dans le même genre
  DRAGON BALL FIGHTER Z
  STAR WARS BATTLEFRONT 2 (4K...
  LEGO MARVEL SUPER HEROES 2 ...
  POKEMON ULTRA LUNE
  L'INFERNAL PROGRAMME D'ENTR...
  L.A NOIRE
  SUPER MARIO ODYSSEY
  WOLFENSTEIN 2 : THE NEW COL...
  JUST DANCE 2018
  LA TERRE DU MILIEU : L'OMBR...

du même éditeur
  JUST DANCE 2018
  JUST DANCE 2017
  THE DIVISION
  RAINBOW SIX : SIEGE
  JUST DANCE 2016
  FAR CRY 4
  ASSASSIN'S CREED UNITY
  JUST DANCE 2015
  ASSASSIN'S CREED : BLACK FL...
  JUST DANCE 2014


Dernières Actus
  LA RÉALITÉ VIRTUELLE 5D AU ...
  DISNEYLAND PARIS ANNONCE UN...
  LES PROCHAINS FILMS RESTAUR...
  NEW YORK UNITÉ SPÉCIALE SAI...
  TEST : SONY UBP-X700 LECTEU...
  DISNEY ART CHALLENGE SAISON...
  SYMPHONIE POUR UN MASSACRE ...
  PORTRAIT DE MARIANNE FAITHF...

Watch_Dogs

Genre Jeux Vidéo
Pays USA (2014)
Date de sortie mardi 27 mai 2014
Durée 999 Min
Plateforme Xbox One
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Frédéric Beaufrere
  Editeur   Ubisoft
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
Le titre le plus attendu de ce printemps sur console next-gen, à savoir Watch Dogs, est enfin arrivé. Que vaut sur Xbox One ce titre de Ubisoft qui vous plonge dans la vie d'un hacker menant une enquête au coeur de Chicago ? Réponse dans le test.

L'action se déroule dans un monde hyper connecté, dans lequel chacune de nos actions est enregistrée. Un monde où chaque individu a désormais une empreinte numérique constituée d'un ensemble de données retraçant ce que nous pensons, ce que nous faisons, nos orientations politiques, religieuses ou sexuelles et bien plus encore. Un monde où la cyber sécurité et les systèmes d'information sont mis à mal par ceux qui maîtrisent les clefs d'accès à ces informations.

C'est dans ce contexte qu'Aiden Pearce et son accolyte Damien s'amusent à délester des comptes en banque lors d'une petite intervention de hacking. Ils se font cependant repérer par un gros poisson. La famille d'Aiden Pearce est alors prise pour cible à titre de représailles et la nièce du personnage principal est tuée. Les motivations personnelles de Pearce apportent à cet instant une dimension plus humaine à l'histoire qu'une simple intrigue tournant autour d'une conspiration. Aiden bascule pendant les 11 mois qui suivent dans une spirale vengeresse... doté d'un Smartphone équipé d'un logiciel de piratage nommé ctOS. Le  logiciel fournit un contrôle centralisé sur toutes les infrastructures de la ville de Chicago : caméras de surveillance, feux de signalisation, métro, ponts, réseau électrique, alarmes de voitures, etc. En ce domaine, le gameplay est simple et un bouton permet de détecter les vulnérabilités des systèmes d'information à proximité, un autre de prendre le contrôle à distance, fastoche. On peut ainsi pirater une multitude de dispositifs. On récupère, au gré de nos déplacements, des éléments chimiques, des médicaments, des armes et autres joyeusetés électroniques qui nous permettent de fabriquer des armes, des leurres ou des explosifs. Bref, on enquête, on se promène, on pirate et on fait évoluer son personnage.

Un titre qui tient hacker
Le piratage est au cœur du gameplay dans Watch Dogs. Pearce va mener son enquête en usant de cyber attaques, parfois de violence et en piratant tout ce qui est à sa disposition sur fond de guerre des gangs. C'est là la mission principale du jeu. Mais ctOS est capable, en collectant des données à l'échelle globale et des informations personnelles, d'analyser le comportement de chacun individu et d'anticiper leurs actions. L'outil permet alors d'identifier les profils susceptibles d'être impliqués dans un incident et d'intervenir avant même qu'un crime ne soit commis. C'est là qu'interviennent les missions secondaires. Traqué par la police et hanté par son passé, Aiden Hayden va devoir mener sa quête de justice personnelle en prenant en compte son environnement et sa réputation auprès de la population de Chicago car chacun de ses actes aura des répercussions sur la perception qu'auront de lui les habitants de la ville. Et les tentations sont nombreuses.

