dans le même genre
  INXS : LIVE BABY LIVE : WEM...
  TAKE THAT ODYSSEY GREATEST ...
  JOHN LENNON & YOKO ONO : AB...
  QUEEN + BÉJART - BALLET FOR...
  THE ROLLING STONES : BRIDGE...
  THE POLICE EVERYONE STARES
  JOURNEY LIVE IN JAPAN 2017 ...
  IMAGINE GIMME SOME TRUTH
  BESIDE BOWIE : THE MICK RON...
  THE MOODY BLUES : DAYS OF F...

du même éditeur
  RONNIE WOOD : SOMEBONY UP T...
  ROLLING STONES STEEL WHEELS...
  DEF LEPPARD HITS VEGAS LIVE...
  INXS : LIVE BABY LIVE : WEM...
  ZZ TOP : THAT LITTLE OL' BA...
  TAKE THAT ODYSSEY GREATEST ...
  ERIC CLAPTON : LIFE IN 12 B...
  THE ROLLING STONES : BRIDGE...
  BLUE NOTE RECORDS : BEYOND ...
  THE CURE : CURAETION 25 - A...


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Alone With Chrissie Hynde

Genre Pop rock
Pays USA (2018)
Date de sortie vendredi 25 mai 2018
Durée 90 Min
Réalisateur Alex Jones
Avec Chrissie Hynde, Martin Chambers, Pete Farndon, James Honeyman-Scott
Producteurs Nicola Roberts
Scénaristes Pretenders
Compositeur Pretenders
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Oui
Oui
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Eagle Vision
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  90 min
  Nb Dvd  1
   
   
« Alone With Chrissie Hynde » suit la chanteuse des « Pretenders » durant une année où elle voyagea entre Paris, Londres, New-York, Nashville et sa ville natale Akron, Ohio. Chrissie parle de sa vie, de sa musique, de ses peintures, et de ce qui compte pour elle.Le reportage couvre également les session d’enregistrement à Nashville du nouvel album du groupe « Alone » et des performances live.

Pour beaucoup de fans, à travers le monde, Chrissie Hynde est une figure majeure du rock. Pour sa musique d’abord, mais aussi pour son attitude, son look, sa réputation. Celle d’être une chanteuse colérique et difficile à maîtriser. La musique des Pretenders, combine des mélodies efficaces avec des guitares saturées très présentes. Là où Joan Jett s’est brûlé les ailes, Chrissie Hynde a su maintenir un vivier de fans très présent. Quant à sa réputation, elle n’est plus à faire, mais ce reportage signé Alex Jones, montre la star sous un œil différent, toujours Rock Attitude avec son franc parler, mais aussi avec une profonde sensibilité pour l’art.’
 
Originaire de Arkon dans l’Ohio, la chanteuse s’est hissée coute que coute, avec son groupe « Pretenders » aux sommets des charts mondiaux avec des titres comme « Don’t Get me Wrong » ou encore I’ll Stand By You ». Un groupe qui rayonna par le charisme de la chanteuse. Pour autant la chanteuse n’en demeure pas moins consciente de son parcours et porte dessus un regard lucide et n’hésite pas à parler de la solitude qui semble lui aller mieux que de partager son espace avec les hommes qui ont traversé son épopée, comme Jim Kerr, le chanteur des « Simple Minds » dont le mariage a fait couler beaucoup d’encre, tant les deux chanteurs semblaient avoir le même caractère explosif.
 
Et même si les années ont passées, Chrissie Hynde n’a rien perdu de son charisme, et parvient même dans ce reportage à être touchante lorsqu’elle fait l’apologie de la solitude, ou encore lorsqu’elle parle de ses amants avec une froideur qui masque une véritable sensibilité. En pleine session d’enregistrement et entrecoupé d’extraits de concerts, le documentaire laisse l’artiste parler d’elle, de ses arts de son parcours avec des moments savoureux comme lorsqu’elle parle de la tenue vestimentaire obligée des rockeurs et rockeuses. Il y a les rencontres, les confessions, les réflexions, les méditations autour des combats et son regard sur la société.

En conclusion, « Alone withn Chrissie Hynde » est un documentaire qui permet de découvrir l’artiste autrement, dans des confessions plus ou moins maîtrisées et un regard artistiques précis et sensitif. A découvrir !


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Une image soignée qui met parfaitement en valeur le documentaire. Les contrastes sont de très bonnes tenues et donnent une réelle profondeur à l’ensemble. Les couleurs quant à elle gardent une véritable identité servant à merveille les besoins de la réalisation.

Le Son
 
L’utilisation d’une piste DTS 5.1 reste forcément une bonne nouvelle puisqu’elle permet réellement de plonger au cœur des confessions de l’artistes et de la musique du groupe. La spatialisation offre une très belle répartition, y compris dans les scènes documentaires, la dynamique est minutieuse et respecte parfaitement l’univers du groupe. 

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 82 min
  Boitier Amaray
   
   
« Pretenders RockPalatz 1981 » permet de revoir le groupe et sa chanteuse charismatique au plus haut de leur gloire dans une prestation forcément mémorable.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   Pretenders Rockpalast 1981