Dolby Atmos Music : quoi, ou, comment et avis ?


Le lancement officiel de Dolby Atmos Music s’est opéré en début d’année 2020. L’occasion pour la firme de San-Francisco d’élargir le potentiel du Dolby Atmos, principalement utilisé dans les salles de cinéma et les salons équipés d’un ampli ou d’une barre de son compatible avec le décodage Dolby Atmos. Rappelons que le Dolby Atmos permet « d’élever » le son grâce à l’ajout de 2 à 6 canaux d’ambiance en hauteur et/ou au plafond. Une alternative existe si vous ne pouvez pas accrocher des enceintes au mur ou au plafond (ce qui se comprend !) avec des enceintes d’élévation Dolby Atmos qui vont provoquer un rebond sonore en envoyant les sons vers le plafond. Ce qui fonctionne pour le cinéma, doit fonctionner pour la musique. Voici donc le Dolby Atmos Music et nous allons vous expliquer ce que c’est, ou et comment en profiter.

Par Bruno Orrù

Dolby Atmos Music est une nouvelle façon d’aborder la musique en multicanal. Vous le savez, la musique en 5.1 ou 7.1 existe depuis longtemps et ce sont les supports DVD-Audio et SACD qui ont permis d’en profiter dans les meilleures conditions de qualité. Plus récemment le Blu-ray Audio permet également des écoutes en multicanal mais son utilisation reste confidentielle.

C’est quoi le Dolby Atmos Music ?
Le Dolby Atmos, lancé officiellement en 2012, permet donc de respecter la vision créative tout en s’affranchissant de l’obligation d’avoir une configuration précise, notamment en considérant la multiplicité de canaux, jusqu’à 16 canaux en restitution domestique / grand public.

Il est important de rappeler que dans un mixage 7.1, le mixeur doit considérer que la configuration d’enceinte chez soi respecte un positionnement assez précis. Si ce n’est pas le cas, la restitution peut perdre en cohérence.



La nouveauté avec Dolby Atmos Music c’est que les artistes et les techniciens du son ont désormais une technologie qui utilise une notion d’objets audio, leur permettant de déclarer une intensité, une position et un mouvement, indépendamment du placement des enceintes du local d’écoute, professionnel ou domestique. C’est donc l’assurance que l’expérience tri-dimensionnelle soit ressenti de la même façon, quel que soit le nombre et la position des enceintes. Bien entendu, plus le nombre d’enceintes sera important, meilleur sera la précision et la sensation d’immersion.



Pour cela fonctionne, le flux audio de base (configuration 7.1) est complété par des métadonnées pour créer des environnements 7.1 + canaux d’ambiance pour des configuration 7.1.2 / 7.1.4, 7.1.6, voir jusqu’à 9.1.6, le dernier chiffre définissant le nombre d’enceintes en hauteur. 6 souligne alors 2 enceintes en hauteur à l’avant, 2 au milieu et 2 à l’arrière. Si vous êtes limité à 2 enceintes, mon conseil est alors de privilégier la zone arrière.

Ci-dessous vous pouvez voir la représentation possible des objets : à gauche la quantité de canaux actifs et sur la gauche leur intensité et leur position et déplacement physique.




 

On le trouve ou le Dolby Atmos Music ?

Sauf exception, le Dolby Atmos Music se consomme en streaming via, en cette fin 2020, deux plateformes.

Et c’est plus particulièrement avec Tidal et son offre HiFi à 19,99 € par mois (29,99 € la formule Famille à partager avec 5 proches) que cela est possible depuis mai de cette année. Plus récemment, en septembre, Amazon Music dans sa formule HD à 14,99 € par mois propose également une option d’écoute Dolby Atmos mais limité en termes de restitution comme nous allons le voir ci-après.



A date, Qobuz et Deezer propose des abonnement Hi-Fi mais uniquement en stéréo (ou via le codec Sony 360° pour Deezer) et Apple Music reste avec son AAC stéréo compressé à 256 kbps.

Comment profiter du Dolby Atmos Music ?

Smartphone : Vous avez peut-être un Smartphone qui arbore fièrement la compatibilité Dolby Atmos ? Dans ce cas, l’appli Tidal vous permettra de lancer des morceaux en Dolby Atmos mais, malheureusement et assez logiquement, ce sera uniquement une expérience binaurale qui propose une spatialisation 3D mais sans la perception précise d’objets audio. Personnellement je n’aime pas et je préfère la version stéréo.

Alexa : Laissons de côté également la proposition d’Amazon qui impose sur son offre Amazon Music HD d’être connecté via Alexia à son enceinte connectée Echo Studio (199€). Mais là aussi, nous sommes sur une expérience plutôt 360° qu’une perception localisée. L’enceinte possède également des limites physiques vite atteinte, ne permettant pas de profiter d’impacts ou d’élans sonores appuyés.

Ampli / barre de son : Si vous avez un ampli home-cinéma ou une barre de son compatible Dolby Atmos c’est l’idéal donc, surtout si vous avez un ampli. En effet, les barres de son estampillées Dolby Atmos et capables de restituer avec conviction des effets sonores en hauteur et à l’arrière sont très rares et sur un budget d’au moins 1.000€. Le plus simple avec ces appareils c’est de passer par les applis des plateformes disponible sur votre téléviseur (si disponible) et en considérant que votre ampli ou barre de son est relié en HDMI ARC. Sinon il est possible de passer par un Amazon Fire TV 4K, Apple TV 4K (attention eARC requis), une Nvidia Shield TV ou Shield TV Pro.

Casques : Vous pouvez également profiter du Dolby Atmos Music si vous disposez d’un casque JVC XP-EXT1 (mais cela manque de précision) ou de l’étonnant Smyth Realiser A16 dont vous pouvez lire notre test en suivant ce lien.

Est-ce que c’est bien Dolby Atmos Music ?

Oui ! Bien entendu, tout comme on peut critiquer un mixage cinéma, tous les mixages en musique ne se valent pas. Cela dépend aussi du style de musique.



Et d’évidence on s’attend plutôt à un effet de spatialisation accrue sur de la musique classique et des expérimentation plus fortes en termes de placement et de mouvements sur des musiques pop ou électro. Mais de grands standards peuvent aussi être appréciés avec intérêt comme le fabuleux Riders of the storm des Doors et cette intro pluvieuse qui donne une nouvelle perspective à ce titre, sans le dénaturer.

Nous vous invitons à découvrir nos premières impressions d’écoute Dolby Atmos Music sur DVDcritiques.com en suivant ce lien.

Pour en savoir plus sur Dolby Atmos Music, rendez-vous sur music.dolby.com.