dans le même genre
  ELIE SEMOUN : MERKI...
  SAMURAÏ CHAMPLOO - INTÉGRAL...
  MAGIC KNIGHT RAYEARTH : EDI...
  BLACK JACK VOLUME 2
  BLACK JACK VOLUME 1
  EDGAR DE LA CAMBRIOLE : SÉR...
  EDGAR DE LA CAMBRIOLE : SÉR...
  SOUS LE SIGNE DES MOUSQUETA...
  CAT'S EYE (ÉDITION PREMIUM)...
  CAT'S EYE (ÉDITION PREMIUM)...

du même éditeur
  MAGIC KNIGHT RAYEARTH : EDI...
  EDGAR DE LA CAMBRIOLE : SÉR...
  EDGAR DE LA CAMBRIOLE : SÉR...
  SOUS LE SIGNE DES MOUSQUETA...
  LES TROIS MOUSQUETAIRES : L...
  CAT'S EYE (ÉDITION PREMIUM)...
  CAT'S EYE (ÉDITION PREMIUM)...
  CONAN, LE FILS DU FUTUR (CO...
  EDGAR DE LA CAMBRIOLE - SÉR...
  CONAN, LE FILS DU FUTUR (CO...


Dernières Actus
  L'ÉQUIPE DE DARK PHOENIX EN...
  KEANU REEVES VOUS PRÉSENTE ...
  LE NOUVEAU DOCUMENTAIRE SUR...
  TEST MUSICCAST BAR 400 : IM...
  TROIS FEMMES REVIENT DANS U...
  UN SAC DE BILLES : ÉDITION ...
  CREED II DISPONIBLE EN DVD,...
  A STAR IS BORN – ENCORE. LA...

Pandi-Panda : Les histoires de Tao Tao

Genre Japanime
Pays Japon (1985)
Date de sortie samedi 9 septembre 2006
Durée 300 Min
Réalisateur Shuichi Nakahara
Avec Pandi Panda, Tao Tao
Producteurs Cimadis Canada et Apollo Film et Shunmao
Scénaristes Guy Gibert et Pierrette Belair
Compositeur Karel Svoboda et Alexander Blechinger
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   IDP Vidéo
  Edition   Coffret
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  300 min
  Nb Dvd  3
   
   

Tao Tao, est un petit panda, qui vit avec sa maman. Chaque jour est une aventure avec ses petits copains et chaque jeu est l’occasion pour sa mère Pandi Panda de lui raconter une histoire.

Ah, nostalgie quand tu nous tiens ! Depuis plusieurs années déjà, nombreux sont les coffrets regroupant l’intégrale des épisodes de nos héros de notre enfance. L’époque où l’on regardait avec émerveillement RecréA2, où « Les mystérieuses cités d’or » rivalisaient d’intérêt avec le capitaine « Albator » et où « Les aventures de Tom Sawyer » avoisinaient celles de « Goldorak ». Il y en avait pour tous les goûts et tous les âges. Dorothée en maître de cérémonie orchestrait nos fins d’après midi et nos mercredi. Et dans tout cet arc en ciel  de couleurs et de bonheur, venu pour la majeure partie du pays du Soleil Levant, on pouvait trouver quelques curiosités. Ainsi « Pandi Panda », en fait aussi partie.

Alors, autant le dire de suite, si votre enfant est d’une nature particulièrement sensible et si vous vous trouvez dans une situation de déprime chronique, en visionnant ce dessin animé, vous ne risquez pas de retrouver la lumière de suite. Et votre enfant pourra éventuellement faire un trou béant dans votre budget Kleenex.

Si les décors entourant le petit panda, sont d’une douceur incroyable et forment un ensemble délicat, les parties animées illustrant les histoires de la maman sont par trop souvent d’une fadeur déprimante. Et la trame de certaines sont d’une tristesse affligeante comme celle des deux insectes pauvres à mourir et dont toute la famille sera exterminée suite à un incendie (Ca met la pêche, ça !), ou encore cette fourmi qui rêve de devenir joueuse de violon comme une sauterelle qui vient régulièrement dans le village. Mais elle apprendra bien vite que la vie de sauterelle musicienne ne nourrit pas son insecte.

Voilà, en gros pour rendre dépressif n’importe quel bambin, on ne pouvait pas trouver mieux. Sinon, le panda est mignon, et ce coffret est aussi l’occasion de retrouver l’indémodable tube de….Chantal Goya, dont le dessin animé inspira à merveille Jean-Jacques Debout.

En conclusion, un coffret qui permettra aux petits de découvrir les aventures de Tao Tao, et surtout les histoires particulièrement (drôle !) de sa maman. Enfin, en gros c’est mignon, mais surtout ça ne donne pas la pêche.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   

Une image très tachetée qui manque de travail et surtout très instable. Le dessin animé ne datant que de 1985, on était en droit d’espérer un peu mieux en traitement. Peut-être que l’éditeur s’est senti trop déprimé pour travailler un peu plus sur la restauration de l’image. Finalement, on le comprend !


Le Son
 

Un peu crachant, on pourrait dire la même chose que pour l’image. Le son reste identique à l’original, même si le coffret annonce un Dolby Digital, on est quand même déçu par ce manque de qualité.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 5 min
  Boitier Coffret
   
   
Juste les bandes annonces de l’éditeur. Dommage, j’aurais bien repris un coup de déprime, moi !

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage