dans le même genre
  GAME OF THRONE : SAISON 6
  DOFUS, LIVRE 1: JULITH
  GAME OF THRONES - SAISON 3
  GAME OF THRONES - SAISON 2
  LES ROYAUMES D'AMALUR: RECK...
  CONAN LE DESTRUCTEUR
  COFFRET TRILOGIE LE SEIGNEU...
  EXCALIBUR
  LE MAÎTRE DES SORCIERS
  LES 3 ROYAUMES - VERSION LO...

du même éditeur
  THE SURGE
  SHERLOCK HOLMES : CRIMES & ...
  FARMING SIMULATOR 2013
  LE TESTAMENT SHERLOCK HOLME...
  BET ON SOLDIER
  FREEDOM FORCE VS THE THIRD ...
  TRACKMANIA SUNRISE
  PRO RUGBY MANAGER 2005
  THE MOMENT OF SILENCE
  FIRE DEPARTMENT 2


Dernières Actus
  REDÉCOUVREZ PHANTOM MANOR D...
  KLIPSCH LANCE UN CONCOURS D...
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...

Game Of Thrones : Le trône de fer

Genre Fantasy
Pays France (2012)
Date de sortie jeudi 7 juin 2012
Durée 999 Min
Producteurs Cyanide Studio
Scénaristes Cyanide Studio
Compositeur Divers
Plateforme PS3
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Focus Home Interactive
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
L’histoire se déroule pendant le premier livre de la saga, au moment où Jon Arryn, la main du roi Robert Baratheon, est retrouvé mort à Port-Réal. Le jeu permet au joueur de suivre deux quêtes épiques : celle de Mors et celle d’Alester. Leur histoire entièrement originale, a été canonisée par Georges R.R. Martin lui-même, et s’intègre parfaitement à la trame originale bien connue des fans de la série.

Après le succès de la saga littéraire et de la série télévisée, forcément l’univers de « Game of Thrones » se prêtait allègrement à la création d’un RPG, aux multiples possibilités. Et le studio Français Cyanide, l’a parfaitement compris, et en tire un jeu complexe où toutes les facultés du joueur sont mise à contribution. A commencer par la réflexion et l’anticipation lors de la création de son personnage. Car dès le départ, le joueur doit modeler son héros comme il souhaite le faire évoluer, avec des capacités positives et d’autres négatives, des forces de frappe en combat mais aussi des faiblesses. Une bonne idée qui ouvre des perspectives sensiblement intéressante, puisque le jeu permet de paramétrer notre système de combat pour être le plus efficace possible. Un système qui, à tout moment, peut être ralenti afin de permettre au joueur d’analyser, d’anticiper et d’adopter la meilleure tactique d’attaque ou de défense. Mais au-delà des combats, les bonnes idées du studio résident aussi dans la compréhension de l’œuvre d’origine, et ainsi le personnage doit perpétuellement choisir entre le bien et le mal, et peut effectuer une multitude d’actions qui lui permettront de progresser dans l’histoire.

On continue dans les bonnes idées : Le scénario. L’équipe de Cyanide Studio, a décidé de créer une histoire parallèle à celle du premier livre (le tout avec la validation rigoureuse de l’auteur : G.R.R. Martin). Le joueur se retrouve dans la peau de Mors ou d’Alester, deux héros qui s’intègrent parfaitement dans l’univers sombre de « Game of Thrones ». Le tour de force vient surtout de la capacité de l’équipe de se fondre dans l’histoire d’origine et d’y intégrer sa propre vision de l’univers fantastique de la série. Tout cela offre ainsi une base solide et multiple pour le RPG qu’ils en tirent. Le joueur peut ainsi évoluer dans de multiples configurations, au grès de ses choix et de l’analyse qu’il fait de ses actions. Le jeu offre près de 30 heures de jeu permettant de rassasier le joueur le plus accros qui soit.

Seulement, tout n’est pas tout beau au pays de ce RPG, à commencer par les graphismes qui sont très en dessous de ce que nous pouvions attendre d’un tel programme. Avec des personnages très carrés et des environnements un peu basiques. Un pelleté de bugs est d’ailleurs à déplorer, avec des collisions entre les personnages et les éléments, et une restriction un peu pesante dans l’environnement, le RPG s’avère subitement plus un jeu de patience qu’une aventure tactique. Toujours dans la continuité des défauts de ce jeux : Si le système de combat est une grande idée, assez réjouissante, il ne devient très vite l’une de ses faiblesses principales. Car au final, les adversaires, aussi raides qu’un coup de trique, semblent patiner, et le système de ralentie, ne fait que rajouter à la frustration d’avoir à attendre que quelque chose se passe.

En conclusion, « Game of Thrones » est un RPG certes réjouissant, novateur et plein de bonnes idées, mais aussi décevant par un graphisme un peu trop rudimentaire, des bugs réguliers et un système de combat qui laissait espérer de grandes choses et qui se révèle au final assez pesant. Mais l’ensemble reste suffisamment intéressant, pour espérer que le studio développe encore en s’améliorant encore et toujours.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 720p
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Difficile de dire du mal lorsque que l’on éprouve une certaine sympathie pour une licence. Mais si l’on cumule, les graphismes un peu trop basiques, les personnages carrés comme le chien de Mors, les nombreux bugs… la coupe est pleine. C’est le point faible du jeu, dommage !

Le Son
 
Une bonne répartition, avec toutefois, un bémol : Les voix des personnages beaucoup trop en centrale. La spatialisation se révèle efficace et la mise en ambiance est suffisamment minutieuse pour nous surprendre encore !

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Pas de bonus !

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage