Le cercle de la haine

Genre
Pays
France (2003)
Date de sortie
mardi 30 septembre 2003
Durée
70 Min
Réalisateur
Avec
Producteurs
Les voies de la Maât
Compositeur
K.Fear, Fredo et Doc.K de la Brigade
Format
Dvd 9
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Français
Non
Non
Non
Le Film
Critique de Frédérik Kapler
Editeur
Edition
Simple
Label
Zone
2
Durée Film
70 min
Nb Dvd
1

 Synopsis :  Le cercle de la haine retrace une fiction aux allures de fresque sociologique malheureusement inspirée de la réalité. Cet opus retrace le parcours de Kody, Speedy, Cheick...jeunes des quartiers "sensibles" qui usent de la violence comme principal mode d'expression, convaincus qu'elle est pour eux le seul moyen d'arracher le respect dans une société qui les a définitivement exclus. Mais contrairement aux idées reçues, cette violence n'est pas gratuite. Elle est le fruit d'un héritage historique lourd à assumer. Seulement à force de vouloir être Maître de cette violence dans leur territoire, ils sont prix dans l'escalade et finissent par en devenir esclaves, au point que celle-ci se retourne finalement contre eux.


Le cercle de la haine repose sur un concept inédit en France dans sa forme. Dans le fond, il s'attarde sur la violence dans notre société, ses causes et ses effets. Le DVD se compose d'une fiction entrecoupée de clips inédits de La Brigade, et d'interventions de nombreuses personnalités du rap français, ainsi que quelques-unes du rap US. Doc de choc, un peu à la manière des nombreuses émissions sur l'insécurité qui avaient soulevé une polémique, excepté que cette fois ci les commanditaires ont des motifs beaucoup plus louables et ne font pas de course à l'audimat et au sensationnel...il veulent juste prévenir et sensibiliser.


Certains ne comprendront pas les objectifs et ne verront dans celui-ci qu'un acte gratuit. Outre les affirmations qui ont déjà été mainte et mainte fois répétées - comme quoi la violence n'est pas que celle des coups, comme quoi la violence trouvent ses racines dans la société etc. - on se rend bien compte du malaise qui existe dans la société. Sans rentrer dans le débat de savoir qui a raison, qui a tort - les jeunes qui cassent et dégradent tout, qui s'entretuent et se montre agressifs envers autrui et eux-même, ou le gouvernement qui ne réagit pas, qui ne s'investit pas assez - une chose est sûre : le malaise existe et va grandissant si l'on ne l'enraye pas au plus vite. La petite fiction tente de relater comment la violence amène la violence...comment chaque acte que l'on fait en amène un autre plus violent et touchant peut-être même nos proches...c'est simple mais tellement vrai.

On remarque une grande cohérence dans les propos des différents artistes. Tous constatent la même chose sur l'évolution de cette violence urbaine durant les dernières années. Paradoxalement, ceux sont les artistes américains, qui pourtant sont confrontés à une violence beaucoup plus prononcée et plus meurtrière qu'en France, qui sont les plus réfléchis et se montre les plus "pacifistes" - il est vrai que le choix des artistes est en rapport avec cette vision des choses (Afu-Ra, Juju des Beatnuts, un des membre des Dead Prez, sont tous des artistes plutôt engagés et loin du gangsta-rap).


Le cheminement du reportage est logique : le constat. Actuellement, la violence est omniprésente dans notre société. Puis viennent les causes probables, évoquées : la société de plus en plus violente elle-même, de moins en moins de repères pour les nouvelles générations...Ces causes se transforment parfois en excuses, qui ne justifient en aucun les actes que certains commettent, mais qui recèlent une part de réalité. Pour finir, arrive le message que veulent délivrer les instigateurs du projet : il faut stopper tout ça. Ne pas rentrer dans ce fameux cercle de la haine. Cela peut sembler moralisateur, mais ça ne l'est pas dans la manière dont le DVD est présenté. Ce n'est pas une publicité contre la violence - et l'on reste persuadé que cela ne touchera pas toutes les personnes qui de nos jours ne savent s'exprimer que par la violence - mais une tentative de sensibilisation à ce qui se passe et comment les choses évolueront si jamais une prise de conscience collective ne survient pas. La fiction n'est qu'une aide afin d'introduire les thèmes évoqués par les artistes, c'est aussi pourquoi elle peut paraître caricaturale par moment...Gardons à l'esprit que les Kody, Speedy, Cheik existent dans pas mal de quartiers dit "sensibles", néanmoins tous les jeunes des ces dits quartiers ne sont pas des Kody ou Speedy...


