Dernières Actus
  OBVIOUS CHILD : DÉCOUVREZ L...
  COFFRET STEVEN SPIELBERG : ...
  HUNGER GAMES LA RÉVOLTE : P...
  HUNGER GAMES LA RÉVOLTE - P...
  MYTF1VOD : DE NOUVELLE SÉRI...
  SI JE RESTE : UN CONCOURS T...
  HANNIBAL SAISON 2 EN COFFRE...
  EDGE OF TOMORROW : DÉTAILS ...
Sony Personal 3D Viewer : l’écran géant individuel pour cinéma miniature

Le casque vidéo Sony Personal 3D Viewer fut l’une des surprises du salon IFA 2011 ; pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’essayer cette étonnante proposition de Sony, une présentation parisienne à lieue. J’ai donc eu l’occasion de chausser sur mon nez cet étrange casque Personal 3D Viewer HMZ-T1 qui nous fait instantanément plonger dans une salle de cinéma personnelle, pour profiter en HD 2D ou en 3D de films ou de jeux.

Par Bruno Orrù


Le Personal 3D Viewer HMZ-T1 est annoncé par son géniteur comme est le premier casque virtuel compatible 3D au monde avec écrans OLED Haute Définition. Il étonne d’abord par esthétique futuriste ; on voit parfaitement un héro intersidéral porté ce casque comme il apparait tout aussi improbable que l’on assise à cette expérience de nos jours. Pourtant ce Personal 3D Viewer sera bien vendu en France avant les fêtes de fin d’année, au prix de 800€. Une belle somme mais ce n’est pas le Gamer qui craque autant d’argent dans une carte graphique de dernière génération qui viendra me reprocher de trouver ce prix plutôt raisonnable face à la nouveauté proposée.


Mais quelle expérience propose le Personal 3D Viewer ? Et bien, il suffit de chausser le casque sur la tête, avec précaution, tout en ajustant la hauteur des écouteurs stéréo (mais capable de véhiculer un signal sonore 5.1 virtuel), la profondeur du casque via


Et voilà, vous vous asseyez confortablement dans votre canapé ou vous prenez la pose pour la photo comme votre serviteur sur la photo ci-dessous !

 

 


Le Personal 3D Viewer propose d’après son créateur une expérience de salle de cinéma avec un écran de 19 mètres (soit 750 pouces pour faire lien avec les diagonales exprimées pour les téléviseurs) avec un recul de 20 mètres. Un subterfuge obtenu en partie par le fait que Sony a étendu à 45 degrés l’angle de vue horizontal du Personal 3D Viewer.

Attention toutefois, inutile de vous imaginer assis sur un banc d’une place publique pour profiter d’un spectacle numérique en pleine nature, le casque doit impérativement être relié au secteur via un boîtier adaptateur pour un branchement au réseau électrique domestique et faisant office de centrale vidéo grâce à sa connectique entrées / sortie.




 

L’une des performances de ce Personal 3D Viewer est la qualité des deux écrans OLED 720p qui diffuse l’image. Sony nous a précisé avant de nous lancer dans le test du casque avoir mis en application leurs propres technologies d'affichage OLED et de disques à semi-conducteurs silicone pour développer des écrans couleur OLED Haute Définition (1280 x 720) ultra-fins de 18 mm de diagonale (0,7 pouce). Ces écrans reposent sur une technologie de séparation des couleurs qui consiste à recouvrir avec un filtre de couleur la partie supérieure de la couche organique blanche de base, pour une palette de couleurs plus large et des images plus fluides et lumineuses.

De fait, contrairement à des dizaines de tentatives pour proposer ce type de casque depuis deux décennies, ici la vision est nette, précise et sans véritable latence. Il faut dire que ses panneaux organiques (OLED signifie diodes électroluminescentes organiques) offrent un temps de réponse de seulement 0,01 milliseconde. C’est idéal pour les films pour assurer une netteté dans les mouvements mais aussi pour les jeux vidéo, comme par exemple une course de voiture comme cela était proposé comme expérience par Sony.








 

Pour la 3D, le fait que le relief est fabriqué via deux écrans séparés (ce qui n’est pas du tout la même chose qu’en projection cinéma ou en TV 3D) permet de proposer une 3D très naturelle et sans véritable interférence entre les deux yeux ou sans effet de flou dans les mouvements. Et je peux vous assurer que de ce coté ci, la netteté d’image est sans reproche. Notre regard et l’écartement de nos yeux étant pour tous différent, deux molettes situées sous les mini écrans permettent d’ajuster l’écartement et de proposer une vision 3D adaptée. Dommage que ce réglage se fasse par palier, j’ai du manquer de chance mais je n’ai pas obtenu le 100% de calage requis pour avoir une 3D  sans reproche. Pour autant, d’autres personnes au même moment m’ont partagé ne pas avoir eu du tout ce soucis.

Cinéma et jeu vidéo

Le Personal 3D Viewer est totalement adapté pour regarder un film ou pour jouer à un jeu, je me suis régalé à tenter les deux expériences. Le seul véritable handicap du Personal 3D Viewer est son poids déporté vers l’avant. Si vous n’ajustez pas aux petits oignons le port du casque, celui-ci « tombe » sur le bout de votre nez et pour avoir fait l’expérience durant seulement deux minutes, je peux vous garantir que cela devient vite pénible.





 

Pour ceux  qui craignent d’être totalement coupé du monde extérieur, je peux vous rassurer, le sol devant nous est toujours visible, il suffit de baisser le regard. D’un autre coté, j’en connais qui seront déçu par ce petit bout de réalité qui reste présent, le  Personal 3D Viewer ne permet pas une étanchéité complète par rapport au monde réel, sauf si vous êtes bien évidemment sur dans une pièce plongée dans le noir.








 

Autre point important, on pourrait imaginer que notre tête suive le mouvement, notamment dans un jeu d’action. En ce qui me concerne, je n’ai pas eu cette réaction, alors même que le jeu en 3D me propulsait dans une guerre futuriste ou je devais courir pour échapper aux tirs nourris de mes ennemis.



Enfin un dernier mot sur la restitution sonore qui est d’excellente qualité. Le casque, sans pourvoir être caractérisé d’audiophile, délivre des sonorités franches et précises, ce qui est parfait pour le visionnage de films ou le jeu vidéo. Il est possible d’activer une restitution 5.1 virtuelle ; quatre modes de son Surround sont disponibles : cinéma, jeux, musique et normal.







 

Principales caractéristiques (données constructeur)

Casque « Personal 3D Viewer » HMZ-T1

-       3D immersive et affichage HD

-       Écrans OLED Haute Définition (1280 x720) ultra-fins de 0,7 pouce pour une vision totale

-       Angle de vue de 45 degrés pour une immersion inégalée

-       Couleur intense pour une image plus homogène et réaliste

-       Mise hors tension automatique pour économiser l’énergie

-       Contrôle d’accès avec mot de passe enfant

-       Unité de traitement incluse pour connecter un lecteur Blu-ray, une Playstation®3 ou d'autres périphériques

-       Quatre modes de son au choix

-       Prix estimé et disponibilité : 800 € - automne 2011