Dernières Actus
  DÉCOUVREZ VOTRE PROPRE ROYA...
  LUCY : UNE BANDE-ANNONCE IM...
  THE GOOD WIFE SAISON 4 EN C...
  LES GARDIENS DE LA GALAXIE ...
  AWOX STRIIMSTICK : ANDROID ...
  SAMSUNG « LES INCURVÉES » :...
  PLONGEZ DANS L’UNIVERS DE C...
  LES SIMS 4 – DE NOUVELLES É...
Test Spyder4TV HD : calibrez votre TV en pro et en toute simplicité

Envie d’avoir votre téléviseur ou projecteur réglé de manière professionnelle ? La bonne nouvelle est qu’il n’est plus requis d’appeler un expert couteux. La solution Datacolor Spyder4TV HD est non seulement peu couteuse sur un plan budgétaire (119€) mais également peu couteuse en temps puisque la calibration se réalise en moins d’une demi-heure…  et il suffit juste de savoir lire et installer un logiciel !

Par Bruno Orrù

Je dois vous avouer que généralement dans une introduction on cherche ses mots pour trouver les bons mots clefs qui doivent vous permettre de comprendre de quoi on parle et caractériser l’appareil en revue. Ici, je crois avoir tout dit tellement la solution Datacolor Spyder4TV HD est simple d’accès et de mise en place. Au bout de ce petit effort d’une trentaine de minutes vous avez l’assurance que votre appareil, parfois très chèrement acquis, propose la meilleure image possible, en fonction de ses possibilités. Voyons cela plus en détail tout de même.

Le concept
Au départ il s’agit d’une démarche que vous devez initier. Si vous êtes de ceux qui se contentent de supporter le réglage par défaut du téléviseur, passez votre chemin.... Cette démarche donc, de chercher un moyen efficace d’ajuster l’image d’un diffuseur, souligne le désir d’être certain d’avoir une expérience visuel pertinente. C’est généralement une tâche unique, sauf si vous changez l’appareil de place ou si vous modifiez les conditions de mise en pénombre de votre pièce. Prévoyez également un nouveau réglage au bout d’un certain temps, notamment pour les vidéoprojecteurs dont la performance de la lampe varie dans le temps, au fil des heures de consommation.

La solution Datacolor Spyder4TV HD repose sur l’emploi d’une sonde (colorimètre) qui embarque un capteur qui va dialoguer avec un logiciel pour aboutir pour chaque point de contrôle, au meilleur réglage. Les mires nécessaires aux analyses sont proposées sur un DVD et un Blu-ray. Le Blu-ray est évidemment le meilleurs choix si vous êtes équipé en HD. 




Il est important de noter quelques éléments :

-       L’utilisation d’une sonde permet de palier aux limites d’analyse de notre cerveau, notamment en matière de séparation des couleurs (RVB) et d’évaluation des niveaux de gris ou du blanc pur. Il est essentiel de faire confiance à l’analyse de la sonde, même si vous pouvez être surpris des résultats face à vos habitudes.

-       Le réglage ne sera pertinent que pour la source sélectionnée ; à vous de voir si regarder un programme TNT, un DVD, un Blu-ray ou jouer à un jeu n’impose pas d’avoir un rendu visuel circonstancié… la solution Spyder4TV HD a pour vocation de proposer un calibrage cinéma qui ne sera pas opportun pour les autres conditions.

-       Le réglage doit s’opérer en théorie dans les conditions optimales de séance cinéma, c'est-à-dire avec un environnement le plus sombre possible. Toutefois, rien ne vous empêche de mémoriser sur votre appareil  un réglage dans des conditions optimales et un autre dans des conditions moins favorables pour une séance en plein jour sans possibilité de plonger la pièce dans le noir. Mais attention la sonde ne peut rien pour vous pour cde réglage.

La mise en place
La première étape réside dans l’installation du logiciel (PC toutes versions à partir de XP / MAC (10.4 ou supérieur). Pas de commentaire spécifique ici, sauf de vous inviter à vérifier que vous avez bien la dernière version du logiciel avant installation.

La sonde se branche à l’ordinateur en USB, après installation du logiciel et des pilotes. J’espère que vous avez un ordinateur portable car le câble USB n’est franchement pas long et nécessite de ne pas être très loin de la sonde.

Suivant que vous utilisez un téléviseur ou un vidéoprojecteur (frontal), la mise en place de la sonde diffère. Le cas le plus simple est celui du vidéoprojecteur ; il suffit de caler la sonde sur un pied d’appareil photo/caméra vidéo, au plus près de l’écran. 



Pour un téléviseur il faut utiliser le double jeu de ficelles élastiques fournit avec la sonde (SpyderWeb) pour que cette dernière se retrouve face à la vitre du téléviseur (diagonale de 70 pouces max). Attention bien entendu de ne pas rayer l’écran… !

La procédure
Le but de l’opération est d’obtenir le noir et le blanc les plus neutres possibles. Pour ce  faire la sonde analyse séparément les composantes de la lumière et les capacités d’affichage du diffuseur. Nos yeux reçoivent l’intégralité du message lumineux et dans ces conditions il est impossible de séparer les couleurs primaires pour vérifier que leurs niveaux respectifs et leur éclat correspondent à un réglage optimal. C’est pourquoi la procédure vous demande de faire notamment des points d’analyse par couleurs primaires.

Après avoir installé le logiciel (interface et commentaires en français !) et donner un nom à votre analyse, la première étape consiste à sélectionner le type de diffuseur, les analyses de la sonde étant d’évidence différenciée en fonction d’un téléviseur CRT (il en existe encore !), une dalle LCD/LED, Plasma, rétroprojecteur (surtout pour le marché américain) ou vidéoprojecteur frontal. Vous devez également renseigner la marque et le modèle de l’appareil ; il n’est pas clair ici de savoir si c’est par soucis de label sur la fiche récap ou si le logiciel possède dans sa base de données des paramètres spécifiques ?

La sonde va ensuite successivement engager les contrôles et analyses et vous indiquer au terme de chacune des analyses le réglage optimal : Contraste, température des couleurs, luminosité, couleur, teinte.




 







Pas la peine de tout noter durant l’opération, une fiche récapitulative est proposée en fin de parcours avec possibilité de l’enregistrée en pdf ou de l’imprimer.







Dans mon exemple (un vidéoprojecteur Sony) vous constatez sur la fiche quelques écarts entre le réglage par défaut du vidéoprojecteur (base de départ des réglages) et le réglage par la sonde. Ce constat souligne surtout la qualité du projecteur par défaut.
Constat d’arrivée
Le logiciel vous propose ensuite de revenir à quelques écrans de comparaisons : a vous de permuter entre le réglage standard et le nouveau réglage via les mémoires de votre diffuseur. Vous constaterez normalement quelques différences !



Le plus intéressant est de constater l’écart qui existe entre mon réglage à l’œil (et j’ai la chance d’avoir un bon œil !) et celui de la sonde. Si les écarts ne sont pas gigantesques, ils existent et je dois avouer qu’au niveau des couleurs cela est bénéfique.

Je suis moins d’accord avec le réglage de luminosité qui a le mérite de bien déboucher les noirs en rehaussant la luminosité générale mais un peu trop à mon goût. Remarquez que l’on touche ici également à une limite de mon appareil… c’est d’ailleurs un élément de comparaison assez classique pour jauger de la qualité d’un diffuseur, que ce soit du coté des téléviseurs ou des vidéoprojecteurs. Nous sommes ici en pleine conséquence de réaliser ce type d’opération… qui en proposant un réglage optimal délivre également un certificat de limites de compétences de notre appareil !

En conclusion
Le contrat marketing est totalement rempli : la solution Datacolor Spyder4TV HD est véritablement simple d’accès et de mise en place. Au bout d’une trentaine de minutes vous avez l’assurance que votre appareil propose la meilleure image possible en fonction de ses possibilités. Le prix demandé est à mon sens très raisonnable considérant le déploiement des moyens mis en œuvre (sonde, logiciel, disques), je suis certain que si vous faites la démarche vous ne le regretterez pas.

Prix indicatif : 119€
Facilité d'usage : convient au débutants et confirmés
Appareils concernés : tous types de téléviseurs et vidéo-projecteurs
Informations en ligne sur le site DataColor : Suivez ce lien