On remarquera les interventions intéressantes de Dieudonné, qui ne mâche pas ses mots...au point d'être « pseudo-censuré » (car on comprend très bien de qui il parle...), on remarquera l'intervention des anciens comme Dee Nasty, précurseur du mouvement Hip hop, et l'intervention des Nubians qui apporte un peu d'optimisme dans ce monde sombre. Sans oublier les clips de La Brigade, inédits et parfaitement intégrés dans la fiction. Les textes sont bien écrits et viennent appuyer les idées développées par les artistes participant à l'opération.


Concept novateur et projet réussi pour les trois membres du collectif de La Brigade. 


Quelques idées ou phrases à retenir :

- " Chaque société hérite de la jeunesse qu'elle mérite"

- " Un chien ne peut pas faire naître des chats"

- " What goes around come around" (un peu l'équivalent de "qui sème le vent récolte la tempête")

- " If you live by the gun, you die by the gun" (Si tu vis grâce à une arme, tu meurs à cause d'une arme)
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
4/3 couleur
Format Cinéma
1.33:1

L'image tout au long du DVD est très bonne. Certainement tournée en numérique, le transfert est de qualité. Autant sur les interviews qui délivrent une bonne image (pour la plupart), que les clips de La Brigade, qui sont nickels, et la fiction également, malgré une atmosphère sombre. Le contraste et la définition sont également de qualité.

Rien à redire du coté de l'image, la compression est bien maîtrisée et l'image ne fait pas honte au projet.

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Français
2.0

La piste sonore du DVD a également été soignée. On ne regrette que la présence d'une piste 2.0 pour le court-métrage, mais celle-ci est très spatialisée et ample. Sur les clips, la musique est dynamique et chargée en basse. Les interventions lors des témoignages sont de temps en temps moins bon, à cause de bruits de fond ou d'un travail moins poussé sur le mixage, mais ce n'est pas gênant et tout est compréhensible sans aucun problème et jamais désagréable à écouter.

Malgré un mixage 5.1 qui aurait été le bienvenu pour le moyen-métrage, le son est de bonne facture, spatialisé pour la fiction, dynamique et riche en basses pour les clips, et toujours compréhensible lors des interviews.

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
48 min
Boitier
Amaray

Les suppléments sont nombreux et intéressants pour la majorité.


- Making of du clip "Faut que tout ca change" : le making of du clip est intéressant et montre bien les différentes phases du tournage, les galères subies, et comment s'est déroulé dans l'ensemble le tournage. A voir pour découvrir les coulisses du clip. (4 minutes 29 secondes)


- De l'autre coté du  cercle : Reportage expliquant les raisons et les objectifs du "cercle de la haine" : Pourquoi un DVD ? et pour aller un peu plus loin et saisir ce qui motive les instigateurs du projet et apprendre quelques faits historiques sur la Maât tout en découvrant les coulisses avant un concert... (23 minutes 15 secondes)


- Clip "Lève la voix" : (4 minutes 25 secondes)

 

- Freestyle :  Nonsens, Fredo de la Brigade dans un appartement et toute La Brigade sur scène. A voir. (7 minutes 30 secondes)

 

- Big up : une dernière parole des artistes collaborant au projet et réaffirmant leur soutien. (6 minutes  19 secondes)

 

- Remerciements


A noter que le DVD est vendu avec le CD de la BO du "Cercle de la haine", et que celui-ci contient une piste caché à la fin...laissé tourner votre CD dans la platine ;)
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage