Dernières Actus
  LE CHANTEUR SUD AFRICAIN JO...
  DISNEY DÉVOILE LA BANDE ANN...
  LE FESTIVAL "VAL DE ROCK" E...
  TRÈS COURT INTERNATIONAL FI...
  PREMIÈRE IMAGE DE "WEST SID...
  GLADIATEUR 2 EST CONFIRMÉ
  LE RÉALISATEUR FRANCO ZEFFI...
  RALPH 2.0 EN DVD ET BLU-RAY


Test télécommande universelle USB Logitech Harmony 885

Logitech élargit sa gamme de télécommandes Harmony et propose la 885, un modèle qui, comme les précédents, se configure via une interface Internet mais qui propose pour la première fois un écran couleurs et quelques fonctions de personnalisation que ne possèdent par les petites sœurs. Voici le compte rendu de trois semaines à vivre avec cette Harmony 885.

 

Opérations menées par Bruno Orrù

 

Mine de rien Logitech a pas mal révolutionné le petit monde de la télécommande universelle avec son concept de télécommandes Harmony dont la configuration passe obligatoirement par un module Internet. Je vais essayer de bien vous détailler le fonctionnement et la portée des options de ce module Internet car c’est ici que réside tout l’intérêt de choisir ce concept.

Quelques considérations générales

Avant d’aborder l’exercice pratique, voici quelques données théoriques. La télécommande Harmony 885 est le modèle le plus évolué de la gamme, et de loin le plus cher. 249€ c’est une somme mais à bien y regarder, ses fonctions se rapprochent pas mal des télécommandes à écran tactile qui elles-mêmes sont d’un budget encore plus élevé. Surtout, ne vous y trompez pas, l’utilisation d’une télécommande à touches est réellement plus convivial (pour Monsieur mais surtout pour le reste de la famille) que les télécommandes tactiles. L’un des atouts de l’Harmony 885 c’est justement le repérage physique bienvenue des touches avec l’élégance d’un bel écran couleur. Sur un plan plus technique on retient surtout cette capacité à détecter dans un environnement complet quels sont les appareils sous tension et agir en conséquence lorsque l’on active le module des activités, nous allons détailler cela. L’Harmony 885 est un modèle pouvant piloter jusqu’à 15 appareils audio-vidéo.




Un module de configuration Internet

Les télécommandes Harmony nécessitent impérativement d’être connecté sur un site dédié pour être utilisées, nul autre moyen n’est prévu par le constructeur. Cette contrainte peut faire peur au départ mais vous allez voir qu’au final ce n’est pas si mal. Il est vrai que Logitech pourrait fournir un centre de configuration qui fonctionne en local sur le disque dur d’un ordinateur. Il semble que l’obligation d’accéder à la base de données qui recense des dizaines de milliers de codes infra rouges ne permette pas cette solution. Harmony impose par conséquent l’installation d’un logiciel mais qui s’avère être uniquement un relais vers le module Internet. Le module Internet fonctionne toujours de la même façon : on connecte la télécommande, on fait les opérations nécessaires et on valide par l’envoi des informations de mise à jour vers la télécommande. Voyons tout cela en détail.




La configuration en pratique

La télécommande étant branchée sur l’un des ports USB de l’ordinateur, la page du site dédié aux télécommandes Harmony s’ouvre automatiquement. Il faut alors ouvrir un compte pour accéder au module. La première étape passe logiquement par la déclaration des différents appareils à faire reconnaître par saisie de leur référence. Généralement les appareils sont listés dans la base de donnée mais si ce n’est pas le cas, le module demande à l’utilisateur d’actionner trois touches représentatives de la télécommande originale afin de vérifier quel appareil se rapproche le plus du manquant à l’appel. En cas d’inadéquation des fonctions, ce n’est pas grave le module permet de remplacer par ailleurs les codes infra rouges par défaut par ceux de la télécommande d’origine de l’appareil. Cela impose bien sur de détenir la télécommande d’origine.

Une fois les appareils déclarés la télécommande peut fonctionner. Pour cela, et à chaque fois qu’une modification est opérée, il faut lancer la mise à jour de la télécommande. Une procédure qui demande trois à quatre minutes, le temps que le module envois toutes les instructions à la télécommande. Vous avez fait le plus simple, arrive maintenant la séance de personnalisation.




