Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  NICK CAVE AND THE BAD SEEDS...
  GÉNÉRATION RAP RNB 2 ( LIVE...
  NO ONE IS INNOCENT - LIVE :...
  EMILIE SIMON : L'OLYMPIA

dans le même genre
  HANS ZIMMER : LIVE IN PRAGU...
  MOBY : GO - THE VERY BEST O...
  BLUE MAN GROUP : THE COMPLE...
  THE CRYSTAL METHOD : LEGION...
  MOBY - 18 DVD + B-SIDES
  INTERSTELLLA 5555
  CHEMICALS BROTHERS - SINGLE...
  LAURENT GARNIER - UNREASONA...
  FAT BOY SLIM - BIG BEACH BO...
  MINISTRY OF SOUND - THE ANN...

du même éditeur
  MOBY : GO - THE VERY BEST O...
  THE WORK OF DIRECTOR : MARK...
  CALI : PLEIN DE VIE (CONCER...
  DEPECHE MODE / DEVOTIONNAL
  DAVE GAHAN : LIVE MONSTERS
  ERASURE - HITS - THE VIDÉOS
  MOBY - 18 DVD + B-SIDES
  INTERSTELLLA 5555
  DEPECHE MODE - 101
  CHEMICALS BROTHERS - SINGLE...


Dernières Actus
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...

ASIAN DUB FOUNDATION

Genre Musiques électroniques
Pays UK (2003)
Date de sortie mercredi 12 novembre 2003
Durée 62 Min
Réalisateur Fabien Raymond
Avec Asian Dub Foundation
Producteurs Carlo Nataloni
Compositeur ADF
Format Dvd 9
Site Internet Asian Dub Foundation
Informations
Complémentaires
Enregistré aux Eurockéennes de Belfort le 6 juillet 2003.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Robert Kalophtalmos
  Editeur   Labels - Mute Records
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  all
  Durée Film  62 min
  Nb Dvd  1
   
   

Asian Dub Foundation est un groupe anglo-indo-pakistanais né en 1993. Depuis, il ne cesse de distiller sur les scènes du monde entier le son qui lui est si propre : une fusion entre des rythmes ragga et jungle, des samples et des instruments traditionnels orientaux, le tout saupoudré de textes politiquement engagés.
Leur premier album, Facts & Fictions, sorti en 1995, secoue la scène indépendante et ronronnante d'outre-Manche. L'Europe et plus particulièrement la France se laisse volontier conquérir par ces sonorités efficaces et rageuses, issues de différents points de la planète. Puis sortent RAFI en 1997 et Community Music en 2000, qui permettrent au groupe de s'imposer autour du globe. On les voit entre autres en avant première de Primal Scream en Angleterre mais aussi avec les Beastie Boys aux Etats Unis, juste avant de conquérir le Japon et le reste de l'Asie. A la fin de l’année 2000, Deeder Zaman, leader rappeur d’Asian Dub Foundation, quitte le groupe pour s'occuper de ses activités politiques. C'est 3 ans plus tard qu'Asian Dub Foundation sort son quatrième album, Enemy of the Enemy, produit par Adrian Sherwood, et avec des featurings de choc comme Ed O’Brien, guitariste de Radiohead et Sinead O’Connor.

Le concert date du 6 juillet 2003 et a été enregistré en plein air et en soirée sur la scène gigantesque du festival des Eurockéennes de Belfort, au milieu d'une tournée ayant commencé en février 2003 à Oxford, et qui s'achèvera en décembre à Dublin. La setlist est essentiellement basée sur l'album "Enemy of the enemy" paru en janvier 2003 chez Labels, mais on y retrouve aussi 4 morceaux issus des précédents albums, dont le fameux "Taa Deem", reprise musclée du titre mythique de Nusrat Fateh Ali Khan. On retrouve le noyau du groupe, à savoir Dr Das à la basse, Chandrasonic à la guitare, Pandit G en DJ et Cyber aux dhol et tablas. Ils sont accompagnés pour cette tournée de Rocky Singh à la batterie et des deux MCs Spex et Aktarvata.

L'image est satisfaisante, le montage efficace, le son assez bien rendu, même en stéréo, mais malheureusement l'ambiance n'est pas là... On apprécie la musique, mais on ne ressent pas ce plaisir, ni cette chaleur qui font le charme des concerts d'Asian Dub Foundation. Cela vient peut-être du fait que l'on n'entend que très rarement les acclamations du public, qui a pourtant l'air de bien s'amuser.

Un DVD qui arrive à point nommé et qui ne devrait pas décevoir, tout en n'étant pas transcendant non plus. Il est donc à réserver aux afficionados du groupe, ainsi qu'à tous les gens qui voudraient découvrir Asian Dub Foundation, en leur conseillant toutefois fortement d'aller aussi les voir 'live' un jour, car cela vaut le détour.

Tracklisting
01 Cyberabad
02 Blowback
03 2 Face
04 Taa Deem
05 Fortress Europe
06 New Way New Life
07 Rise to the Challenge
08 Assatta Dub
09 Enemy of the Enemy
10 La Haine
11 Naxalite
12 Rebel Warrior


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
L'image est très correcte, sans être exceptionnelle. Il n'y a pas de défaut, c'est la moindre des choses. La photo est quelquefois retravaillée, avec quelques effets parfois sympathiques, parfois un peu kitchs... L'ensemble est assez homogène, il n'y a pas de morceau moins bien enregistré qu'un autre, et l'ambiance monte progressivement.

Le Son
 

Pour le concert, nous avons le choix entre deux modes, PCM stéreo et DD5.1 pour lesquels il n'y a rien à redire. Le reste du DVD est en stéréo uniquement.

En PCM, le son est de très bonne qualité. Les basses sont puissantes et bien rendues, les différents sons ne se chevauchent pas. On distingue bien les percussions de Cyber Sun-J de la batterie de Rocky Singh. Le 5.1 n'apporte pas grand chose si ce n'est un peu de spatialité, discrète mais efficace.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 43 min
  Boitier Amaray
   
   

Le menu est sobre, un peu succinct, et assez joli. Il souffre d'un léger ralentissement quand on passe d'une option à une autre, vraissemblablement dû au changement de musique associé.

On retrouve en bonus un documentaire de 20 minutes sur le groupe et le nouvel album. On nous y explique en anglais non sous-titré les origines du groupe, son engagement politique, et les paroles de l'album, morceau par morceau. A noter aussi l'apparition du célèbre Adrian Sherwood, qui nous apporte son point de vue de producteur/arrangeur. (l'abscence de sous-titres réserve ce documentaire aux anglophones avertis)

Viennent ensuite les deux clips de Fortress Europe et 1000 Mirrors (avec Sinead O'conor), et 3 autres morceaux lives issus de la tournée. La qualité des deux premiers, enregistrés au RockPalast en 2003, laisse franchement à désirer, tant au niveau du montage, que de la musique ou de l'image. Le son est assez brouillon, et l'image n'est pas très nette. Rien à redire par contre pour "Dhol Rinse", enregistré au Paleo, qui lui jouit d'un son et d'une image plus que corrects.

Enfin, deux galeries de photos animées nous présentent des photos officielles du groupe pour la première, et de la tournée 2003 pour la seconde.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage