dans le même genre
  L'AVENTURE LAYTON : KATRIEL...
  LEGO NINJAGO, LE FILM : LE ...
  METROID : SAMUS RETURNS
  MONSTER HUNTER STORIES (3DS...
  KILLING FLOOR 2
  F1 2017
  AGENTS OF MAYHEM
  EVER OASIS
  DIRT 4
  FIRE EMBLEM ECHOES : SHADOW...

du même éditeur
  SHERLOCK HOLMES : CRIMES & ...
  FARMING SIMULATOR 2013
  LE TESTAMENT SHERLOCK HOLME...
  GAME OF THRONES : LE TRÔNE ...
  BET ON SOLDIER
  FREEDOM FORCE VS THE THIRD ...
  TRACKMANIA SUNRISE
  PRO RUGBY MANAGER 2005
  THE MOMENT OF SILENCE
  FIRE DEPARTMENT 2


Dernières Actus
  GAME OF THRONES - SAISON 7 ...
  QUEL COFFRET DVD / BLU-RAY ...
  WESTWORLD SAISON 1 EN DVD, ...
  STING // LIVE AT THE OLYMPI...
  MARANTZ SR8012 : 11.2 CANAU...
  LA SAGA HARRY POTTER DÉBARQ...
  SAMSUNG SOUND+ HW-MS750, SW...
  YAMAHA NP-S303 : PASSERELLE...

The Surge

Genre Jeux Vidéo
Pays DE (2017)
Date de sortie mardi 16 mai 2017
Durée 999 Min
Plateforme Xbox One
Site Internet Site Focus Home
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non

Le Jeu Critique de Pierre Dubarry
  Editeur   Focus Home Interactive
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
Trois ans après Lords of the Fallen, titre sympathique au demeurant, mais limité par un gameplay perfectible, les allemands de Deck13 remettent le couvert avec The Surge.

The Surge met le joueur dans la peau de Warren, nouvelle recrue « augmentée » de CREO, une multinationale à but philanthropique ayant pour ambition de sauver l’humanité du réchauffement climatique. Du moins dans le discours, puisque votre première journée de travail dans l’immense complexe de R&D commence plutôt mal, et coïncide comme par hasard, avec un évènement catastrophique qui survient sur le site. Warren se réveille au milieu du complexe en ruine, équipé d’un exosquelette gracieusement fourni par les industries CREO, et qui deviendra rapidement votre meilleur allié pour survivre au milieu d’un environnement hostile.

Le scénario n’est pas particulièrement avenant, ou du moins il se présente comme un simple prétexte à casser du robot, toutefois, la critique acerbe sur le pouvoir des multinationales et les intérêts des philanthropes fortunés est assez intéressante. De plus, le choix d’adopter une narration indirecte, par le biais de panneaux d’affichage diffusant des spots publicitaires CREO, des journaux audio du personnel, ou des quelques PNJ disséminé aux quatre coins de la station convient parfaitement au format.

The Dark Surge

Lorgnant toujours du côté de la série Souls, The Surge est une sorte de melting-poat entre les récents Dark Souls 3 et Bloodborne, autrement dit un action-RPG visant les joueurs à la recherche d’un « vrai » challenge. Et de ce point de vue là, Deck13 remporte son pari avec un jeu particulièrement exigeant, parfois frustrant, mais jamais rébarbatif.

Le gameplay est basé sur un système d’attaque/contre-attaque/esquive particulièrement efficace, qui contribue d’ailleurs à donner une dimension dynamique et nerveuse aux combats, mais qui nécessite également une certaine technique pour déceler les failles de ses assaillants. De même, il faudra prendre en considération l’inertie liée au poids des armes et armures. Chaque type d'arme offre un style d'attaque différent, un équipement lourd permet d’occasionner de lourds dégâts, mais il fragilise également sa capacité à se défendre rapidement contre les ennemis les plus rapides.

À ce titre, il faut souligner l’intérêt du système de ciblage, qui permet de viser une partie du corps d’un ennemi (tête, corps, bras, jambes), une opération plus risquée, mais qui offre l’avantage de pouvoir récupérer des pièces d’armures ou des packs de pièces détachées. La composante RPG du titre s’appuie sur du loot, autrement dit parcourir des dizaines de fois les mêmes niveaux pour engranger des pièces qui permettent de faire évoluer le niveau de l’exosquelette et son équipement, ou installer des mods pour améliorer ses capacités ou ajouter divers bonus (jauge de vie, endurance, alimentation, etc.) au sein d’une station médicale. Il faudra cependant prendre quelques précautions, et notamment le fait que lors d’un game-over, le joueur n’aura qu’une seule occasion d’aller récupérer les pièces détachées accumulées, sous peine de perdre définitivement son butin.

On regrette en revanche, malgré un bestiaire plutôt étoffé et très coriace par moments, le faible nombre de boss. Cinq en tout et pour tout, c’est finalement peu pour un jeu du genre. Leur résistance est également discutable, bien qu’il faille quelques essais avant de bien assimiler les déplacements et les attaques assénées, la difficulté pour en venir à bout est moins élevée qu’escompté.

Conclusion

Au-delà des diverses influences totalement assumées par Deck13, le titre réussi là ou Lords of The Fallen avait échoué il y a quelques années. The Surge parvient à concilier une expérience hardcore qui devrait sans nul doute faire de l’oeil aux amateurs de Souls-like, tout en proposant une dimension RPG avenante, et un gameplay dynamique, nerveux et technique. Pas plus attendu que cela, The Surge constitue une très belle surprise, et une licence sur laquelle il faudra sans nul doute compter à l’avenir dans le genre action-RPG. Du moins, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 1080p
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Malgré son poids plume (< 10 Go) et quelques petits bémols sur cette version console en matière d'aliasing et quelques petits ralentissements occasionnels, The Surge est graphiquement honnête pour une production double A. Pour information, la version PS4 Pro tourne en 1080p à 60 im/s ou 4K/30 - le jeu aura aussi droit à une MAJ à la sortie de la Xbox Scorpio -, tandis que les versions PS4 et Xbox One se contente d'un framerate standard de 30 im/s. Le jeu devrait par ailleurs bénéficier d'une mise à jour HDR dans les prochains jours.

Le Son
 
Très loin d'être mémorable, la bande-son se limite pour l'essentiel à un thème principal, et une musique de fond lors des arrêts à la station médicale, qu'il sera d'ailleurs possible de personnaliser en important le morceau de son choix. Rien de mémorable donc, à l'exception des bruits de fond qui donnent vie aux différents environnements parcourus. Les doublages sont également assez corrects, et l'approche pince-sans-rire des dialogues sied parfaitement au titre.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 997 min
  Boitier Amaray
   
   
Une fois le jeu terminé, The Surge se cantonne au classique mode New Game+ qui permet de rempiler à nouveau avec une difficulté rehaussée, et la possibilité de récupérer de nouveaux mods.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage