Dernières Actus
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...

5 questions à Anna Sam : du blog au long métrage !

Petit phénomène français, il y a eu à l'origine un blog "Caissière no future" puis un livre "Tribulations d'une caissière" et enfin le film éponyme.
Cela a été sûrement le premier et actuellement le seul blog français a avoir été adapté au cinéma. Cet exercice de transposition risqué va se reproduire puisque qu'un autre phénomène "Absolument débordée" suit le même chemin.

Anna Sam, auteur du blog et du roman a repondu à 5 questions de Simon Volant.


Q1 : Quel succès ! Des études de lettre, un boulot alimentaire dans une grande surface, un blog, un livre (400 000 exemplaires) et maintenant un film ! Comment est arrivé l'idée du film ? À quel moment l'adaptation sur grand écran a été envisagée ?

Anna Sam : Pour le bouquin, les ventes ont dû dépasser les 500 000 aujourd'hui ;-)
Pour l'idée du film, j'avais eu différents contacts avec des maisons de production bien avant la sortie du bouquin en 2008. Avec ma maison d'éditions, on a attendu la sortie du livre et c'est Pierre Rambaldi et Michel Siksik qui ont été les plus convaincants et enthousiastes pour mener à bien ce projet.  Ils m'avaient contacté au moment de la sortie du livre et ont tout de suite eu envie de mener ce projet sur grand écran.


Q2 : Quelle a été votre implication dans la réalisation du film ?
Êtes-vous intervenu dans le scénario, lors du tournage, etc. ?

Anna Sam : Honnêtement, quasiment aucune implication, j'ai simplement lu différentes versions du scénario.
C'est une libre adaptation et c'est le point de vue de scénariste et du réalisateur, pas forcément le mien. Mais après tout, c'est ce qui fait l'intérêt d'adapter une œuvre ou une autre, c'est d'y ajouter son point de vue personnel. Après, qu'on soit d'accord ou pas, qu'on aime ou pas, c'est une toute autre histoire ;-)
Par contre, j'ai assisté à quelques journées de tournage, je tenais absolument à découvrir ce monde dont j'ignorais tout et faire une apparition fugace dans le film (oui, un pur moment de gloire d'environ 1 seconde 1/2 hé hé)


Q3 : Si je ne me trompe pas, c'est la première fois qu'un blog est adapté sur grand écran. Tout du moins en France. Pourtant l'exercice n'est pas facile, un blog tient plus du format court (type « scènes de ménage » ou « kamelott ») de par sa constitution par saynètes. Quels conseils donneriez-vous à celui qui souhaite adapter un blog au
cinéma ?

Anna Sam : Effectivement, à ma connaissance, il me semble bien que c'est le premier. Après, il y a eu d'autres types d'adaptations visuelles : théâtre, téléfilm et série télé me semble-t-il.
Le tout premier contact pour une adaptation visuelle que j'ai pu avoir avait été pour en faire une série télé en format ultra court,le projet n'a pas vu le jour et proutant je trouvais l'idée très bonne, humoristique et décalée.
Un projet télévisuel ou cinématographique est difficile à mener à bout, les financements demandés sont impressionnants, du coup, il faut être capable d'avoir les épaules solides et trouver les bons partenaires.
niveau conseil, j'avoue ne pas savoir quoi dire, peut-être déjà avoir des personnes compétentes autour de soi capable de conseiller au mieux au niveau des contrats (parce que le juridique est un imbroglio sans fin...) et accepter aussi que son travail d'origine (son blog) sera nécessairement beaucoup transformé, voir travesti, bouleversé une fois porté à l'écran.


Q4 : Vous avez écrit d'autres ouvrages, vous intervenez en tant que consultante et conférencière, vous faîtes de la radio... What's next ?

Anna Sam : Un bébé en chair et en os qui devrait arriver dans les prochaines semaines, mine de rien, ça va m'occuper à temps plein un moment ;) et un autre bébé de papier courant 2013 si tout va bien.
Pour la suite, retrouver un emploi stable dans une entreprise avec des collègues, des horaires fixes et un boulot dans la rédaction web. ça, ça me botterait bien.


Q5 : Le podcast c'est mort depuis longtemps, le blog aujourd'hui c'est pas un peu moribond ?

Anna Sam : Durer sur le net, c'est assez difficile, il faut savoir garder son public, le faire grossir régulièrement, le captiver et être capable de mettre des nouveautés régulièrement.
Rares sont les blogs qui perdurent. Heureusement, il en existe certains qui ont parfois 10 ans et qui ont toujours pignon sur rue !
Perso, mon blog n'est plus mis à jour depuis un moment, faute de parvenir à renouveler le sujet, je ne suis plus caissière depuis maintenant plus de 4 ans et j'ai fait le tour de ce que j'avais à dire sur le sujet. Je ne désespère pas pour autant retrouver un nouveau sujet qui me donnera envie de le partager sur la toile.
Ceci dit, les réseaux sociaux (Facebook et Twitter en tête) ont pris une avance impressionnante sur les articles plus longs (blogs ou sites), à croire que ma génération zapping se transforme en génération utlra-zapping où 140 caractères suffisent...
J'ai un peu de mal avec ça parce qu'en si peu de mots, il est difficile de s'exprimer et surtout d'étayer un point de vue. On verra bien ce que l'avenir nous réserve...