Dernières Actus
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...


The Downward Spiral, le deuxième album de NIN, fut un énorme succès en 1994. Fin 2004, pour ses 10 ans, il a bénéficié d’un remixage en 5.1 ainsi qu’un remastering audio, utilisant la technologie multicanale haute définition SACD (DSD). Comme quasiment tous les opus de NIN, The Downward spiral est un album présentant une expérience extrême, intense, et sombre. Cet album aborde de nombreux thèmes, basé sur le concept de l’autodestruction d’un personnage, qui ruine volontairement son existence. Le résultat est autant sur la forme que sur le fond d’un style torturé et brillant. Trent Reznor, Mr Nine Inch Nails, tire ses inspirations en partie des groupes rock industriels tels que Ministry ou bien Skinny Puppy, mélangeant intelligemment sons synthétiques, riffs de guitare agressifs et sa voix  chargée d’émotions ou d’agressivité, mais sans traitements de studio superflu. Il parvient à tirer de ce métissage un son et un style unique.

La réécoute de « The Downward Spiral »  en DSD 5.1 apporte une cure de jouvence. Le son est très puissant, bien plus que ne l’est le CD Audio, sorti en 1992. La texture sonore est très précise, fouillée, détaillée. Oubliez les versions stéréo (en DSD ou PCM), l’écoute multicanale de cet album est vraiment impressionnante. Le mixage 5.1 réalisé par Trent Reznor et James Brown est vraiment cohérent. Les voies arrières, sont très utilisées, mais toujours à bon escient, donnant un relief saisissant à l’écoute, elles diffusent toutes sortes d’effets, jusqu’alors noyés dans les riffs des pistes stéréos. Samples, effets sythétiques, guitares tournoyantes et distordues, jusqu’aux chuchotements de Trent Reznor qui renvoient à sa voix diffusée elle par les centrales gauche et droite.

Contrairement à ce qui est fait habituellement, la centrale n’est ici pas utilisée pour restituer la voix, en fait elle est très peu utilisée, sauf pour retransmettre quelques effets synthétiques ou percussions, ou par exemple sur « Mr Self Destruct » les bruits de coups à l’ouverture qui sont samplés du film de G.Lucas THX 1138. Un bémol toutefois sur le canal LFE qui est mixé un poil trop fort, un réglage s’avère nécessaire pour conserver l’homogénéité des sons et éviter la prédominance de la basse et la grosse caisse. Chaque titre de l’album exploite les possibilités de l’écoute multicanale, faisant de « The Downward Spiral » une expérience démonstrative des possibilités offertes par ce système, tout en restant artistiquement cohérent.




Le remastering haute définition de l’album est aussi très audible, tout est propre, naturel, il n’y a qu’à écouter quelques secondes du titre « Piggy » pour que la grosse caisse et la basse se retrouve à deux mètres de vous, ou encore la texture de la voix qui est très définie et colorée. Chaque son est clair, transparent, parfaitement bien posé, et même sur un album atypique comme celui-ci la différence est évidente.

L’album de bonus contient 70 minutes venant de supports différents. On y retrouve trois démos inédites, ainsi que les deux titres Burn et Dead Souls réalisés par Trent Reznor pour les bandes originales de films « The Crow » et « Tueurs Nés », ainsi que le remix de Closer utilisé par David Fincher pour le générique du thriller « Seven ». Pour compléter le tout on y retrouve les meilleurs remixes issus des singles et de l’album de remixes « Further Down The Spiral » ainsi que l’excellent titre "Memorabilia" extrait du "Closer to God" CD single.

Pour finir le packaging a été soigné, un double digipack contient les deux disques entouré d’un fourreau plastifié indiquant le titre de l’album. A l’intérieur un booklet de 28 pages. Du beau travail. Cet album sera, normalement, bientôt disponible en France, il est sorti outre manche le 22 novembre 2004, et du coup disponible en import.



Yannick Evain




Tracklisting

The Downward Spiral - SACD 5.1/SACD Stereo/CD Audio
1. Mr. Self Destruct
2. Piggy
3. Heresy
4. March Of The Pigs
5. Closer
6. Ruiner
7. The Becoming
8. I Do Not Want This
9. Big Man With A Gun
10. A Warm Place
11. Eraser
12. Reptile
13. The Downward Spiral
14. Hurt

Bonus - SACD Stereo/CD Audio
1. Burn
2. Closer (Precursor)
3. Piggy (Nothing Can Stop Me Now)
4. A Violet Fluid
5. Dead Souls
6. Hurt (Quiet)
7. Closer To God
8. All The Pigs, All Lined Up
9. Memorabilia
10. The Downward Spiral (The Bottom)
11. Ruiner (Demo)*
12. Liar (Reptile Demo)*
13. Heresy (Demo)*

*Inédits

Pour accéder à la liste de toutes nos chroniques SACD, suivez ce lien.

Site Officiel du groupe: www.nin.com

Test du dual disk With Teeth : http://www.dvdcritiques.com/news/news_visu.aspx?dvd=786

Site informatifs français: http://www.mihalis.org/NIN/index.php et http://ninnewsfr.mihalis.org/