Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Mad Max Fury road en Dolby Atmos : la furie sonore


Mad Max fury road nous arrive grâce à Warner Home Vidéo avec une version Dolby Atmos en anglais… et français. Ne boudons pas notre plaisir par conséquent et vous propose une petite ballade dans la furie sonore de cette piste Dolby Atmos.

Par Bruno Orrù

Après le 5.1, le 7.1, depuis quelques mois certains films sont proposés sur support Blu-ray avec une piste Dolby Atmos. C'est le cas pour Mad Max fury road et vous souhaitez connaître la liste des films parus avec ce format je vous invite à visiter cette page (attention certaines éditions ne sont Dolby Atmos sur pour les USA comme Hunger Games par exemple.

J'ai mis en place une solution un peu atypique qui s'appui sur 4 enceintes additionnelles mais elles ne sont pas uniquement au plafond. En plus de deux enceintes positionnées au plafond, en très légère avancée par rapport à la zone d'écoute, j'ai également installé deux enceintes sur les cotés, là encore en très légère avancée de l'axe horizontale de la zone d'écoute. C'est la position recommandée par certains DSP sous l'appelation "Wide". En fait, il faut savoir que même avec un ampli-tuner domestique (en opposition à des décodeurs pro) on peut profiter des objets sonores Dolby Atmos dont la diffusion est prévue pour le canaux plafond ou côtés.

En d'autre termes la production d'information sonore dans cette installation se réalise via :
  • Les deux enceintes Surround correspondant à une installation 5.1
  • Les deux enceintes Surround back correspondant à une installation 7.1
  • Les deux enceintes plafond correspondant à une installation Dolby Atmos 7.1.2
  • Les deux enceintes wide correspondant à une installation Dolby Atmos 7.1.4

Cela fait beaucoup, je l'admets. Mais un mixage Dolby Atmos peut apporter une véritable expérience qui est bien au-delà d'une installation Surround 5.1 classique.



C'est le cas avec Mad Max Fury road, tout comme cela a déjà pu l'être avec Gravity en édition spéciale (voir la critique en suivant ce lien), l'étonnant Ninja Turtle (voir la critique en suivant ce lien). ou encore avec Transformers 4 l'âge de l'extinction (voir la critique en suivant ce lien). Voir également les premières impressions d'écoutes Dolby Atmos en suivant ce lien.

L'usage du Dolby Atmos sur Mad max fury road est principalement via les enceintes plafond, les enceintes de côté étant beaucoup moins sollicités, principalement en appui de bruits de moteurs. On peut noter d'ailleurs que l'information est souvent différente entre le canal droit et le gauche, en rebond sonore parfait avec ce qui défile devant nos yeux.



Les canaux plafond sont quant à eux quasiment toujours en fonction. C'est d'ailleurs la première fois que j'observe autant d'activité sur ces canaux. Ce sont d'abord les voix.  Celle très caverneuse de l'intro. Ce sont ensuite les nombreux dialogues, notamment dans la montagne, là encore pour mieux faire ressortir une forte sensation d'échos.

Ce sont aussi de nombreux appuis de bruitage, avec une intensité assez variable selon la situation scénaristique. Bruits de moteurs, éclats d'explosion, vent qui souffle violemment…



Peu de musique est distribué dans les canaux Atmos, hormis cette guitare électrique à un moment donné qui lance du feu et dont le riff éclate avec force du plafond.

La richesse d'information sonore est assez dure à gérer en fait. Avec pas moins de 8 sources sur la zone arrière, les deux oreilles peinent parfois à faire le tri et à envoyer au cerveau l'origine exacte de chaque bruit, souvent furieux considérant l'action de ce film. Il en ressort quand même en écoute comparative, en forçant un 5.1 puis en activant le Dolby Atmos, que l'expérience est très jouissive. On ressort de ce film avec une sensation d'avoir été transporté littéralement dans ces séquences délirantes et meurtrières.

Une démo qui dure le temps complet du film. Prenez bien votre respiration.