La notion d’activité

C’est une fois que les appareils sont déclarés que le plus important reste à faire. Le but du jeu maintenant est d’optimiser l’usage de la télécommande en deux notions complémentaires et inter dépendantes : la notion d’appareil (Device) et, sans aucun doute la notion la plus importante lorsque l’on achète ce type de télécommande, les activités. Une activité dans le langage Harmony s’apparente à une macro mais cela va bien plus loin ; avec l’aide de la technologie exclusive Smart State Technology cette notion regroupe tous les appareils nécessaires à une activité particulière. Ce peut être par exemple regarder la télévision, écouter un CD, jouer à un jeu, regarder un DVD… à vous de choisir vos propres activités en définissant à chaque fois quels sont les appareils nécessaires en tant que lecteur source, diffuseur sonore et visuel. Exemple pratique. Si vous utiliser pour l’activité « regarder un DVD », un téléviseur, un lecteur de DVD et un amplificateur home-cinéma, l’activité « regarder un DVD » permettra de mettre sous tension ou d’éteindre ces trois appareils mais également de regrouper toutes les fonctions utiles sur le clavier, sans pour cela passer par la sélection séquentielle des différents appareils. En d’autres termes, en actionnant cette activité, après mise sous tension des appareils, si vous avez validé que le volume est à la charge de l’amplificateur la télécommande actionnera uniquement le volume de l’amplificateur mais la fonction de lecture actionnera le lecteur de DVD tout comme la fonction du format image actionnera la fonction équivalente sur le téléviseur. Vous me suivez ? Plus besoin de passer d’un appareil à l’autre sur la télécommande, c’est à vous de décider pour chaque activité vers quel appareil chaque touche doit envoyer son instruction. Voilà pour le principe de base des activités mais il faut savoir que tout peut être personnalisé à ce niveau ; les libellés bien sur mais aussi leur ordre d’apparition sur l’écran couleur. Le module définissant les activités est simple d’usage et se révèle suffisant pour tout imaginer.

La technologie Smart State pour un réel confort d’usage

Plus fort, la télécommande possède une technologie qui teste l’état de chaque appareil. Le cas de base c’est l’allumage de tous les appareils inscrits dans une activité donné mais si l’un deux est déjà sous tension, la télécommande le détecte et, contrairement à la majorité des fonctions macro des autres télécommandes, l’appareil reste allumé et ne se met pas en veille. Là encore vous me suivez ? Au-delà des automatismes, les télécommandes Harmony avec leur technologie Smart State savent gérer les cas particuliers et ça fait toute la différence dans les mains des membres de la famille qui recherchent une véritable aide au pilotage. Les macros associés aux activités deviennent intelligentes dans la mesure ou les actions ne sont déclenchés que si nécessaire, principe d’ailleurs repris pour le module d’aide intégré à la télécommande. En effet, ce module qui peut se révéler relativement intéressant dans les premiers jours d’utilisation ne posera des questions que sur les appareils actifs, en fonctions des actes enregistrés. Evidemment, ce module peut-être désactivé lorsque l’on maîtrise mieux l’usage des différentes fonctions, à commencer par ce message rappelant qu'il est important d'orienter la télécommande Harmony vers le système au lancement de chaque activité pour que tous les signaux infrarouges soient envoyés correctement !

Personnalisation à gogo

Que ce soit au niveau des appareils ou des activités on peut modifier les libellés des appareils et des fonctions, l’ordre des fonctions sur l’écran de la télécommande. Il est également possible de réaliser l’apprentissage de codes qui ne seraient pas proposés par défaut. Certains de mes appareils par exemples possèdent des fonctions qui manquent à l’appel et qui me sont nécessaires. En quelques secondes j’ai pu rentrer les codes à l’aide de la télécommande originale puis organiser le tout au sein des activités. La présence d’un écran couleur permet également de s’amuser avec des logos ; comme les télécommandes tactiles, il est possible d’importer les images des logos des chaînes de télévisions pour qu’ils apparaissent sur l’écran de la télécommande. Cela ne change rien en soi, il reste possible d’appuyer sur le bouton 1 pour accéder à TF1 si TV est sélectionné mais en usant de la fonction Média, les logos apparaissent pour une utilisation plus ludique de la télécommande.

L’écran couleur

Je vous en parle depuis le début et finalement je ne vous ai pas encore vanté les mérites de cet écran. C’est en parti ce qui différencie le modèle 885 des autres télécommandes dont la 688 que je vous ai déjà proposé en test (voir par ici). Il est important de signaler sa qualité d’affichage, permettant une excellente lisibilité des libellés et des logos et ce, considérant que huit blocs d’informations peuvent être affichés simultanément. Signalons que finalement l’écran devient le centre d’information principal de la télécommande, y compris pour la sélection des activités. C’est sans aucun doute pour cela que les possesseur du modèle 885 peuvent trouver deux nouvelles fonctions dans le module Internet permettant de modifier le fond d’écran bleu d’origine mais aussi de modifier l’affichage des libellés ; petites lettre avec ou sans visuels (six appareils par écran et huit activités par écran) ou grosses lettres (quatre appareil par écran et trois activités par écran). Enfin, notons la possibilité de télécharger des images afin de se construire un diaporama qui se déclenche à chaque rechargement de batterie ou sur demande spécifique de l’utilisateur. Fonction que l’on peut assez facilement qualifier d’inutile non ?

Quoi de nouveau sinon ?

Par rapport à la 688, Logitech a revu avec bonheur l’ergonomie d’ensemble. La 688 est plutôt bien agencée mais la 885 est beaucoup plus agréable à manipuler au niveau du toucher et de la sensitivité. Par contre l’agencement général des touches reste similaire sauf pour les activités : sur la 688 ce sont des boutons alors que sur la 885 les activités s’affichent sur l’écran couleurs, les libellés sont dorénavant personnalisés, ainsi que leurs pictogrammes. Pour monsieur c’est peut-être anecdotique, croyez moi que pour madame c’est carrément mieux !

Le rétro éclairage est plus élégant et peut dorénavant se déclencher par simple manipulation de la télécommande. Il suffit de la toucher pour que le rétro éclairage se déclenche, fonction qui peut toutefois être désactivée. La temporisation du rétro éclairage peut-être paramétrée de 5 à 30 secondes par pas de 5 secondes. Autre nouveauté importante, l’utilisation d’une batterie lithium-ion qui se recharge via un socle de rechargement horizontal. Quelques économies en piles sont donc au programme, l’autonomie moyenne donnée par le constructeur est d'une semaine dans des conditions d'utilisation normale

Conclusion

C’est la deuxième télécommande sous concept Harmony que je teste et je dois confirmer que la configuration poussée d’une télécommande devient un jeu là ou avec les autres c’est souvent une tâche pénible. Cela impose bien entendu une liaison Internet mais ce principe se révèle au fil du temps extrêmement modulaire et facile d’usage, je vous invite réellement à faire un effort à ce niveau si vous entreprenez l’achat d’une télécommande Harmony. La capacité de la télécommande est suffisante pour enregistrer des appareils complexes et les différents modules de paramètres sont suffisamment complets pour que chacun, y compris les plus exigeants puisse trouver une solution à son installation. La notion d’activité et son développement en ligne via des tableaux est des plus convivial et offre une gestion simple de configurations audio-vidéo complexes. Un seul regret au final, dommage que l’on ne puisse pas y greffer un module radio fréquence.

 

Informations en ligne

Le site Logitech

Notre test de la télécommande Harmony 688

 

Caractéristiques techniques :

Configuration requise

PC IBM® ou compatible

Système d'exploitation Microsoft® Windows 98 Deuxième Edition, 2000 ou XP®

Port USB

Lecteur de CD-ROM

Accès Internet

Ordinateur Macintosh®

Macintosh® OS X 10.2 ou ultérieur

Port USB

 

Indications des menus disponibles pour la personnalisation de la télécommande

Modifiez les préférences de la télécommande Harmony.

Paramètres

Personaliser le mode dispositif

Définir un arrière-plan

Définir un diaporama

Sélectionner un thème