en parfaite adéquation avec l’œuvre à illustrer. L’écoute chez soi de cette galette d’inspiration électronique confirme cette première surprise : Ramin Djawadi livre ici un travail surprenant, pourtant desservi par un sujet franchement casse-gueule. En effet, rien n’est aussi ardu que de composer une bande originale pour un thriller, la grande majorité des compositeurs usant et abusant en permanence d’effets stressants faciles, de rythmiques bruyantes peu originales, bref, de boum-boum peu mélodieux. Avec Mr Brooks, le compositeur indien accorde à l’auditeur le luxe de pouvoir écouter son travail de bout en bout sans que jamais (ou rarement) la lassitude ne se fasse ressentir. Chapeau !

Si le gros handicap d’une composition électronique est de ne pouvoir être très recherchée en terme de « richesse » musicale, le travail accompli sur Mr Brooks force le respect par son harmonie omniprésente et sa parfaite illustration des images qu’il est supposé servir. Plutôt mélodieux et très diversifié (judicieuse alternance de pistes brutales, calmes et du morceau composé par The Veils, Vicious Traditions), l’album retranscrit parfaitement bien les errements et hésitations de ce meurtrier refoulé qu’est Earl Brooks. Certaines pistes mettent en avant les méthodes précises et méticuleuses du tueur (The Thumbprint Killer, Addiction), pendant que d’autres recentrent leurs efforts sur la dimension humaine du film (Detective Artwood, Suicide Note, Her Story). Ainsi, qu’elles soient liées à la mort ou à la vie, les diverses pistes de l’album n’oublient jamais de se recentrer sur leur acteur principal, Mr Brooks. Au final, on demeure avec le sentiment d’une œuvre assez légère ne confinant certes pas au chef d’œuvre, mais non dénuée de qualité.

Verdict : 7/10
Une très sympathique découverte que cette composition à tendance électronique de la part de Ramin Djawadi. A découvrir sans tarder !






Track listing :
(Mr Brooks / Milan Records / 36283 / 2007)

• 1.  One Last Question (0:51)
• 2.  Vicious Traditions - The Veils (4:49)
• 3.  Regrets of an Artist (2:10)
• 4.  The Thumbprint Killer (4:46)
• 5.  Addiction (2:45)
• 6.  Hallway Burial (2:05)
• 7.  Detective Atwood (2:26)
• 8.  Unwelcomed Partner (3:18)
• 9.  Suicide Note (3:07)
• 10.  Decision (5:03)
• 11.  Meet Meeks (3:44)
• 12.  Her Story (2:26)
• 13.  Are We Alone (1:40)
• 14.  Realization (1:44)
• 15.  A Clue (3:37)
• 16.  Mr. Brooks (3:38)
• 17.  Graveyard Standoff (3:38)
Total Time : (51:42)