Le profilage des passants permet de pirater leur compte bancaire pour arrondir les fins de mois, voler leur musique, écouter leurs conversations, suivre leurs textos et même accéder à des informations sur leurs déviances. On provoque des accidents violents en jouant avec les feux rouges et tous les appareils automatiques de la ville peuvent être mis à contribution pour être transformés en outils ou en pièges (boîtiers électriques, barrages routiers, ascenseurs, ...). Cette possibilité inédite de pirater n'importe quoi au sein de l'environnement de jeu donne un sentiment de toute puissance avec accès aux caméras de surveillance, aux verrous des portes automatiques, à la neutralisation du réseau électrique, etc. Tout cela s'additionne à une approche qui favorise la furtivité, en vous donnant la possibilité de pleinement vous infiltrer dans des lieux fortement gardés sans même y pénétrer physiquement. Le joueur peut cependant opter pour une approche plus traditionnelle, assommant les gardes et faisant usage de gadgets divers : des leurres pour détourner l'attention, des brouilleurs pour bloquer les communications et des montages maison pour faire des explosifs.

Opération "hacker ouvert"
L'approche peut donc être soit cérébrale, soit musclée et dans sa quête, le joueur a toujours le choix d'affronter directement ses opposants, ou de préférer user de l'avantage stratégique que lui confère son Smartphone connecté au ctOS. Ce téléphone intelligent est un personnage à part entière de l'aventure. Il permet à Aiden Pearce de déployer la carte de l'environnement, de sonder les vulnérabilités de l'environnement technologique proche, mais aussi d'utiliser son Smartphone pour reconnaître une chanson qu'il entend dans une rue, lui permet de lancer une partie de jeu en réalité augmentée contre les passants ( des mini jeux sont proposés à des endroits spécifiques de la ville et un petit piratage de camera de surveillance pour reluquer les cartes de vos adversaires au poker est aussi possible. Le pannel des déviations est complété par des "trips numériques", sortes de points spécifiques de la carte ou des dealers vous font sniffer de quoi vous projeter dans des jeux délirants et psychédéliques.) et lui permet même de faire ses courses en ligne, d'acheter de nouvelles armes et de se faire livrer des véhicules (missions principales et secondaires vous amènent à vous déplacer aux quatre coins de la ville, en moto, en voiture, en camion en tramway, etc. Les poursuites sont au rendez-vous, tout comme les filatures et si sur la route les sensations sont un peu molles, les écarts de conduite ne sont pas sanctionnés. On peut donc se lâcher et détruire, casser, froisser de la tôle ou des aménagement de voirie).

La next gen s'en donne hacker joie
Toute la puissance des consoles de nouvelle génération telles que la Xbox One est mise à contribution pour gérer une masse d'informations phénoménale concernant les centaines de personnages non-joueurs du jeu. L'intelligence artificielle de ces personnages offre des attitudes plus naturelles, des réactions plus appropriées et une mémoire plus longue des événements. En outre, le titre développe un arbre des compétences que le joueur oriente au gré de ses succès et points d'expérience acquis. Ceci permet à Watch Dogs de disposer d'une rejouabilité importante, le joueur pouvant imprimer un style de jeu et un développement du personnage principal différents à chaque partie. Les points de compétences gagnés sont à répartir dans différentes familles de talents de piratage et donnent des récompenses spécifiques au fur et à mesure que l'on progresse dans les missions principales et secondaires. Du velours.

CONCLUSION
Justicier ou hacker, voyou agressif ou geek lâche sans moralité, Watch Dogs permet à chacun de placer la ligne jaune où bon lui semble. Préferez-vous utiliser vos talents pour traquer le crime dans Chicago ou pour vous remplir les poches ? Vous concentrerez-vous sur la mission principale destinée à venger une mort qui n'est que la conséquence de vos actes discutables ou vous égarerez-vous dans les missions secondaires pour mettre vos talents au service d'autrui et vous racheter une conduite ? Toujours est-il que le titre nous sensibilise aux nouveaux maux de notre époque tels que la violation de la vie privée, l'intrusion, la triche, le détournement d'argent, l'usurpation et la prise de contrôle à distance. Autant de risques modernes auxquels nous allons être de plus en plus confrontés. Une démonstration qui, si elle n'est pas graphiquement fidèle à la flatteuse promesse d'origine, vaut quand même le détour. La ville bien rendue est vaste et animée, les challenges sont intéressants et le mutlijoueur (voir bonus) est solide. Alors bien qu'immoral, le titre est plutôt instructif et assez réussi dans sa réalisation.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 720p
  Format Cinéma 1.78:1
   
   
Les graphismes et le taux de rafraichissement du jeu permettent de disposer d'une fluidité à toute épreuve dans une cité pleine à craquer de véhicules, de personnages et d'animations. Les textures sont un peut en retrait par rapport aux attentes Next Gen et certains visages semblent un peu constipés mais dans l'ensemble c'est correct. La modélisation des véhicules est assez bonne et optimisée. L'aliasing est estompé, les textures sont précises et les effets graphiques multiples. Le Chicago décrit dans le jeu fourmille de population. L'ambiance y est unique avec des gratte-ciels immenses posés sur les rives du lac Michigan. Le port de plaisance et le métro aérien de Chicago sont autant d'éléments qui amplifient le terrain de jeu. La ville a été reconstituée avec précision pour retranscrire avec fidélité l'ambiance des différents quartiers de la ville : l'effervescence des grandes avenues, le charme de la marina, l'hyperactivité des zones industrielles ou la dangerosité de certaines banlieues reculées. Sur une console capable d'afficher plusieurs millions de particules, le moteur du jeu simule parfaitement l'impact du vent et les effets de fluides en général (eau, flux thermiques, etc).

Ce qui épate, c'est que chaque individu possède sa fiche d'information (nom, activités, déviances), son style, ses motivations et son attitude. On croise des individus collés à leur smartphone, d'autres qui discutent, d'autres qui urinent sur le trottoir. Et sur Xbox One, bien que nombre de critiques pointent du doigt la régression graphique en comparaison de ce qui avait été annoncé initialement, il n'est pas honnête de dire que le rendu est décevant. Graphiquement bien modélisée, savamment colorée et surtout surpeuplée, Chicago resplendit et grouille de monde. Et c'est là qu'on sait qu'on est sur une console de nouvelle génération, un peu comme dans Dead Rising 3 et ses milliers de morts vivants dans les rues, Watch Dogs propose une telle densité de vie dans Chicago, une telle diversité de lieux, de paysages et d'actions qu'il est même étonnant que le titre soit fluide à tout instant. Alors oui, des compromis ont dû être faits sur les graphismes, mais non, ça n'est pas si flagrant que ça. L'image est bonne et dans le feu de l'action on ne prête même pas attention aux caractéristiques techniques des visuels. Chicago est vaste, très vaste, incroyablement vivante et la stabilité du titre est très bonne.

Le Son
 
Le doublage français a été confiée à des acteurs de doublage ayant fait leurs preuves au cinéma et à la télévision. Le ton est juste les émotions bien retranscrites. Le paysage sonore spatialisé en Dolby Digital 5.1 est lui aussi très crédible et bénéficie d'innombrables détails audio qui achèvent d'immerger le joueur dans cette Chicago hyper connectée.  De nombreuses conversations peuvent être interceptées ou simplement écoutées au détour d'une rue et tout a été doublé en français. On prend rapidement un malin plaisir à écouter les conversations audio des passants, à jouer les voyeurs. Quant aux sons d'ambiance, ils sont issus d'authentiques enregistrements de la ville et la météo elle-même été reproduite sur le modèle de la ville venteuse américaine. Côté musique, il y en a pour tous les goûts et les répertoires MP3 des nombreux habitants de la ville contiennent toutes sortes de genres. Le thème principal du jeu sait rester grave quand le suspens est présent et souligne bien l'action quand cela est nécessaire.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   
Les mode solo et mutti joueurs sont imbriqués, chaque joueur étant libre d'ouvrir sa partie à d'autres joueurs. Entre les missions principales, des amis peuvent ainsi à tout moment décider de se retrouver dans un monde ouvert dans lequel ils peuvent coopérer et ou s'affronter à travers des missions annexes : piratage, course de véhicules, filature et bien d'autres choses.  En multijoueur, il est possible de se tirer la bourre en ligne un peu à la Split/Second et il est même possible à un joueur sur tablette de vous mettre des bâtons dans les roues en déclenchant des pièges tandis que vous tentez d'échapper à la police toute en passant dans des points de contrôle. On est loin cependant du confort de conduite d'un vrai jeu de course. En multi, les challenges les plus intéressants demeurent ceux qui concernent le Hacking, chacun traquant l'autre, le chasseur devenant proie et inversement au gré des hacks.

Pour bénéficier de l'intégralité des bonus (contrat en ligne, Challenge cash run et autres) il est nécessaire de souscrire un compte Uplay et d'accepter que Ubisoft collecte vos données. Une application ctOS est aussi disponible pour les téléphones mobiles permet d'espionner les autres joueurs à leur insu, ce qui accroît encore l'intérêt du multijoueur dans Watch_Dogs. Les joueurs consoles sont ainsi connectés aux joueurs sur terminaux mobiles au sein d'une seule et même expérience. Un joueur peut ainsi sur sa tablette voir son ami sur console évoluer en direct sur la carte de Chicago. Il peut alors pirater tous les éléments connectés au ctOS. Il peut ainsi utiliser la ville pour piéger son ami et l'empêcher d'atteindre son objectif. A noter que du contenu additionnel exclusif sera proposé sous la forme d'un abonnement saisonnier

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage