Le meilleur des pistes Dolby Atmos et DTS:X 2021 ? Part1


Voici une première sélection de titres parus en 2021, certains parus avant mais que je n’avais pas eu l’occasion d’apprécier. En nouveauté cette année, un film issu d’Amazon Prime. Rappelons brièvement que les plateforme vidéo vous avez accès au Dolby Atmos (Netflix, Disney +) si votre téléviseur est récent et compatible, celui-ci étant relié à un amplificateur ou une barre de son compatible. Si votre téléviseur n’est pas compatible ou si vous avez une salle dédiée en projection, vous pouvez également utiliser un adaptateur de type Amazon FireStick 4K, en Ethernet filaire ou Wi-Fi, qui transmet alors le signal Dolby Atmos à votre amplificateur.

Par Bruno Orrù

Loin de moi de garantir que tout est là (n’apparaissent ici que les titres que j’ai personnellement visionnés) et je ne garantis pas non plus votre adhésion. Bien évidemment ce top / Best of n’est pas là pour juger de la qualité des films, tous en sont en effet pas des chefs-d’œuvre.

Vous ne trouverez pas pour cette première moitié d’année de mixages DTS :X, ceux-ci étant inexistants. Je vous propose donc une sélection Dolby Atmos et une partie Déception.

Les titres ci-après ont dans la majorité été visionnés dans leur version Ultra HD / 4K. Certaines éditions proposent une piste Dolby Atmos sur l’édition Blu-ray (HD), je vous laisse vérifier cela si vous êtes intéressés.

A noter enfin que je suis en configuration 7.2.4, avec pour la hauteur 2 enceintes positionnées en hauteur à l’avant et 2 enceintes positionnées dans un axe vertical à la zone assise. J’ai également 2 enceintes positionnées en hauteur intermédiaires (middle), actionnées lors de tests avec des amplis capables d’aller en configuration 7.2.6.

Les titres sont présentés en ordre alphabétique, il me paraît peu utile de faire un top dans le top.

A noter que vous pouvez également aller voir la sélection 2020 en suivant ce lien.

 

Sélection Dolby Atmos 2021

300 – VO : La très sanglante mais esthétiquement impressionnante épopée proposée par Zack Snyder est de retour en Ultra HD / 4K, la version Blu-ray qui l’accompagne étant la même version que la précédente. Ma séquence préférée ? Le chapitre 19 qui, comme d’autres séquences de combat, propose de nombreux effets et panoramiques matérialisant les mouvements des épées. Les grognements sont vociférés avec force et remplissent souvent la pièce avec fracas.

Godzilla Vs Kong – VO : Troisième opus qui forge une trilogie très inégale mais qui, pour chacun de films, laisse une expérience sonore de premier choix. C’est aussi le cas avec ce long métrage. Ma séquence préférée ? Peut-être le chapitre 6 avec cette confrontation dans l’océan avec de belles sensations d’immersion sous l’eau, des projectiles (et avions) qui fusent dans les airs, les explosions qui se diffusent dans tous les canaux. Aucune subtilité (comme le scénario) et un bon test de résistance pour les enceintes et le caisson.

Justice League (Zack Snyder) – VO : La (longue) version du réalisateur initial est lourdement chargée en musique et bruit. Pour autant il s’en dégage de véritables moments intéressants au niveau du mixage son, et plus particulièrement pour certains ambiances dans le ciel ou dans l’eau, avec  les 11 canaux que j’avais en action utilisés à plein. Ma séquence préférée ? Le film est parsemé de moments sonores épiques mais j’aime bien l’introduction car elle m’est apparue comme le signe d’une bonne nouvelle.

 

Snatch – VO : Le succulent film de Guy Ritchie est remasterisé au niveau de l’image mais se dote d’un nouveau et puissant mixage Dolby Atmos. Le film est parsemé de trouvailles sonores avec des voix et des bruits qui se perdent sur les canaux arrière et en hauteur avec une bonne sensation d’éloignement ou de proximité. Ma séquence préférée ? Sans aucun doute le combat de boxe qui débute au début du dernier chapitre. Pour l’exercice de style sonore qui accompagne un vrai choc visuel. Pour une répartition et des panoramiques sonores de folie, le tout avec des impacts saisissants. Top démo !

Spiderman New Génération – VO : Sans aucun doute le meilleur mixage Dolby Atmos de ces derniers mois. Le film dans son entier est une démo avec un mixage ultra précis, spatial, créatif. Ma séquence préférée ? Allez, parce qu’il faut bien en choisir une, le début chapitre 9 : pour les bruits de gouttière au-dessus de notre tête, puis les objets qui tombent avec un bruit très détaillé au loin sur les côtés, et enfin un échange de voix en élévation sur l’arrière gauche puis centre / droite. Top démo !

 

The Hobbit – VO : Sorti en fin d’année dernière, ce n’est que récemment que j’ai pu (re)découvrir cette trilogie avec ce nouveau mixage Dolby Atmos qui dynamique de manière efficace l’histoire qui se déroule à l’écran. Tout comme Le Seigneur des Anneaux, le travail est remarquable et vaut la dépense. Ma séquence préférée ? Dans le premier volet, le chapitre 20, d’abord pour son ambiance lourde puis lorsque que le Goblin se fait dévorer ou ressent les crocs des chiens, très proche de notre nuque dans les canaux arrière. Excellent !

The tomorrow war (Amazon Prime) : Excellente surprise pour de film diffusé en 4K HDR et profitant une piste Dolby Atmos VO particulièrement active. Que ce soit pour des effets de projectiles, de vent, d’hélicoptère et, surtout, pour signaler au spectateur la présence des bestioles, en latéral, derrière ou au dessus de vous !

 

V pour vendetta – VO : Cette troublante histoire que j’avais totalement oubliée revient avec un nouveau master 4K et une piste Dolby Atmos particulièrement soignée, très douce et aérée dans les moments calmes et très puissante dans les séquences parsemées d’explosions. Un travail remarquable qui permet de redécouvrir le film différemment. Ma séquence préférée ? A partir de 1’25’00 avec une séquence impressionnante en matière d’immersion avec la pluie qui tombe avec force en vertical puis l’orage qui éclate dans tous les canaux. Démo !

 

Quelques déceptions

Disney + (en général) : Je n’ai trouvé aucun film dont le mixage Dolby Atmos présente une activité spectaculaire. Tout comme les éditions Blu-ray, les mixages sont timides, dotés d’une dynamique relativement réduite. Vous ne trouverez pas sur Disney + de véritables moments de bravoures audio.

 

Sonic le film – VO : Ce film particulièrement loufoque aurait du présenter une mixage sonore aussi fou, notamment pour mieux matérialiser les déplacements du petit hérisson. Le Dolby Atmos fonctionne bien mais n’est pas au niveau spectaculaire auquel je m’attendais.

 

 

Tenet : Quel dommage que Nolan continue à ne proposer que du 5.1 sur ses productions. Ceci-dit, le 5.1 est d’une force inouïe et se révèle d’un grand plaisir tout au long du film par la clarté et la précision des effets latéraux. N’hésitez surtout pas si vous avez un ampli d’activer le DTS:X Neural pour une immersion plus généreuse.

 

 

Wonder Woman 1984 – VO : Film décevant et mixage décevant. A l’image de ce chapitre 12 de poursuite qui propose surtout dans les Surround la musique à fort volume, les effets sonores étant ramassés sur le front avant, sans véritable diaphonie et encore moins avec dynamique.