Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





dans le même genre
  PARIS HIP HOP 2007 - 2DVD
  PARIS HIP HOP 2006 - LIVE À...
  ULTIM-8 BATTLE VOL. 1
  DIGITAL HIP HOP N°11
  GÉNÉRATION RAP RNB 2 ( LIVE...
  DVDEEJAY : TOI AUSSI DEVIEN...
  TRIPTIK DVD - 303
  JOEY STARR : WHO'S THE BOSS
  LE CERCLE DE LA HAINE
  RAPATTACK

du même éditeur
  DISHONORED 2
  PARIS HIP HOP 2007 - 2DVD
  MIXTAPE
  PARIS HIP HOP 2006 - LIVE À...
  STREET LIVE MAG 2 "LA RUE E...
  STREET LIVE MAG "LA RUE EN ...
  LA VÉRITABLE HISTOIRE DE NO...
  ULTIM-8 BATTLE VOL. 1
  TRES CORONAS " NUESTRA COS...
  LA MAISON


Dernières Actus
  MYLÈNE FARMER : L’ULTIME C...
  DENON FÊTE SES 110 ANS AVEC...
  DIRECTOR SUITE 365 ET POWER...
  ROGER CAREL, L'ACTEUR AUX 1...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ WATERGA...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ ORIFLAM...
  LE CÉLÈBRE FILM FULL METAL ...
  JURASSIC WORLD EVOLUTION: C...

Clap Vol.1

Genre Rap Francais
Pays France (2003)
Date de sortie vendredi 16 mai 2003
Durée 150 Min
Avec MC Jean Gab'1, Kamnouze
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Film Critique de Frédérik Kapler
  Editeur   2good
  Edition   Simple
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  150 min
  Nb Dvd  1
   
   

Clap Vol. 1 : L'intégrale des clips du rap indépendant est comme son nom l'indique un recueil de 40 clips de rap français (plus quelques-uns en bonus...). Le terme "indépendant" semblait important pour les instigateurs du projet, les mêmes personnes qui avaient déjà sévi sur Rapattack (dont la critique est disponible sur le site). C’est pourquoi ici pas de clips de NTM ou IAM (pour ne citer que ces deux poids lourds du rap français); néanmoins, tous les artistes présents sur le DVD ne sont pas vraiment indépendants et dépendent tous d’une major ou presque, et il manque quelques noms comme Ideal J(unior), dont par exemple le clip censuré de Hardcore aurait pu faire partie (un bijou de réalisme…et d’atrocité…), ou encore Mafia Trece etc… Mais ceci n’est qu’une simple remarque et n’enlève en rien la qualité des clips choisis ! Car en effet certains clips sont de vrais petits chef d’œuvre…


Les artistes présents sont connus et reconnus. Certains présents depuis fort longtemps, comme Assassin, Doudou Masta, ex-2Bal 2Neg, et Arsenik par exemple. Puis d’autres « petits jeunes » qui ont emergés beaucoup plus récemment, comme les Psy4 de la Rime, ou encore Octobre Rouge et Kazekami dont le morceau avec Tandem, « je vois », est d’ailleurs excellent.


Tracklist :


Sleo « Je lance les dés » : Trio formé il y a fort bien longtemps, à l’époque de Solaar et Menelik, le morceau fût le premier opus qui médiatisa le groupe.


2Bal 2Neg « Que Faire » : Ce groupe a marqué le rap français ! Impossible de ne pas avoir écouté si l’on se considère amateur du genre. Ce collectif fût, car hélas n’est plus, la réunion de deux groupes : les 2Neg dont un des membres a maintenant suivi son chemin pour devenir Gomez de Gomez et Tavares ou Dubois (d’ailleurs il apparaît en second plan dans le clip…), et les 2Bal composé des 2 jumeaux G Kill et Doc TMC. Le collectif a sorti un album qui est un pilier du rap français : "3x plus efficace"…car il font partie du collectif Menage à 3. Ce morceau décrit les relations entre parents et enfants, notamment un père qui se laisse un peu trop diriger par la religion et la volonté de bien faire, et de ceci naît une incompréhension entre les deux personnes…un morceau sensé et réfléchi, et vraiment bien écrit.


Sleo « Qui tu représentes ? »

 

Koma « Loin des rêves » : Ce clip était déjà présent dans Rapattack, un excellent documentaire reflétant l'évolution du Hip Hop en France depuis ses débuts, dont le DVD a été critiqué sur le site.


2Bal 2Neg feat. Mystik « La sédition » : Encore 2Bal 2Neg que l’on retrouve ici avec Mystik, pour ce morceau qui fait partie de la bande originale du film : "Ma 6T va cracker" de JF Richet. Prônant la révolution, à remettre dans son contexte pour le film, remarquablement interprété par les 2Bal…un morceau puissant et plein de rage, qui reflète parfaitement le film et le contexte de colère lié à celui-ci.

 

Psykopat « Bad tripeuzzz » : Pskykopat, plus connus sous le nom des Psyko, sont deux et ont été affiliés au groupe NTM. Puis après leur éloignement, ils sont un peu tombés dans l’oubli, même si récemment ils ont sorti un album. Le morceau est à l’image du nom du groupe et de leur état d’esprit…décalé.

 

Triptik « La cavalcade »

 

Daddy Lord C « Le retour de Dad »

 

Daddy Lord C «  Point d’honneur »

 

Agression Verbale feat. Driver « Illusions »

 

Arsenik « Je boxe avec les mots » : On ne présente plus le groupe. Leur premier album est  tout simplement un pilier du rap francais. Des textes ravageurs, des voix qu’on reconnaît à la première seconde, et des morceaux qui (f)rappent fort ! Les deux frères, après s’être séparés de leur cousin (qui a continué sa carrière tout seul sous le pseudo de TNT), nous ont donné un album  de très haut niveau et qui a bouclé sur les platines. Membres du collectif Secteur A, au même titre que Passi, Stomy et les Neg’Marrons, les deux frères sont les plus virulents et adeptes des petites phrases chocs qui restent dans la tête…Ce morceau qui fût le premier de leur premier album est totalement en accord avec leur style : boxer le beat violemment ! A regarder !

 

Arsenik «  Affaire de famille » : Second morceau du premier album d’Arsenik, ce morceau se caractérise par la présence de Doc Gyneco, qui à l’époque avait pondu l’album le plus vendu du rap français, à l ‘époque ou Bruno nous montrait ses talents de paroliers et ses prouesses de style, mais également par la présence pour l’intro d’un inconnu (par le grand public et à l’époque), Leeroy Keziah, membre du Saïan Supa Crew, qui par la suite ont eu le succès que l'on connaît…

 

Assassin « Sérieux dans nos affaires » : Voilà un autre dinosaure du rap francais : Assassin; avec Rockin’ Squat, qui nous livre un morceau nous expliquant la vision de son hip hop,  pourquoi tant de gens restent fidèles à ses rimes…Morceau également indispensable à regarder et écouter. L’album dont est tiré ce morceau est également excellent au passage.

 

Assassin « Touche d’espoir » : Voilà justement le titre de l’album d’Assassin, « Touche d’espoir », un morceau dans lequel Rockin’ nous explique le choix du titre de son album. Encore un morceau réfléchi, sans vulgarités superflues : indispensable.

 

Les lascars contre le sida « Seule solution»

 

Triptik « Bouge tes cheveux » : Ce trio est vraiment impressionnant techniquement ! Les textes sont légers (sur ce morceau), mais vraiment écrits avec talent. Le flow est totalement jouissif, et le clip est également très attirant ! Le but du clip est de faire bouger les cheveux des gens mais pas seulement pour les demoiselles ;). Je prends les paris que vous ne resisterez pas à bouger la tête tellement le morceau est entraînant !

 

Karlito « First » : Compère du collectif Mafia K'1 Fry, dont les membres les plus connus sont 113, Rohff, Manu Key ou OGB, Karlito nous livre ici un clip sombre et triste avec pour décor un grand classique : la rue. Néanmoins le clip est original et offre de belles images.


Octobre Rouge « Week end à Meda » : Ce clip était également présent dans le DVD Rapattack...comme quoi vous allez vraiment devoir la lire cette critique de Rapattack ;)


Jewel feat. Triptik et RCFA  « Le fond la forme » : Encore une récupération du DVD Rapattack...Ce clip étant présent dans les bonus du DVD.


