Dernières Actus
  LE NOUVEAU PROJET DE CHRIST...
  LILLIAM ROSS
  CYBERLINK POWERDIRECTOR : T...
  MALÉFIQUE : LE POUVOIR DU M...
  L'ÉQUIPE DE DARK PHOENIX EN...
  KEANU REEVES VOUS PRÉSENTE ...
  LE NOUVEAU DOCUMENTAIRE SUR...
  TEST MUSICCAST BAR 400 : IM...

L'Offensive du Dragon

Après trois ouvrages consacrés aux arts martiaux internes, l’auteur s’est attaché à écrire cet essai sur Bruce Lee. « Un de plus ! » direz-vous. Sauf que cette fois, ce n’est plus uniquement une perspective exclusivement occidentale – pour ne pas dire exclusivement américaine – qui est proposée. L’urgence est maintenant de recouper l’ensemble des témoignages existants afin de dissiper les zones d’ombres encore trop nombreuses, d’échanger le maximum d’informations entre Hong Kong, Seattle et Los Angeles. Fort de sa profonde connaissance de l’histoire des arts martiaux de l’Empire du Milieu, rappelons qu’il lit et parle le chinois, José Carmona nous offre un point de vue étayé par sa connaissance réelle de l’environnement martial du Hong Kong des années 1950. Même si vous croyez déjà savoir beaucoup de choses sur le wing chun, l’école de Ip Man et les écoles rivales, vous allez en apprendre davantage encore dans ce livre.

Le résumé en dit beaucoup et en même temps pas suffisamment sur cet ouvrage passionnant qui nous fait traverser la carrière, autant que l’histoire, de Bruce Lee, en parallèle de l’évolution des toutes les écoles d’arts martiaux dont nous pourrions imaginer qu’elles furent toutes ancestrales, alors que certaines ne virent le jour qu’à la fin du XIXème début XXème, à l’instar du Judo par exemple. 

Ce livre n’est donc pas simplement une énième biographie de la vie du plus célèbre acteur asiatique au monde, c’est avant tout un essai qui décortique le mythe, le place face à ses paradoxes, à ses contradictions mais aussi et surtout à ses réussites, notamment celles d’avoir réussit à faire connaitre les arts martiaux, à leur donner des titres de noblesses en les maîtrisant à la perfections dans une carrière qui l’amena à l’épuisement, sans lui offrir réellement une reconnaissance, de son vivant, à la hauteur de ses ambitions.

Le film se dévore de deux façons possibles : soit une nouvelle source d’informations sur la carrière de Bruce Lee, pour ceux qui ne le connaissent pas encore bien ou alors une exploration et surtout une découverte des arts martiaux à travers la carrière du comédien.