Test Philips Fidelio B97 : Large fidélité et certification IMAX Enhanced

Verdict:Excellent

par: Bruno Orru


Nous avons découvert l’esprit Fidelio il y a de nombreuses années, appréciant une belle qualité de restitution mais surtout l’excellente idée d’enceintes détachables. La Philips Fidelio B97 conserve des ambitions qualitatives, la capacité de détacher les enceintes surround et ajoute – c’est une première en barre de son – une certification IMAX Enhanced.

Par Bruno Orrù

La logique Fidelio appliquée en barres de son est simple : créer un environnement sonore de qualité quand le téléviseur est allumé (séries, films, jeux) ou éteint (musique). Pour le premier enjeu il faut créer des sensations immersives soulignées par du bon grave et pour le second enjeu il faut charmer les oreilles… ha oui, là aussi avec du bon grave. Pour le streaming cela peut s’établir en Wi-Fi via l’appli Philips Sound, directement depuis un appareil mobile en Bluetooth ou bien entendu en source disque via HDMI. La B97 s’appuie sur le protocole DTS Play-Fi pour créer un réseau audio stéréo sans fil et fonctionne avec les assistants vocaux Apple Siri, Amazon Alexa et Google Home.



Agencements multiples
La B97 est une barre assez longue ; à quelques centimètres près, équivalente à la largeur d’un téléviseur 165 cm. Elle propose une configuration 7.1.2. avec en radiation directe frontale 3 canaux gauche, centre et droite, chacun avec son woofer et son tweeter dédié. Cet équipage bénéficie d’une chambre de décompression Bass-reflex pour étendre la réponse dans le bas médium. Les tests prouveront que la transition avec le caisson (autour des 150 Hz) est plutôt harmonieuse.



2 haut-parleurs sont inclinés à 70° pour provoquer un rebond au plafond et 2 autres rayonnent vers les côtés pour étendre la stéréo musicale ou favoriser la dispersion latérale d’effets sonores. Pour la zone arrière, Philips perpétue cette excellente idée d’enceintes détachables fonctionnant sur batterie et donc réellement sans fil. Il est possible de les accrocher au mur (fixations livrées dans le carton), ou les poser à côté ou derrière soi ponctuellement grâce à leur socle dédié. Ces enceintes amovibles disposent d’un haut-parleur qui irradie de manière assez diffuse vers les spectateurs, un positionnement à hauteur d’oreille est quand même conseillé. Le déport physique vers l’arrière est évidemment clef pour maximiser l’immersion sonore de mixages multicanaux, encore plus quand ceux-ci sont Dolby Atmos ou DTS:X. A noter que la B97 est la première barre IMAX Enhanced ; nous avons pu vérifier que le DSP IMAX se déclenche en source Blu-ray ou streaming (plateforme Sony Bravia Core).



Denier élément crucial, le volumineux caisson sans fil qui se présente dans une élégante robe plastique ABS ultra rigide. Il est équipé d’un haut-parleur de 20 cm chargé en Bass- reflex.

Au-dessus de la mêlée
La B97 a très vite démontrée qu’elle se situait au-dessus de la mêlée avec la capacité d’être subtile et équilibrée en écoutes musicales. Elle est également convaincante au niveau de l’aération, notamment en latéral (avec les enceintes surround attachées), laissant percevoir une scène sonore ample et profonde. L’ambiance d’un concert pop comme celui de Katy Perry est reproduite avec conviction, créant un large dôme frontal. La dynamique est large, avec le caisson qui appui sans exagération et avec de belles nuances.

En séries TV et cinéma, avec les enceintes surround attachées, la sensation d’espace tridimensionnel est l’une des meilleures que nous avons perçue dernièrement. En simple 5.1, Dolby Atmos ou DTS IMAX l’élévation est réelle et accompagnée d’une grande dynamique facilitant la perception de détails sonores, inaudibles dans des configurations moins transparentes. Les graves ne sont pas particulièrement démonstratifs et c’est tant mieux car ils sont ainsi mieux maitrisés, avec une bonne transition avec le bas médium de la barre. Evidemment avec les enceintes surrounds localisés derrière les spectateurs, cela fuse, créant un surround physique impossible à (re)produire en virtuel.

En conclusion
La Fidelio B97 se démarque de la production actuelle par une certaine finesse de restitution là ou d’autres font dans le démonstratif, fatiguant à la longue. Musicalement ou en cinéma / jeux vous aurez une capacité immersive excellente et un vigoureux mais nuancé soutient dans les graves.

Ce que j’apprécie : Une certaine élégance sonore en musique, la cohésion et l’immersion en cinéma, les enceintes détachables réellement sans fil

Ce que j’aime moins : A réserver aux grands écrans et salons, une égalisation serait un plus appréciable

Prix indicatif : 1.190€

Quelques mots de technique

Décodeurs

Dolby : DD/DD+/TrueHD/Atmos
DTS : HD HRA &MA/:X/IMAX
Audio HD : WAV, FLAC, ALAC, PCM
Audio SD : MP3, AAC

Autres fonctions

4K Ultra HD : HDR10, 10+, Dolby Vision
Certifications : DTS Play-Fi, Chromecast / AirPlay 2
Appli : Philips Sound
Commande vocale : Amazon Alexa, Google Home, Apple Siri
Wi-Fi/Bluetooth : Oui / Oui

 

Connectique
- 1 entrée /1 sortie HDMI 2.1 (HDCP 2.3, CEC, eARC)
- 1 entrée audio optique
- 1 entrée audio 3.5mm

Les chiffres

Puissance (crête) 450 W 
Réponse en fréquence (barre + caisson) : NC
Dimensions (L x H x P) / poids :
Barre : 131,2 x 5,56 x 12 cm / 7 kg
Caisson : 23 x 40 x 40,7 cm / 9,6 kg
Consommation moyenne : 35 W

Pour en savoir plus : suivez ce lien