Kamnouze « J’accuse ces mots » : Vous n'allez pas y croire mais ce clip faisait également partie des clips bonus de Rapattack. Mais je vous rassure Rapattack regorge d'autres clips non présents ici, et inversement Clap contient une foultitude de clips non présents sur Rapattack...


Diesel feat. Philo & Sinistre « Course 2001 » : sorti sur une la compilation  "Revelations 2001", ce morceau sympathique s'efforce d'autocritiquer la montée rapide de certains artistes.

 

TTC « J’arrive pas à danser » : TTC est un groupe totalement déjanté. Le clip est vraiment totalement décalé, on rentre dans l’univers des TTC dans lequel les repères ne sont pas les mêmes…On accroche ou l’on accroche pas : pas de demi-mesure, on peut juste préciser que le clip ne laisse pas indifférent…à regarder une fois au moins...


Doudou Masta feat. Sulee B Wax & Don Silver “Contrôle” :  Ancien leader du groupe Timide et sans complexe, Doudou ne se présente plus dans le rap français et outre manche non plus. Nombreuses collaborations, quand Doudou pose, on écoute ! Vous avez un caisson de basse à tester... écoutez le rapper et vous pourrez ainsi vérifier que vos infra-graves passent bien ;)  Plus sérieusement, ce premier morceau est un morceau destiné à faire trembler les pistes de danse ! Un beat accrocheur (repris dans le menu d’ailleurs), un refrain lancinant. Doudou est aidé sur ce morceau par Sulee B wax, qui s’écarte le temps d’un morceau de la production, mais il y reviendra et il y restera par la suite...et de Don Sylver.

 

Doudou Masta « Des mômes qui grandissent » : Ce second morceau n’a rien à voir avec le précédent. Celui-ci est dédié à son Frère, nous narrant sa vie, qu’il rapproche à celle de tant d’autres jeunes... Depuis l’arrivée en France jusqu’à sa disparition tragique. Sa voix d’outre tombe est parfaitement adaptée au morceau et charge celui-ci d’émotion : indispensable à regarder et écouter. RIP ADAMA.

 

Scred Connexion « On pense tous monnaie, monnaie » : Mokless, Haroun, Koma nous présentent ici un titre bien écrit et plutôt raisonné malgré le thème maint et maint fois abordé dans le rap : l’argent. Ils disent sans détours ce que tout le monde pense tout bas. Le clip est simple, rien d’excentrique bien que le thème ait pu les faire sombrer dans une débauche de caricatures.

 

Les Pros « Paris »

 

La Caution « Casquettes grises »

 

X « Entre deux mondes »

 

Le Cercle de la Haine « Faut que tout ca change »

 

Tandem « Rap sauvage » :  Fidèles à eux-mêmes, les deux protagonistes nous livre un morceau plein de rage comme à leur habitude, mais délivrée de façon calme et posé. Pas d’excitation superflue, pas de fioritures. Les décors sont simplistes : les rues la nuit et une voiture. A voir.


Kazkami feat. Tandem « Je vois » : Kazkami a fait ses débuts avec Swan sur la compilation "Premières classes", puis a continué seul sur des featuring jusqu’à nous livrer des morceaux solo très bons, comme « Etre vrai », également présent sur la compilation Fat Taf dont est tiré le morceau avec Tandem. Un morceau dans lequel les trois protagonistes décrivent le monde qui les entoure, ce qu’ils y voient et ce que cela inspire..plusieurs thèmes sont abordés, politique, et même le milieu du rap, se voit critiqué et attaqué. Excellent morceau.

 

Psy 4 de la Rime « Le son des bandits » : Jeune groupe marseillais, les Psy4 de la rime, que l'on a commencé à entendre partout après la BO de « Comme un aimant », nous livrent un morceau lent mais dynamique. Un chœur plutôt bon et un refrain et un air qui trotte dans la tête.


Psy 4 de la Rime «  Block Party » : Le second titre des Psy4 est dédié aux pistes de danse, et il fait plutôt bien son boulot. Les Psy4 se montrent très dynamiques et motivés. Un son qui donne envie de bouger et de courir partout sur scène (comme on peut le voir sur le DVD du Live d’Akhenaton ou sur Urban Peace). Le morceau comme les interprètes ont vraiment la pêche, et l'on ressent bien cela dans le clip.

 

Flynt « Choc Frontal »

 

Kalash feat. Ekoué & Danny Dan “Malgré l’effort” : Texte réfléchi qui souhaite porter son regard sur les efforts apportés par les rappeurs sur leur textes, trop souvent dénigrés sans réelles raisons ou à tort. Aidé par Ekoué, membre actif de la Rumeur et Danny Dan des Sages Po'.


Profecy « 400 ML » : Profecy a souvent été au coté d’Assassin, et nous livre ici un morceau dans lequel il expose sa vie et sa passion pour le graff…400ML étant la contenance et la marque de bombe de peinture...Le clip est simple et efficace en relation avec les textes. Le refrain reste dans la tête et les couplets sont bien écrits. Le clip est sombre et sale, reflet de sa vie, d'après son texte...


Mystik  «  77 Kilomètres » : Le clip de Mystik a été tourné avec peu de moyen, ça se voit et cela donne un aspect documentaire et vrai à celui-ci. Très intéressant. En ce qui concerne les thèmes c’est assez « egotrip » (Action de parler de soi-même et de se comparer aux autres. Style né il y a fort longtemps, un peu critiqué à ses débuts, et qui est devenu totalement omniprésent de nos jours…) et peu profond, mais le clip colle parfaitement à ceci.

 

MC Jean Gab’1 « J’t’emmerde » : Alors dans la famille direct, franc, provocateur, sans détour et sans fioritures je voudrais le père…et bien le voilà ! Ce clip est vraiment la bonne surprise de ce DVD ! Le morceau sorti il y a quelques temps et qui a fait mouche très vite, égratigne les plus grands noms du rap français ! Assassin, NTM , Pit Baccardi, Lady Laistee, SSC, Booba, Kery James, etc…..tous ont le droit à une petite remarque destructrice ou carrément à un couplet ! Ce morceau est un véritable bijou, qui remet pas mal de pendules à l’heure. On peut peut être rester perplexe sur le coté provocateur et polémique du morceau (pourquoi tant d’attaques ?), néanmoins l’explication finale résume tout : Tant de gars qui parlent de rue et de misère alors qu’ils ne savent plus ce que c’est…voire ils n’ont jamais su…dixit MC Jean Gab1. Jean Gab1 avait prévenu certaines personnes pour ce morceau, et sur ce qu’il allait dire, seulement ils ne pensait pas qu’il le ferait…comme quoi ! Le clip est quand à lui efficace est simple comme le morceau : pas de décors, pas de chichis, juste un gros plan sur fond noir de Jean Gab1 et sa prose…

 

Black Vener « Bang »

 

Octobre Rouge « Vas y colle »

 


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.66:1
   
   

La qualité des masters utilisés pour les clips est bonne. Certains clips sont vraiment vieux, donc affiche quelques défauts et un grain assez prononcé, mais pas de défaut de compression majeurs. Paradoxalement, ceux sont les clips les plus récents, comme Kazkami feat. Tandem dans « je vois » par exemple, qui affiche une qualité douteuse; peut être est-ce dû à une intégration dans le DVD alors que le clip était tout juste sorti...
Mais pas de honte à avoir du coté de l’image, celle-ci est bonne pour ce type de programme.

Le Son
 

Si ce n’est pas du coté de l’image que cela pêche, alors ce doit être le son; hélas oui. Le son est quant à lui inégal. Certains morceaux sont de bonne facture, la majorité pour être honnête, néanmoins le niveau sonore de l’intégralité reste faible et inégal, et lors du retour sur les menus pensez à baisser le volume sonore ! Ceci s’apparente à du chipotage, mais quand même. La plupart des clips ont un son en DD 2.0 dynamique, assez bien spatialisé. En revanche d’autres clips, ont un son beaucoup moins travaillé voire mauvais. Par exemple (encore) Kazkami feat. Tandem dans « Je vois », qui ne délivre le son que sur l’enceinte gauche du système du moins pour la voix. Etrange...et peu plaisant...

C’est dommage car ceci rallonge le chemin de la perfection que cette compilation aurait pu atteindre pour les amateurs du genre...rendez-vous pour le volume 2 !


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 10 min
  Boitier Amaray
   
   

En bonus on retrouve deux clips et une bande annonce. Rien de bien original pour les clips, et quand à la bande annonce, celle-ci porte sur un DVD censé sortir prochainement : "Le cercle de la haine". Rien de transcendant.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage