La véritable histoire de Notorious BIG

Titre Original
Junior Mafia chronicles
Genre
Pays
Etats-Unis (2005)
Date de sortie
dimanche 11 décembre 2005
Durée
105 Min
Réalisateur
Producteurs
A.J Perez
Scénaristes
Mack Tompkins
Compositeur
Junior MAFIA
Format
Dvd 9
Informations
Complémentaires
A noter que le DVD est accompagné d'un CD de remix de titres de Junior Mafia ainsi que des inédits.
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Anglais
Non
Non
Non
Français
Oui
Non
Non
Le Film
Critique de Frédérik Kapler
Editeur
Edition
Standard
Label
Zone
2
Durée Film
105 min
Nb Dvd
1

Le DVD nous propose en fait un témoignage des rescapés du groupe Junior Mafia, groupe qui avait été révélé par Notorious B.I.G, lorsque celui-ci commença a être au devant de la scène hip hop. En effet après son premier album solo, "Ready to Die", considéré comme un classique du rap US, un album de Junior Mafia vît le jour grâce au soutien de Christopher Wallace aka Biggie Smalls aka Notorious BIG. Le reportage proposé vient d'images d'archives personnelles de la Junior Mafia, et d'interviews de ses membres... de nombreux thèmes seront abordés, notamment la montée en puissance du groupe, mais aussi la mort de Biggie, ainsi que ses relations avec Tupac, où il est bien expliqué d'une part que le collectif et Biggie étaient amis avec Tupac. Apparemment tout a basculé lorsque Tupac s'est fait tiré dessus à New York et qu'il a accusé Junior Mafia et Notorious BIG d'être responsable de cela... mais les choses auraient pu simplement se dénouées si la deuxième phase qui rajoutait les producteurs Suge Knight et Puff Daddy, ainsi que les maisons de disques qu'ils représentaient, n'avaient pas amplifié toute cette histoire par l'intermédiaire des médias...

Le reportage revient également sur le départ de Lil'Kim du groupe après la mort de Biggie, et les relations qui s'enveniment avec Puff Daddy, qui est décrit comme quelqu'un de peu loyal, égoïste par Lil'Cease, le leader du groupe après la disparition de Biggie et le départ de la Queen B... En bref on apprend pas mal de choses, notamment que Jay Z a aidé à payer la caution de Lil'Cease, ainsi que Violetta Wallace, la mère de Biggie... que Puff n'a pas appuyé Lil'Cease après sa sortie de prison pour sortir un disque, etc... un reportage plutôt intéressant, avec quelques informations rarement dévoilées, car les médias préfèrent se concentrer sur cette fameuse guerre entre East Coast et West Coast, ou le complot des meurtres de Biggie et Tupac, qui seront également abordés... Les images d'archives sont également intéressantes, avec des séances en studio, des live, et des fêtes en backstage plutôt bien arrosées...

Au final le DVD s'adressera plutôt aux amateurs du groupe, car la majorité des informations dévoilées concernent le groupe, mais quelques révélations sur la mort de Notorious BIG, celle de Tupac seront également de la partie... ainsi qu'une description de la personnalité de Puff Daddy bien différente de ce qu'il laisse transparaître...
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
4/3 couleur
Format Cinéma
1.33:1

L'image est une grosse déception.. le reportage propose des images de sources très diverses, et souvent à caractère privé, donc tourné avec les moyens du bord, mais même les interviews "récentes" des membres du groupe n'offrent pas une image de qualité. Une image très bruitée, manquant de définition, un contraste mal maîtrisé : des images qui ont mal vieillies probablement... Une autre déception provient des images de bonus, avec des images de live de qualité très moyenne ( là encore tournées à l'époque avec les moyens du bord )... et là enfin, les clips : ceux-ci offrent une image qui est tout simplement ignoble... L'éditeur ne nous a clairement jamais habitué à cela, donc nous considérerons qu'il s'agit d'une "erreur" exceptionnelle. Autant sur les images d'archives, il est difficile de le blâmer pour la qualité d'enregistrements faits il y a plus de 10 ans avec une caméra amateur ( à l'époque le DV n'était pas légion ), autant sur ces clips, on trouve certainement des masters de bien meilleure qualité. Ici, c'est tout simplement digne d'un fichier real vidéo 40x30 à 15 images/seconde. Bref, irregardable... oublions même ces deux clips de la liste des bonus...

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Anglais
2.0

Seule une piste sonore DD 2.0 est présente, en VO. Celle-ci est de qualité honorable, mais souffre d'un défaut un peu gênant : les voix des interviews sont mixées très en dessous de l'ambiance sonore et de la musique... ainsi pour entendre les voix il vous faudra monter le volume, mais ceci peut s'avérer gênant pour vous, voire vos voisins lorsqu'un passage musical se présentera... C'est dommage. En dehors de cela, la piste sonore est brute, donc souvent perturbée par des bruits d'ambiance, un souffle assez présent, etc...

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
44 min
Boitier
Amaray

La section des bonus propose principalement des images d'archives, des lives et des répétitions de la Junior Mafia. Deux clips, dont nous avons déjà parlé et qui ne seront même pas évoqués ici...

- Les scènes coupées sont des passages d'interviews qui n'ont pas été insérés dans le montage final; rien de scandaleux.

- Les archives privées se composent d'un passage où Notorious BIG tenait la caméra et filmait les membres de son crew, et une répétition de Junior Mafia pour un concert.

- Les lives de Junior Mafia, plutôt courts et probablement tirés des premières prestations du groupe.

En bref, quelques bonus qui permettront de découvrir des images supplémentaires du groupe, et qui dans l'ensemble restent à regarder une fois au moins. Mais c'est vrai que les amateurs auraient souhaité avoir plus de live, des clips...
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage